Dernières recettes

Tacos de Kung Fu : Tacos sino-mexicains à la San-Fran

Tacos de Kung Fu : Tacos sino-mexicains à la San-Fran

Tacos sino-mexicains à la San-Fran

Tacos coréens, tacos japonais, tacos vietnamiens - pendant un certain temps, les cuisines de ces petits pays asiatiques se sont alliées à celles du Mexique et ont envahi les rues. Et la Chine ? Tan Truong, propriétaire du restaurant de desserts et de vins de San Francisco Barre de chocolat, a eu la même idée, un camion "là où l'est rencontre le sud… de la frontière". Le Menu succinct du camion Kung Fu Tacos comprend l'Asada asiatique, le poulet Nun Chuck, le Mu Shu Veggie, le Wu Shu Char Siu (rôti de porc à la papaye verte) et leur canard rôti signature avec salsa à la mangue, sauce hoisin et oignons verts.


La tortilla fait un road trip en Corée

TOMAS LEE rêve depuis longtemps de vendre aux consommateurs américains un barbecue coréen.

M. Lee, 42 ans originaire de Séoul, en Corée du Sud, qui a grandi à Mustang, Okla., a fait un pas vers la réalisation de ce rêve en octobre 2009 lorsqu'il a ouvert Hankook Taqueria à Atlanta, servant des tacos farcis au soja. et du bœuf mariné à l'ail, ainsi que du poulet et du porc, le tout grillé à la coréenne.

"J'allais ouvrir un restaurant barbecue coréen traditionnel", a déclaré M. Lee. Puis sa femme, Mackenzie, a eu une idée. "Elle a vu cette chose à propos de Kogi sur le Web", se souvient-il. "Et je pensais que les tacos pourraient être un moyen d'avoir de la nourriture coréenne sur la table de tout le monde."

Ce qui a attiré l'attention de Mme Lee, c'est Kogi Korean BBQ-To-Go, un camion de restauration modernisé qui a dévalé les rues du sud de la Californie en novembre 2008, vendant des tortillas de maïs empilées de côtes levées grillées à la coréenne connues sous le nom de kalbi, garnies d'oignons, coriandre et un hachis de laitue au chili-soja.

Dix-huit mois plus tard, des dizaines d'entrepreneurs à travers le pays vendent des tacos coréens. Comme les ailes de bison et les rouleaux californiens, les tacos coréens sont devenus nationaux, cette fois à une vitesse sans précédent. Peu de ces entrepreneurs semblent avoir fait des pèlerinages dans le sud de la Californie pour manger dans un camion Kogi. (Il y en a maintenant cinq.) Beaucoup, en particulier ceux d'ascendance coréenne, disent avoir étudié les reportages des médias sur le concept Kogi, reconnu leur culture au cœur et fait leur propre concept.

"On a le sentiment que c'est notre chance d'intégrer la cuisine coréenne", a déclaré Jae Kim, originaire de Séoul, qui vend des tacos coréens depuis février dans son camion Chi'Lantro à Austin, Texas. "Et cela se produit si rapidement. C'est comme si tout le monde réalisait que c'est maintenant ou jamais.

"Je n'ai jamais rien goûté de tel auparavant", a déclaré Tim Burroughs, un client récent de Hankook Taqueria. « C’est comme s’ils inventaient une cuisine au fur et à mesure. »

Certes, les Coréens mangent depuis longtemps du kalbi enveloppé dans des feuilles de laitue, à la manière d'un taco. Mais c'est un paradoxe du 21e siècle que la nourriture coréenne, toujours considérée comme exotique par de nombreux Américains, a commencé à être largement acceptée, lorsqu'elle est enveloppée dans un pain plat mexicain et garnie d'embellissements de camions à tacos.

Le mois dernier à Indianapolis, John Ban, 31 ans, élevé dans l'Indiana par des parents coréens, et Arnold Park, 28 ans, originaire de Séoul, ont commencé à vendre des tacos à 2 $ – des tortillas de maïs empilées de morceaux de bœuf, d'oignons hachés, de feuilles de coriandre et de salsa au jalapeño rouge. – tard dans la nuit aux enfants du club qui ont visité leur camion West Coast Tacos.

"Nous allions d'abord déménager en Corée et ouvrir un camion à tacos ordinaire", a déclaré M. Ban, qui a travaillé comme DJ. et artiste hip-hop. « Ensuite, nous avons pensé que nous ferions un camion à tacos coréen en Corée. Nous avons décidé de faire un camion de tacos coréen à Indianapolis.

"La viande la rend coréenne", a déclaré M. Ban, qui fait mariner un rouleau de mandrin dans une sauce au soja et à l'ail traditionnellement utilisée avec les plats de barbecue coréens. "La tortilla et les garnitures sont un moyen de dire à nos clients que cette nourriture est correcte, que cette nourriture est américaine."

Cecilia Hae-Jin Lee, originaire de Séoul, élevée dans le sud de la Californie par des parents qui tenaient une bodega qui accueillait une clientèle mexicaine, a déclaré que la connexion culinaire mexico-coréenne était née de la proximité.

"L'idée des tacos coréens n'est pas nouvelle", a déclaré Mme Lee, qui a écrit un guide sur la Corée du Sud et a récemment terminé la rédaction d'un livre de cuisine mexicaine. « Les Coréens gèrent des magasins. Ils embauchent des travailleurs mexicains. Ils mangent ensemble.

Image

"Avant, lorsque les Coréens manquaient de riz et prenaient une tortilla pour accompagner notre kalbi, nous appelions cela le déjeuner", a-t-elle ajouté. "Maintenant, nous l'appelons un taco coréen."

Le plat a peut-être des racines folkloriques honnêtes, mais de nombreux fabricants de tacos coréens à travers le pays reconnaissent Roy Choi, un fondateur de Kogi, comme la force pionnière.

"Le chef Roy était l'alpha", a déclaré Bo Kwon, qui sert un barbecue coréen Oregon Infusion depuis ses camions Koi Fusion à Portland, Oregon, depuis mai 2009.

"Nous venons de Portlandize ce qu'il a fait à Los Angeles", a déclaré M. Kwon, dont le menu a emprunté à M. Choi's de la manière dont 50 Cent a échantillonné Biggie Smalls.

Cinq plats de la semaine

Emily Weinstein a des suggestions de menus pour la semaine. Il y a des milliers d'idées de quoi cuisiner qui vous attendent sur New York Times Cooking.

    • Cette cuisson de poisson à la noix de coco et de tomates de Yewande Komolafe donne une magnifique sauce soyeuse au gingembre et à la noix de coco.
    • Une recette savoureuse de poulet pané et pommes de terre par Lidey Heuck est vraiment sympa sans être pointilleux.
    • Ces pâtes Alfredo végétariennes au four au brocoli rabe sont inspirées des pâtes Alfredo, mais avec des légumes verts ajoutés.
    • Kay Chun ajoute des asperges et des pois mange-tout au japchae aux légumes printaniers dans cette version végétalienne du plat classique.
    • Vous pouvez remplacer le poulet ou un autre type de poisson dans cette salade estivale de saumon grillé de Melissa Clark.

    M. Choi respecte le travail de Koi Fusion, où la spécialité est un taco à côtes courtes mariné, une imitation de Kogi virtuelle habillée de chou râpé, d'oignons hachés, d'oignons verts, de fèves germées, de coriandre, de pousses de daikon et de salsa.

    Mais il s'inquiète de ce qui va se passer alors que de plus en plus de restaurateurs adoptent la forme.

    « Si les camions inspirés de Kogi changent la façon dont les Américains mangent, je serai un porc dans la boue », a déclaré M. Choi lors d'un rassemblement de chefs en novembre 2009 sur le campus de Greystone du Culinary Institute of America à Sainte-Hélène, en Californie. « Mais si leur la nourriture n'est pas bonne, je serai Kurt Cobain.

    Le jour des comptes de M. Choi pourrait bientôt arriver, car les tacos inspirés de Kogi sont désormais légion.

    Quatre fournisseurs de Portland rivalisent avec Koi Fusion, dont Boolkogi, Bulkogi et Korean Twist.

    Dix camions ou plus traversent maintenant la Californie du Sud, où Bool Korean BBQ Tacos & Pastels sert des plats coréens, mexicains et brésiliens. Calbi Fusion Tacos and Burritos, financé par un investisseur de la chaîne Baja Fresh Mexican Grill, vend des franchises.

    Dans la Bay Area, qui abrite une demi-douzaine d'opérateurs, Jomar Guevarra, un Philippin, et Sam Pak, né en Californie de parents coréens, travaillent le camion MoGo, préparant des tacos aux côtes levées ainsi que du bacon et du kimchi. -des hot-dogs garnis.

    Bien que la saturation des tacos coréens soit la plus élevée en Californie, la croissance du genre ne se limite pas à la côte ouest.

    Au Meritage à Philadelphie, Anne Coll, ancienne chef du restaurant sino-français Susanna Foo, sert un mercredi soir spécial de tacos aux côtes levées braisées, garnies de kimchi. (La sous-chef Ann Suk Miller, dont la mère est coréenne, servait auparavant un plat très similaire à Ansill, un autre restaurant de la ville.)

    À Austin, M. Kim, le propriétaire de Chi'Lantro, prépare des tacos au tofu avec une salade de vinaigrette de soja. "Les tacos coréens sont la prochaine étape", a-t-il déclaré. "Après ça, c'est peut-être une pizza coréenne."

    À Chicago, Steve Lee, né dans la campagne à l'extérieur de Séoul, sert des frites et de la salsa, des aguas frescas et des tacos garnis de kimchi au Taco Chino, un restaurant qu'il a ouvert en décembre dans un centre commercial.


    Tacos Kung Fu : Tacos sino-mexicains à la San-Fran - Recettes

    (Pourtant la célèbre boisson de Wah avec sept ingrédients)

    (Gin, Vodka, Rhum, Tequila, Triple Sec, Sweet & Sour Mix w/Coke)

    (Rhum blanc, gin, vodka, tequila, mélange aigre-doux avec liqueur de melon)

    (Vodka, Crème de Banane, Crème de Cacao & Crème)

    (Rhum, jus d'ananas et crème de noix de coco)

    (Citrus Skyy Vodka, Triple Sec, citron vert et jus de canneberge)

    (Whisky Jack Daniel's avec sirop de gingembre fait maison)

    (Vodka, Frangelico, Citron Frais avec Sucre)

    Champagne & Vin Mousseux

    Autre Vin Rouge

    (petits fruits noirs, épices sauvages, vanille et chêne légèrement grillé)

    (arôme de prunes mûres et saveurs de mûre et de cerise)

    Cabernet Sauvignon

    (cerises noires, cassis, baies noires, vin sec)

    (riche en saveur de cerise et de mûre, soupçon de chêne)

    (arômes mûre, cassis et moka)

    Saké chaud

    (de couleur blanc laiteux, sucré)

    Autre Vin Blanc

    (croquant, bien équilibré, nectarine blanche, fruits tropicaux, poire)

    (caractères de citron vert et pêche)

    (épicé et succulent avec un soupçon de clou de girofle en finale)

    Sauvignon Blanc

    (arômes de citron, kiwi & saveur d'agrumes & pamplemousse)

    (exhale des saveurs vives d'agrumes, de pêche et tropicales exotiques)

    Chardonnay

    (riche, bien équilibré, saveurs de pomme, poire, pêche et citron)

    (arômes de citron et d'agrumes, saveurs de pomme et de poire se mêlent à un soupçon de chêne)

    (arômes de citron et de pomme avec un soupçon de chêne grillé, de poire et d'ananas)

    (arômes ananas, mangue, papaye)

    BARRE DE SERVICE COMPLET

    AUTRES BOISSONS

    BOISSONS SPÉCIALES

    (Pourtant la célèbre boisson de Wah avec sept ingrédients)

    (Gin, Vodka, Rhum, Tequila, Triple Sec, Sweet & Sour Mix w/Coke)

    (Rhum blanc, gin, vodka, tequila, mélange aigre-doux avec liqueur de melon)

    (Vodka, Crème de Banane, Crème de Cacao & Crème)

    (Rhum, jus d'ananas et crème de noix de coco)

    (Citrus Skyy Vodka, Triple Sec, citron vert et jus de canneberge)

    (Whisky Jack Daniel's avec sirop de gingembre fait maison)

    (Vodka, Frangelico, Citron Frais avec Sucre)

    Champagne & Vin Mousseux

    Autre Vin Rouge

    (petits fruits noirs, épices sauvages, vanille et chêne légèrement grillé)

    (arôme de prunes mûres et saveurs de mûre et de cerise)

    Cabernet Sauvignon

    (cerises noires, cassis, baies noires, vin sec)

    (riche en saveur de cerise et de mûre, soupçon de chêne)

    (arômes mûre, cassis et moka)

    Saké chaud

    (de couleur blanc laiteux, sucré)

    Autre Vin Blanc

    (croquant, bien équilibré, nectarine blanche, fruits tropicaux, poire)

    (caractères de citron vert et pêche)

    (épicé et succulent avec un soupçon de clou de girofle en finale)

    Sauvignon Blanc

    (arômes de citron, kiwi & saveur d'agrumes & pamplemousse)

    (exhale des saveurs vives d'agrumes, de pêche et tropicales exotiques)

    Chardonnay

    (riche, bien équilibré, saveurs de pomme, poire, pêche et citron)

    (arômes de citron et d'agrumes, saveurs de pomme et de poire se mêlent à un soupçon de chêne)

    (arômes de citron et de pomme avec un soupçon de chêne grillé, de poire et d'ananas)

    (arômes ananas, mangue, papaye)

    APÉRITIFS

    Les prix peuvent changer sans préavis.

    (Combinaison de côtes levées BBQ, d'autocollants de pots, de rouleaux de crevettes et de poulet enveloppé de papier d'aluminium)

    (Poulet râpé avec laitue, noix, oignons verts et persil chinois, servi avec des nouilles croustillantes et amusantes)

    Tout notre won ton contient? Porc, Crevettes & Champignons

    (Crevettes, poulet et porc BBQ avec légumes frais dans une soupe)

    (chair de crabe, pétoncles, crevettes, avec melon d'hiver, champignons et tofu en soupe)

    Les prix peuvent changer sans préavis.

    (Émincé de bœuf avec pois mange-tout, champignons, pousses de bambou et légumes)

    (Émincé de bœuf légèrement pané et frit dans une sauce épicée à l'orange)

    (Nouilles croustillantes amusantes garnies de légumes frais râpés et de bœuf barbecue)

    (Dés de porc, champignons, oignons, châtaignes d'eau, pousses de bambou roulées dans des feuilles de laitue avec sauce hoisin)

    (Tranches de filet de porc avec pois mange-tout râpés, peau de champignon, champignons noirs, pousses de bambou et œufs. Servi avec crêpes et sauce hoisin)

    (Filet de porc avec pois mange-tout, champignons, pousses de bambou, châtaignes d'eau et piments forts)

    (Amusant croustillant voir nouilles garnies de carottes, pois mange-tout, oignons, chou, bambou avec sauce Hoisin)

    (Peau de champignon, poivron, oignons, cacahuètes hachées, céleri, pois verts, pousses de bambou, piment rouge avec sauce brune)

    (Bak choy, champignon, pois mange-tout, carotte, pousses de bambou en sauce brune)

    LA VOLAILLE

    Les prix peuvent changer sans préavis.

    (Poulet mariné avec ail, pousses de bambou et oignons verts. Sauté dans une sauce piquante et épicée)

    (Poulet désossé frit et sauté dans une sauce piquante et épicée)

    (Cubes de poulet désossés, poivrons rouges, arachides, champignons de peau, céleri et pois en sauce épicée)

    (Blanc de poulet frit avec sauce au citron)

    (Morceaux de poulet avec trois types de champignons et légumes frais)

    (Poulet désossé en dés avec crevettes, champignons, cosses de pois et pousses de bambou)

    (Cubes de canard désossés frits, garnis de sauce aigre-douce et d'amandes concassées. (Spécial du chef - Uniquement dans le Marin))

    FRUIT DE MER

    Les prix peuvent changer sans préavis.

    (Saumon légèrement pané et frit avec oignons verts.

    (Gambas, pétoncles et calamars sautés à la sauce à l'ail)

    (Crevettes fraîches frites avec poivrons verts, oignon, tomate. Servies dans une sauce aigre-douce et riz grésillant)

    (Crevettes sautées avec porc haché, œufs, poivron vert et oignon dans une sauce aux haricots noirs)

    (Crevettes aux poivrons rouges, cacahuètes, champignons à peau et petits pois à la sauce épicée)

    (Gambas sautées avec sauce aux épinards et à l'ail)

    (Crevettes légèrement panées avec oignons et pousses de bambou à la sauce chili)

    LÉGUMES & TOFU

    Les prix peuvent changer sans préavis.

    (Combinaison de légumes verts chinois et de tofu braisé)

    ( Eggufs, germes de soja, oignons, garnis de sauce et cuits dans un style crêpe)

    CHOW MEIN/CHOW FUN NOODLE & RIZ

    Les prix peuvent changer sans préavis.

    (poulet, porc BBQ, champignons noirs, pois mange-tout, oignon, céleri & pousses de bambou)

    (Nouilles garnies de porc à la sauce sichuanaise et oignons verts)

    LE DESSERT

    Les prix peuvent changer sans préavis.

    FIXER LE MENU DU DÎNER

    Les prix peuvent changer sans préavis.
    Minimum 2 personnes

    Apéritif
    Su Mi (raviolis frits)

    Entrées
    Boeuf de Mongolie
    Poulet aux noix de cajou
    Porc aigre-doux
    Riz à la vapeur

    pour 4 à 5 personnes ajouter :
    Crevettes Spéciales du Chef
    pour 6 personnes ou plus ajouter :
    Cubes de poisson avec sauce aux haricots noirs

    Apéritif
    Huître frite dorée

    Soupe
    Chair de crabe Melon d'hiver

    Entrées
    Crevettes à la sauce aux haricots noirs
    Pétoncles sautés au brocoli
    Filet de morue aigre-douce aigre-douce
    Riz à la vapeur

    pour 4 à 5 personnes ajouter :
    Crevette Musée
    pour 6 personnes ou plus ajouter :
    Crabe frais au four
    Sauce au gingembre et à l'oignon

    Apéritif
    Poulet Enveloppé Feuilleté

    Entrées
    Musée du porc
    Célèbre Canard Pressé aux Amandes (Désossé)
    Poulet et pétoncles sautés
    avec Tendres Verts
    Riz à la vapeur

    pour 4 à 5 personnes ajouter :
    Boeuf de la Reine
    pour 6 personnes ou plus ajouter :
    Pourtant Wah Crevettes

    Apéritif
    Autocollants Kuo Teh Shanghai Pot

    Entrées
    Boeuf épicé à la Sichuanaise
    Poulet Hunan
    Crevettes au piment fort
    Riz à la vapeur

    pour 4 à 5 personnes ajouter :
    Cubes de poisson général à la sauce à l'ail
    pour 6 personnes ou plus ajouter :
    Canard épicé encore Wah

    Menu Spécial Déjeuner

    (11h00-15h00 du lundi au vendredi)

    ★ Porc aigre-doux $11.95
    ★ Poulet aux noix de cajou $11.95
    ★ Poulet Kung Pao (Piquant et épicé) $11.95
    ★ Poulet aux Haricots Verts $11.95
    ★ Poulet à la Sichuanaise (Piquant et Épicé) $11.95
    ★ Tofu Braisé aux Champignons Noirs & Légumes Verts $11.95
    ★ Chow Mein au poulet / Chow Fun $11.95
    ★ Vege Chow Mein ou Vege Chow Fun $11.95
    ★ Légumes Deluxe $11.95
    ★ Cubes de poisson sautés au brocoli $12.95
    ★ Bœuf épicé du Sichuan (Piquant et épicé) $12.95
    ★ Boeuf de Mongolie $12.95
    ★ Poulet général à la sauce à l'ail $12.95
    ★ Saumon frit (ou cuit à la vapeur) dans une sauce au gingembre et à l'ail (ou sauce aux haricots noirs) $12.95
    ★ Crevettes Kung Pao (Piquant & Épicé) $12.95
    ★ Boeuf Chow Mein ou Boeuf Chow Fun $12.95
    ★ Célèbre Canard Pressé aux Amandes $13.95
    ★ Gambas à la sauce piquante à l'ail (Hot&Spicy) $13.95
    ★ Combinaison de fruits de mer Chow Mein / Chow Fun $13.95
    Crevettes Glacées aux Noix $13.95

    DIM SOMME

    Les prix peuvent changer sans préavis.
    Tous les jours de 11h00 à 15h30


    63 réponses à la recette du changement [Karl] du haut-parleur Pelosi & rdquo

    Génial. Nancy dans un filet à cheveux, fronçant le nez alors que vous attrapez le macaroni au fromage.

    Cela me rappelle certains collègues qui ne pouvaient jamais terminer leur projet à temps parce qu'ils étaient toujours occupés à des tâches de merde non essentielles. Je signalais les objectifs critiques et les cibles encore ratées, jusqu'à ce que je devienne le leader et que je les remplace rapidement par d'autres qui pourraient produire. Washington DC est dans la même situation et nous avons besoin de la même solution.

    À combien s'élevait le budget de la cafétéria ?

    En fait, cela m'a semblé bien, sauf que la plupart du temps, cela ressemble à la nourriture que vous obtenez de Starbucks plus que toute autre chose, ce qui est un peu trop cher mais la plupart sont très bons. Je suis un peu inquiet car ils ne parlaient pas beaucoup du petit-déjeuner et c'est le repas le plus important de la journée.

    Ça me rappelle quand les cochons commencent à marcher droit comme les hommes.

    Je ne peux pas leur reprocher de vouloir réparer la nourriture. Vous savez que vous le ferez aussi.

    Je suppose que le reste d'entre nous peut manger du gâteau.

    Tu vois, je pense que Techie a raison. C'est le capitole flippant et ce n'est pas comme s'ils pouvaient simplement ouvrir une aire de restauration. Je déteste les aires de restauration.

    Pouvez-vous imaginer ce qui arriverait à leur économie locale s'ils devaient tous fourrer leurs doigts potelés dans les poches moulantes de leur pantalon et payer leurs propres abreuvoirs dans les restaurants disséminés dans la région de Washington ?

    Oh attendez, l'argent de mes impôts nourrit ces porcs. Je me sens bien.

    En fait, je suis surpris qu'ils n'aient pas tous un chef personnel pour chaque législateur. Attendez, peut-être qu'ils le font, et la cafétéria ne doit être utilisée que par les hoi polloi.

    Ils ont aussi un bar à tacos. Ce qui, je pense, me plairait et je pense que si vous étiez honnête avec vous-même, je pense que vous auriez probablement à dire que vous apprécieriez également un délicieux voyage au bar à tacos. Mon préféré est King Taco ici à Los Angeles, mais ils n'ont pas de bar à tacos et vous devez aussi surtout aller au quartier pour eux, sauf je suppose Pasadena.

    baise ces connards. pourraient-ils simplement éviter de réduire mes putains d'impôts, de sorte que je n'aurais plus à manger de sandwichs au fromage grillé cette semaine? ou dois-je attendre qu'ils mettent en place un programme d'alimentation des professionnels de la banlieue pour vérifier ?

    Ouais heureux, pour l'amour de Dieu, ne lésinons pas sur les haricots frits pour ce troupeau de gerties. Cela pourrait être le nouveau plan énergétique audacieux de Newt.

    Si jamais ils lèvent l'interdiction de forer pour stupide, le premier puits devrait monter dans le Capitole.

    Je dois dire que les cafétérias de la Colline sont vraiment nulles. Je me demande si ces changements se répercuteront là où la plèbe mange ou s'ils seront uniquement dans les salles à manger des députés, à cause de la responsabilité fiscale ou quelque chose du genre.

    c'est ça baise le secteur privé. J'échange ma chimère surévaluée et surévaluée contre un emploi au gouvernement. travailler dur… je ne sais pas pourquoi.

    Cela ressemble à des aliments arrogants, des aliments qui prennent plus de temps à décrire qu'à manger, et l'idée que plus il y en a, mieux c'est. La nourriture simple et bien préparée appartient-elle au passé ?

    Je ne servirais que du chili, de la vache morte, du Dr Pepper, du Mountain Dew, des biscuits et de la sauce. Et du bacon. Et du bacon canadien. Et du bacon épais. Et, proscuitto de parme. Et, le reste du cochon.

    Rien ne dit Champion de la classe ouvrière tout comme Brie et Mahi-mahi.

    […] Blue Crab Boulevard, la sagesse des protéines, JunkYardBlog, Moonbattery, Lone Wacko, Red State et […]

    Si jamais ils lèvent l'interdiction de forer pour stupide, le premier puits devrait monter dans le Capitole.

    Ils n'auront pas à percer pour cela. Ils pourraient simplement faire reculer un camion d'aspiration jusqu'aux portes de la capitale, y faire passer un tuyau et mettre la pompe en marche.

    Rien ne dit Champion de la classe ouvrière tout à fait comme Brie et Mahi-mahi.

    exactement, au lieu de leur donner une augmentation, fournissons de la nourriture plus chère dont personne n'a entendu parler !

    Allez, Karl. Je m'en ficherais si ça s'appelait bacon français. C'est une bonne chose.

    Le mahi-mahi était un poisson poubelle, puis ils l'ont renommé mahi-mahi juste pour le marketing principalement. Vous êtes tous un peu grognons à ce sujet, je pense. La nourriture pour l'amour de Dieu est un rassembleur, pas un diviseur, du moins si quelqu'un d'autre que moi la cuisine.

    Le Jell-O a fait place aux tartelettes framboise kiwi et mini bagatelles citron myrtilles

    Nancy ne savait pas comment manger le Jell-O avec sa fourchette.

    Je me demande s'ils ont de la coriandre sur le bar à tacos.

    happyfeet – Comme tu as raison. La nourriture est un unificateur. Ne pouvons-nous pas tous convenir que Sandra Lee est sexy et que Paula Dean serait cool d'avoir comme grand-mère ? Ou que Bobby Flay serait amusant d'avoir à un barbecue. Ou que BAM est un peu ennuyeux après un certain temps. Ou que le gars Gleenwaldish sur l'original Iron Chef est un fou rire absolu. ha HA !

    Paula Deen est ma préférée de celles que je connais. Elle me rappelle beaucoup les gens de chez moi. Elle respecte le cordonnier, et ça veut dire quelque chose.

    D'accord, donc San Fran Nan est doué pour changer les éléments du menu.
    Mais peut-elle repasser des chemises ?

    Qui diable boit du café avec une paille ?

    JoeC - Je ne suis pas si sûr des chemises, mais il semble qu'elle ait fait du bon travail en repassant les rides de son front, qui n'est que légèrement plus petit que celui d'Herbert, bien que plus plastique.

    La nourriture pour l'amour de Dieu est un rassembleur, pas un diviseur, du moins si quelqu'un d'autre que moi la cuisine.

    mais…but… Pelosi!! onze. ils mangent mieux que moi. avec mon argent ! anyhoo, mon préféré ces derniers temps est la soupe végétarienne avec des haricots et des hot-dogs. Je suis facile comme ça.

    Qui diable boit du café avec une paille ?

    Je suppose que c'est pour remuer. je suppose qu'ils devront passer aux cuillères les plus chères.

    Les baguettes ne sont pas pré-faites comme les petits pains ? Ils ne sont pas expédiés comme n'importe quel autre aliment par le Sysco Kid ? Sont-ils fabriqués sur place ? De la farine crue, etc.?
    Bien si vous pouvez l'obtenir.

    D'accord, j'ai lu l'article, et la partie la plus ironique est que le petit gars, les employés à bas salaire sont ceux qui sont le plus frappés par cela, car la nouvelle nourriture de Pelosi coûte beaucoup plus cher qu'auparavant. À la recherche du petit bonhomme, morceau de brie à la fois.

    C'est vraiment trop facile. Et trop prévisible.

    JD – mon expérience avec ‘snooty food’ n'est pas que plus c'est mieux. C'était généralement moins, mais joliment présenté.

    Imaginez qu'Henri VIII reçoive de la « nourriture arrogante » ? Si votre vision n'implique pas de décapitations massives pour le divertissement alors qu'un bœuf est placé sur une broche, alors je ne suis pas sûr que vous ayez canalisé le bon Henry.

    Mon préféré avec la soupe végétarienne jusqu'à présent a été le rôti de pot que cette dame a fait dans celui que j'ai fait plus de tomates que les autres. Je pense que ce n'était pas dans l'esprit de la chose cependant. Mais en réalité, tout cela est que si vous ne prenez pas votre déjeuner au moins parfois au travail, je ne ressens pas vraiment pour vous, et si cela ne fait pas partie de l'éthique de votre bureau, ce que je vois. Parfois, je pense que vous rendez un grand service à beaucoup de gens là-bas en leur donnant un exemple afin qu'ils sentent qu'ils ont la permission de simplement jeter quelques burritos de Trader Joe dans le micro-ondes et de l'appeler déjeuner. C'est ce que je pense de toute façon et aussi avec le déjeuner que vous n'obtenez pas du magasin, vous payez des taxes de vente, donc vous faites beaucoup pour soutenir ces crétins et leurs stupides stratagèmes de crétins et vous devriez vraiment y penser.

    Mais ont-ils toujours la soupe aux haricots du Sénat ?

    C'est un peu ironique que cela semble être la seule chose que le milliardaire Pelosi, en tant que conférencier, ait pu accomplir en imposant un foie gras à la cafétéria de la Capitale !

    Le commentaire de SGT Ted est hilarant.

    Mais le foie gras, c'est maltraiter les oies ! San Francisco le sait-il déjà ? Cindy a peut-être une chance après tout !

    Mais vraiment tout est que si vous ne prenez pas votre déjeuner au moins parfois pour travailler, je ne ressens pas vraiment pour vous

    ouf! Je prends mon déjeuner les deux jours. nous ne mangeons pas beaucoup au restaurant. être “pauvre” et tout. ré

    happyfeet – Je fais partie de ceux qui ne prennent jamais mon déjeuner. J'ai tendance à aller à La Bamba pour des burritos aussi gros que la tête pour le déjeuner. Dans les mois avec un temps plus clément, un practice et évitez la bouffe.

    Je m'assure toujours de prendre suffisamment mon déjeuner au moins pour réserver la possibilité d'apporter mon déjeuner afin que je puisse sortir des déjeuners auxquels je ne veux pas aller et aussi, c'est généralement intelligent, je pense. Vous devriez penser à faire du ceviche et à le prendre. C'est un bon déjeuner d'entrée je pense. Je viens aussi de recevoir un message disant que Brad Renfro est mort.

    Ouais. C'est triste car beaucoup de gens ne le connaissent que depuis son enfance.

    Mais de toute façon, cette fille à l'étage est vraiment douée pour vous nourrir pour environ 5 $, donc cela a du sens parce que je n'ai jamais de restes de cuisine à la maison, mais quand même. Je pense que prendre votre déjeuner montre du caractère. Pas que l'inverse ou quoi que ce soit qui soit vrai, et cela n'aurait certainement pas aidé Brad.

    ceviche … grub des dieux. Un nouveau lieu de ceviche a ouvert en ville, et étant dans le pays du steak et des pommes de terre, il n'a pas vraiment décollé. Donc, on peut toujours avoir une table. Ils préparent le guac directement à votre table et le ceviche est à tomber par terre. C'est mon préféré actuel, jusqu'à ce que le prochain nouvel endroit arrive.

    Je paie ma cotisation pour le déjeuner au bureau. Alors, on est cool, HF ?

    Nous sommes cool. Je ne suis pas si juge, vraiment, juste quand j'étais enfant et que je commençais à LA, je suis tombé avec une mauvaise foule de déjeuners et je veux que mon argent soit remboursé, c'est tout.

    hf – Je suis un gars totalement solitaire, qui évite toutes les cliques de travail comme la peste, et ne sort déjeuner avec des gens du bureau que lorsque mon vice-président me dit que je dois le faire.

    Nous n'avons jamais eu de politique jusqu'à NG. Maintenant, le déjeuner est plus stratégique et cela enlève vraiment un peu de charme au concert.

    Espérons que son profil compense, au moins en partie, sa négativité et sa stupidité.

    Ça va. C'est un autre coup de pouce pour moi de commencer à regarder autour de moi. Les coups de coude sont bons.

    Brie? BRIE. Jeezus H. Tapdancing Christ sur une croix.

    Les Français ont gagné. Encore.

    Anthony Bourdain vient de manger un cœur de cobra qui bat encore. Je veux dire, ils ont coupé le cœur d'un putain de cobra vivant et il l'a mangé pendant qu'il battait encore. Je ne sais pas si je dois poster ça ici ou dans le fil Kung Fu weenie men.

    ewwww. Je veux dire, j'ai regardé Anthony Bourdain de temps en temps, mais il ressemble plus au Steve Irwin de l'ensemble des gourmets itinérants - un peu moins de 11 et pas de "crikeys"

    J'aime regarder Alton Brown.

    La maison dit: “Mmm… bat toujours le cœur du cobra.”

    Alton vient de cuire des moules à la vapeur. J'en faisais beaucoup à l'époque de mon restaurant, j'aurais peut-être besoin d'en faire bouillir une casserole ce week-end. Faites-les cuire à la vapeur avec du beurre, du vin blanc et des échalotes, et tremper le jus du bol avec du pain croustillant à la fin est presque meilleur que les moules.

    Meilleur repas de tous les temps : un grand bol de soupe à la crème de champignons, avec un verre de sherry juste avant de servir à côté du pain soda avec du beurre Kerrygold.

    Tais-toi, mon cœur de cobra qui bat.

    Je pense que j'essayerais le “coeur de Cobra qui bat encore” juste pour le faire. Ma meilleure moitié hoche la tête en signe d'accord alors qu'elle lit ceci par-dessus mon épaule. Je ne suis pas le couteau le plus tranchant du tiroir.

    “S'ils lèvent un jour l'interdiction de forer pour stupide, le premier puits devrait monter dans le Capitole.”

    « Ils n'auront pas à percer pour cela. Ils pourraient simplement faire reculer un camion d'aspiration jusqu'aux portes de la capitale, y faire passer un tuyau et allumer la pompe.”

    C'est en fait un processus continu. Une équipe de crack de professionnels endurcis vêtus de combinaisons subfusc en continu, mais discrètement, rassemble la marée gélatineuse à travers les salles de marbre du pouvoir et sur le centre commercial. Ils utilisent des raclettes en fibre de carbone achetées sur le même crédit de l'Air Force que les distributeurs de serviettes de la zone 51.

    Le taux de mortalité parmi l'équipage lors des audiences de confirmation du Sénat et la dernière semaine avant la fin de la session dépasse celui des pilotes de transporteur junior. Noyé dans une marée de stupidité, pour que nous puissions bien dormir, sûr n'est pas le bon mot


    Résumé de la recette

    • 1 cuillère à café d'huile de sésame
    • 1 tasse d'oignon haché
    • ¼ tasse d'oignon vert haché
    • ½ tasse de céleri haché
    • 1 tasse de germes de soja
    • ¼ cuillère à café de fécule de maïs
    • ½ livre de crevettes, décortiquées, déveinées et hachées grossièrement
    • 2 cuillères à soupe de sauce soja
    • 1 cuillère à café de sel
    • 8 œufs bien battus

    Dans une poêle à feu moyen, chauffer l'huile de sésame et faire revenir légèrement les oignons, le céleri et les pousses. Incorporer la fécule de maïs et ajouter les crevettes, la sauce soja et le sel. Remuer jusqu'à ce que le tout soit bien mélangé. Retirer du feu et transférer dans un bol.

    Remettre la casserole sur le feu et ajouter les œufs battus. Faites revenir les œufs en remuant doucement. Remettre le mélange de légumes et de crevettes dans la poêle pendant que les œufs sont encore liquides. Terminer la friture jusqu'à ce que les œufs soient complètement cuits.


    QUE FAIRE À San Francisco

    Pour les visiteurs et les résidents, il n'y a pas de moment plus excitant pour explorer le premier quartier chinois du pays que la dernière semaine de janvier et la première semaine de février, lorsque les rues sont animées par les préparatifs de l'accueil de l'année 4691 sur le calendrier lunaire. , l'année du coq.

    Chinatown, bordé à peu près par les rues Bush, Kearny, Broadway et Stockton, est riche en histoire de San Francisco. Le premier logement privé (qui serait une tente en toile) a été érigé ici en 1835 sur Grant Avenue, anciennement Dupont, la rue la plus ancienne de la ville et maintenant la rue principale de Chinatown. Onze ans plus tard, le capitaine John Montgomery, qui a revendiqué la Californie pour les États-Unis, a hissé le drapeau américain à Portsmouth Square à Kearny et Clay Streets, aujourd'hui le lieu de rencontre des Chinois âgés qui viennent bavarder et jouer aux jeux de mah-jongg.

    Ces rues rappellent également une partie de l'histoire la plus douloureuse de cette ville. Après avoir peiné pour poser les voies du chemin de fer, les travailleurs chinois ont été licenciés après l'achèvement du chemin de fer transcontinental en 1869 et ont fait l'objet de lois d'exclusion et de violence raciste, y compris des lynchages, pour tenter de les chasser.

    Le souvenir de leur lutte pour prendre pied dans le pays qu'ils appelaient "Golden Mountain" est maintenu vivant le long des rues bondées et des ruelles étroites. Aujourd'hui, un tiers de la population de la ville est d'origine asiatique. Événements

    Alors qu'une grande partie de la célébration du Nouvel An chinois se déroule dans des maisons privées, tout le monde peut profiter du défilé traditionnel du Nouvel An qui remonte la rue Kearny à travers Chinatown, le 6 février de cette année, à partir de 18 heures. et d'une durée de trois ou quatre heures.

    Les visiteurs peuvent approfondir leurs connaissances de la culture asiatique en visitant le Asian Art Museum-The Avery Brundage Collection, (415) 668-8921, qui partage une entrée avec le M. H. de Young Memorial Museum dans le Golden Gate Park. En plus de son immense collection permanente de jade, de porcelaine et de poterie, une exposition spéciale de bijoux et de métaux précieux intitulée "Beauty, Wealth and Power: Jewels and Ornaments of Asia" est présentée et se poursuivra jusqu'au 14 mars. L'entrée aux deux musées est de 5 $. . Fermé lundi et mardi.

    L'exposition spéciale d'art chicano contemporain, au 7 février au Mexican Museum, (415) 441-0404, dans le bâtiment D du Fort Mason Center mérite également une visite. Le musée, qui contient une collection permanente d'art préhispanique, colonial et populaire du Mexique, fait partie d'un complexe d'anciens bâtiments militaires sur le front de mer avec l'entrée sur Marina Boulevard et Laguna Street. Le musée mexicain est ouvert du mercredi au dimanche, l'admission est de 3 $.

    Le San Francisco Ballet débutera sa saison le 3 février au War Memorial Opera House, Van Ness et Grove Streets, (415) 703-9400 avec des programmes classiques et contemporains. Le favori éternel "Swan Lake" sera présenté les 18 et 21 mars. Les billets varient de 5 $ à 75 $.

    Une foire du livre ancien avec 240 marchands présents aura lieu du 19 au 21 février au Concourse Exhibition Centre (415) 495-0100, au 635 Eighth Street. Les billets coûtent 5 $.

    La Pacific Orchid Exposition, (415) 665-2468, une exposition-vente annuelle, se tiendra au Fort Mason Center, Pier 3, du 26 au 28 février. Les billets sont au coût de 6 $. Tourisme

    Ne pensez pas à conduire une voiture dans le quartier chinois à l'occasion des festivités du Nouvel An. En outre, la marche est toujours le meilleur moyen d'explorer ce quartier de petites boutiques fascinantes et de bâtiments historiques. Be sure to walk along Stockton Street where much of the day-to-day business of furnishing the food, herbal medicines and other necessities of the city's ethnic Chinese is done.

    Fans of the novels of Amy Tan will recognize many of the names in the area including two-block-long Waverly Street and the Hang Ah Tearoom in the small alley that bears the same name. Pearl City at 641 Jackson Street, (415) 398-8383, is a good choice for dim sum, the little baskets of steamed or fried shrimp, pork and vegetable dumplings. Or stop by the tiny Dick Lee Pastry shop at 777 Jackson Street and get pork-filled steamed buns for 37 cents each to munch while walking around.

    Numerous guided tours are also available for those seeking a deeper knowledge of the area. One of the best is the Chinatown Walking Tour led by Shirley Fong-Torres, a cooking teacher and Chinese-cookbook author, who leads groups through herbal shops, open markets and a noodle factory while explaining the history and culture of the neighborhood. The two-and-a-half-hour tour, $33, includes a dim sum lunch. Reservations are required: (415) 355-9657.

    Shopping along Chinatown's Grant Avenue can be a disconcerting experience with chain store cookie and hamburger shops alternating with jewelry stores selling jade and pearls and Japanese camera stores. But the street is worth a stroll and children particularly like to browse through the open bins of small, inexpensive goods. A popular item with children and teen-agers are the rubber-soled canvas kung fu slippers that come in black or white and can be found in nearly every store for about $4.50. This year a large number of stores are specializing in table and bed linens, most with some embroidered design. One, Union Enterprises, 739 Grant Avenue, has large tablecloths starting at about $25.

    About 10 blocks west of Chinatown is the Haas-Lilienthal House, 2007 Franklin Street, (415) 441-3004, a restored Queen Anne-style mansion that serves as the headquarters of the Foundation for San Francisco's Architectural Heritage. Carefully furnished in period pieces right down to needlepoint chair covers that match the Oriental rug in the dining room, the house is open for tours Wednesday and Sunday for $4. The foundation leads two-hour Sunday architectural tours, $3, of the elegant homes of the Pacific Heights neighborhood.

    Friends of the San Francisco Public Library lead free tours all over the city, including old streets of the Gold Rush era, Victorian houses, and the Beaux Arts structures built after the 1906 earthquake and fire. No reservations are necessary. Call (415) 557-4266 for schedules.

    For serious shopping, residents head these days for Fillmore Street in the Western Addition, which before its gentrification was the commercial district of the African-American community. Today Fillmore between Post and Pacific Streets boasts some of San Francisco's more upscale small shops as well as some of its restored Victorian houses, including the new home of Mayor Frank Jordan. Of special interest among the many shops are Cedanna, (415) 474-7152, at No. 1925 for contemporary arts and crafts Mio, (415) 931-5620, at No. 2035 for beautiful women's clothing and modern jewelry, and Fillamento, (415) 931-2224, at No. 2185 for trendy housewares. Où manger

    A good way to start an afternoon of browsing on Fillmore Street is with lunch at Vivande Porta Via, 2125 Fillmore Street, (415) 346-4430, a wildly popular Italian restaurant that also features a wide selection of take-out food. Cold plates, including stuffed veal with white bean and caviar salad or roast chicken with pasta salad, are all $11.50. Lunch only.

    Families on a budget might consider Mi Burrito, 1946 Fillmore Street, (415) 563-3509, where excellent burritos and tacos are served in a casual atmosphere. Large, delicious roast pork burritos, $3.50, are the specialty and crisp and soft tacos, cheese quesadillas, chile verde, salads, soft drinks and beer are all under $5.

    Despite its location on a dreary stretch in the South of Market area, Fringale, 570 Fourth Street, (415) 543-0573, instantly became one of the city's most popular restaurants when it opened about a year ago. The name translates roughly from French as the urge to eat, and the menu includes dishes like mashed potatoes with duck confit, escargot turnovers or pork tenderloin with cabbage and poached pears. Dinner for two with wine is about $80 plus tax and tip. Reservations at least a week in advance are a must.

    New budget-oriented restaurants are springing up all over the city. One excellent choice is City of Paris, (415) 441-4442, a sort of California version of a French steak-frites place at 101 Shannon Alley just off Geary Boulevard. The large room features art nouveau touches and some of the best french fries in town. Two can enjoy onion-fennel soup and roast chicken with fries and a bottle of California merlot for about $40 plus tax and tip there are big, juicy hamburgers with fries for the kids at $5.

    In the North Beach area, the tiny Entree des Artistes, 1624 Powell Street (no phone), has become an instant success with its good food, friendly service and low prices. On recent visits, baby greens with duck confit, lobster minestrone with fresh pasta ribbons and fettucini with sun-dried tomatoes and prosciutto were $5 each. Be sure to leave room for the "pizza" of caramelized apples in a Calvados-flavored sabayon sauce. Dinner for two with a modest bottle of wine is about $50. No reservations are taken. Where to Stay

    A popular newcomer is the Hotel Triton, 342 Grant Avenue, (415) 394-0500, fax (415) 394-0555. The lobby and 140 small rooms are decorated with whimsy in modern furniture that can seem sophisticated or strange, depending on one's point of view. Doubles begin at $129, but visitors should check with the hotel for coming winter specials.

    Along more traditional lines, the 173-room Shannon Court Hotel, 550 Geary Boulevard, (415) 775-5000, fax (415) 928-6813, in the heart of the theater district is offering its large double rooms for a reduced rate of $85 to March 31. Parking is available in an adjacent lot for $10 a day.

    Budget: The Travelodge Bel Aire, 3201 Steiner Street, (800) 255-3050, is a clean, no-frills 32-room motel just off the Union Street commercial area of shops and restaurants. Double rooms are $65 and the motel has parking or offers free shuttle service from (but not to) the airport.

    The charming little Pension San Francisco at 1668 Market Street, (415) 864-1271, near the Civic Center, offers double rooms for $52. All 36 rooms have sinks, but baths are shared.

    Luxury: The 121-room Campton Place Kempinski, 340 Stockton Street, (415) 781-5555, fax (415) 955-5536, remains one of this city's most elegant hotels. In the heart of the downtown shopping district, it is a three-block walk to Chinatown and boasts one of the best restaurants in the area. Rates for double rooms begin at $185.

    The sleek 158-room Mandarin Oriental Hotel, 222 Sansome Street, (800) 622-0404, fax (415) 433-0289, features every possible amenity including city views from some of its marble bathtubs. Double and single rooms normally begin at $255, but may drop to $149 on weekends. The hotel's restaurant, Silks, (415) 986-2020, is known for what is called pan-Pacific cuisine, a fresh California interpretation of Asian cooking.


    Huy Fong Foods, Inc.

    Available in 8 oz., 18oz., and 8.50 lbs. sizes.

    SRIRACHA

    Our most popular sauce. Created from sun ripened chilies pureed into a smooth paste. We have captured its flavor in a convenient squeeze bottle that is easy to use. Available in 9 oz., 17 oz., 28 oz., and 8.50 lbs. sizes.

    SAMBAL OELEK

    A full bodied sauce with the pure taste of chilies. No other flavors have been added for those who prefer a simpler taste.
    Available in 8 oz., 18 oz., and 8.50 lbs. sizes.

    Please note: HFF products may contain excess gas buildup. Therefore, please open cap and seal with caution. When removing the seal, please face the product away from yourself, others, and valuable items. HFF products may contain unforeseen allergen(s). This statement is made for further protection against any incorrect information that our vendors may have provided regarding allergens.


    The 37 Best Things to Eat in San Francisco (and Where to Eat Them)

    Since so many of my friends live and work in SF, I decided to do a little food tour of the city and find the 37best things to eat in San Francisco – in no particular order.

    1. Cellophane Noodles with Crab

    à La porte inclinée

    Thin, glossy noodles served with sweet crab. Absolutely delish.

    where to eat? The Slanted Door, 1 Ferry Bldg, Ste 3, SF – 94111

    2. Braised Beef Short Ribs

    Tender beef short ribs, braised and served with a mushroom risotto, fava beans, and shallots. Not overly complicated, but the flavors come together wonderfully.

    where to eat? Ad hoc, 6476 Washington St., Yountville, CA 94599

    Price : 52$ (4 course dinner)

    3. Chicken Milanesa Torta (Milanesa de Pollo)

    à Tortos Boos Voni

    Torta, as keen foodies would know, is a Mexican sandwich. ‘Milanesa’, on the other hand, is an Italian dish of breaded and shallow fried meat. It is also the generic term for any meat fillet preparation in Latin America.

    This sandwich combines Mexican bread and milanesa meat fillet with tomatoes, chopped lettuce, onions and avocado with a hint of sour cream and some salsa.

    where to eat? Tortas Boos Voni, 5170 Mission St., SF – 94112

    4. Lamb Shank with Barley, Pumpkin, Pomegranate and Argula

    Aziza is, perhaps, the only Michelin star rated Moroccan restaurant in the country. It is easy to see why. The food here is authentic Moroccan, yet innovative, especially the lamb shank which falls right off the bone and is served in a delicious argula, pumpkin and pomegranate sauce over a bed of barley.

    where to eat? Aziza, 5808 Geary Blvd, SF – 94121

    à Ice Cream Bar

    This fruit-filled concoction is made from macadamia nut and banana puddlin’ ice-cream topped with roasted pineapple sauce, coconut macaroon crumb, toasted passion fruit marshmallows and peace fruit sorbet, all served in a delightfully classic themed ice cream bar and soda fountain.

    where to eat? Ice Cream Bar, 815 Cole Street, SF – 94117

    6. Egg Sandwich with Shallots and Parsley on Sourdough

    à Beergarten

    Besides great beer, this German restaurant also serves a delicious egg sandwich with shallots and parsley on sourdough bread loaded with herb butter. A must eat, especially before you begin your beer drinking spree.

    where to eat? Biergarten, 424 Octavia St., SF – 94102

    7. Kung Pao Pastrami

    à Mission Chinese Food

    The signature dish at SF’s favorite Chinese fusion food spot. Pork belly pastrami served with Kung Pao spices. A delicious blend of East and West. Fair warning though: the food can be incredibly hot, so unless you can handle your spices, steer away.

    where to eat? Mission Chinese Food, 2234 Mission St., SF – 94110

    8. Meatloaf Sandwich

    à Fatted Calf

    The key to this meatloaf sandwich is the meat itself. Since Fatted Calf is essentially a meat shop, you can be sure you’ll get only the best ground beef, pork and bacon in your meatloaf. While you’re at it, also try their toasted fiscalini cheddar and bacon jam sandwich.

    where to eat? Fatted Calf, 320 Fell St., SF – 94102

    9. Kasu-Zuke Pickles

    à Cultured Pickles

    Cultured Pickles, in Berkeley, does one thing and one thing only: pickles. And boy, do they do it right. If you thought pickles was just cucumber slices in vinegar, you need to get yourself to Cultured.

    From Indian mango to tomato and peppercorn, there is a pickle for things you never thought could be pickled at Cultured. The best of the lot is the Kasu-Zuke pickles – burdock roots pickled in sake lees by natural fermentation methods (with no vinegar).

    where to eat? Cultured Pickle Shop, 800 Bancroft Way, Suite 105, Berkeley – 94710

    10. Salt Cod Cakes

    à Mikkeller Bar

    These hearty, salted cod fish cakes are the perfect accompaniment to the excellent beer served at Mikkeller Bar – the first American outlet of the famous Copenhagen bars of the same name run by brewer Mikkel Borg Bjergso.

    where to eat? Mikkeller Bar, 34 Mason St., SF – 94102

    11. Peach Crostata

    à Zunni Cafe

    Fresh Peach, melt-in-your-mouth. Crostata is perfectly blend to show off the fruit. Crust is perfect bake.

    where to eat? Zunni Cafe’, 1658 Market St. San Francisco, CA 94102

    12. Takoyaki

    à Izakaya Sozai

    Izakaya Sozai is arguably SF’s finest Japanese restaurant. You can pick anything off the menu, but I recommend you take a stab at the takoyaki – fried dough balls filled with diced octopus – before trying out the more esoteric and fusion fare.

    where to eat? Izakaya Sozai, 1500 Irving St., SF – 94122

    13. Moto Pizza

    à Ragazza

    Skip the pastas and the deserts and try out the Moto pizza at this Italian restaurant – tomato, Calabrian chillies, red onion, sausage and mushrooms. The best way to eat it is with an egg on top, a Ragazza signature.

    where to eat? Ragazza, 311 Divisadero St., SF – 94117

    14. Coffee Rubbed Pork Shoulder

    Tender, slow-cooked pork rubbed with ground coffee and served with creamy hominy and collard greens. The coffee flavor is very subtle, but it does something wonderful to the pork. Highly recommended.

    where to eat? Range, 842 Valencia St., SF – 94110

    15. Fried Onion Cake

    à House of Nanking

    A crispy, light patty made with pizza dough and packed with fresh fried green onions and glazed with sweet-salty peanut sauce. A legendary dish at one of SF’s favorite Chinese eateries.

    where to eat? House of Nanking, 919 Kearny St., SF – 94133

    16. Morning Bun

    à Tartine Bakery & Cafe

    The morning bun at Tartine Bakery has legendary status among SF foodie circles. You’ll find big lines snaking outside the bakery on weekdays as people get their fill of this delicious sweet buns made from croissant dough, zest of orange and sprinkled with ground cinnamon.

    where to eat? Tartine Bakery & Cafe, 600 Guerrero St., SF – 94110

    17. Nick’s Baja-Style Fish Tacos

    à The Taco Shop at Underdog’s

    Crispy fried fish topped with a hearty helping of guacamole, cheese and onions. A big game favorite at this popular fusion sports bar.

    where to eat? Taco Shop at Underdog’s, 1824 Irving St., SF – 94122

    18. Khoresht Gheymeh

    à Maykadeh Persian Cuisine

    Persian cuisine is underrepresented in SF, which is a shame because Persian food has some truly delicious dishes, such as Khoresht Gheymeh – a stew of lamb, split yellow peas, saffron tomato paste, and sun dried lime topped with fries and served on a bed of fragrant basmati rice.

    where to eat? Maykadeh Persian Cuisine, 470 Green St., San Francisco – 94133

    19. Katsu Curry

    à JapaCurry

    Breaded, deep-fried pork or chicken cutlet served with a dark brown tonkatsu curry sauce (curry packed separately) – the dish that’s made JapaCurry one of the best food trucks in the city.

    where to eat? JapaCurry, Location Varies (see website or follow on Twitter for details).

    20. Oxtail and Chickpea Fritters

    à Alta CA

    Falafel-like fritters and oxtail meat served with red onions and artichoke. A bit avant-garde, but delicious nonetheless.

    where to eat? Alta CA, 1420 Market St., SF – 94102

    21. Brassicas and Grains

    Italian food with a Californian artisan twist. This popular favorite has burrata, avocado, olio verde, brassica (a plant of the mustard family), green goddess and grains. Light, and delicious.

    where to eat? SPQR, 1911 Fillmore St., SF – 94115

    22. Pork Sugo with Pappardelle

    à Delfina

    Any dish that requires over 5 hours of cooking spread over two days deserves some respect. This local favorite has everything a foodie could ask for – tender pork butt and spareribs in a deliciously well-spiced sauce of carrots, onions, celery, garlic, rosemary, sage, white wine and tomato, served on fresh pappardelle pasta.

    where to eat? Delfina, 3621 18th St., SF – 94110

    23. Roast Chicken with Bread Salad

    à Zuni Cafe

    When a dish has been written about in everything from Food and Wine Magazine to Saveur, you know it’s going to be worth it. This legendary dish has tender, free-range chicken spiced with thyme, garlic and pepper, served with a bread salad of currants and pine nuts. Absolument délicieux.

    where to eat? Zuni Cafe, 1658 Market St., SF – 94102

    24. Orange Cardamom Kouign Amann

    à B. Patisserie

    B. Patisserie is arguably the most beloved pastry shop in the bay area, and the kouign amann is its chief star (along with the croissant). Delicate, flaky pastry spiced with orange and cardamom that’s often described at “orgasmic”, and a “gift from the unseeable world”.

    where to eat? B. Patisserie, 2821 California St., SF – 94115

    25. Crispy Duck Salad

    à Hakkasan

    Hakkasan has been a tremendous force in the SF food world, reinventing Chinese food with trendy, experimental delicious dishes. One of the best things on their menu is the crispy duck salad – well-seasoned duck fried to crispy perfection and served with pomegranate, pine nuts, shallots and watercress.

    where to eat? Hakkasan, 1 Keamy St., SF – 94108

    26. Brussels Sprout Chips

    à Marlowe

    Thought brussels sprouts are boring and chips are only good when potatoes are involved?

    Then try the brussels sprout chips at Marlowe. You’ll never see chips the same way again.

    where to eat? Marlowe, 330 Townsend St., Ste 101, SF – 94107

    27. Spiced Lamb Skewers (Arnisio Souvlaki)

    à Kokkari Estiatorio

    Thick chunks of lamb rubbed with Greek spices and grilled to perfection. Nothing fancy or complicated just plain good cooking.

    where to eat? Kokkari Estiatorio, 200 Jackson St., SF – 94111

    28. Chicharrons

    à La Palma

    You can close your eyes and place your finger on any item on the menu without being disappointed in this Mexican delicatessen (a Mexicatessen). The best thing to eat, by far, are its chicharrons (fried pork rinds). Amp up the flavor by rolling it up in a handmade tortilla taco topped with fresh guacamole and salsa.

    where to eat? La Palma, 2884 24th St., SF – 94110

    29. Barbeque Pork Bun

    à Good Mong Kok Bakery

    There are few things as universally well-loved as a good BBQ pork bun (well, to those who eat pork anyway). Freshly baked (or steamed) and filled with succulent cha siu pork goodness, these make for a great breakfast, a mid-afternoon snack, or a late night post-drinking meal. Plenty of bakeries serve these buns in SF, but I recommend the ones at Good Mong Kok Bakery. The buns are always fresh and the price always ridiculously low. Try out both the baked and the more authentic steamed buns.

    where to eat? Good Mong Kok Bakery, 1039 Stockton St., SF – 94108

    30. Omakase

    à Ichi Sushi + NI Bar

    Given San Francisco’s love for Japanese food, there is no shortage of places to grab some great sushi in the city. For those feeling a bit more adventurous, I recommend the omakase (which means “I’ll leave it to you” in Japanese, i.e. the chef serves whatever he wants) at Ichi Sushi.

    where to eat? Ichi Sushi + NI Bar, 3282 Mission St., SF – 94110

    31. Crispy Octopus

    Octopus isn’t for the faint-hearted, what with the tentacles and all. But when done right, it is heavenly delicious. If you’re new to octopus, try out the crispy octopus at 1760 (which is named after its location, not the year), served with roasted peanuts, fingerling potatoes and avocado. The octopus is charred to perfection and has just the right mix of stringy chewiness and buttery soft meatiness.

    where to eat? 1760, 1760 Polk St., SF – 94109

    32. Papua New Guinea S’More

    à Dandelion Chocolate

    The folks at Dandelion don’t kid around with their chocolate. They take incredible pains to source the right stuff straight from the farmers and roast everything slowly to get just the right flavor. All this effort translates into chocolate that makes the store bought stuff taste like a three-day old McNugget.

    You’ll everything on sale at Dandelion, but I recommend the Papua New Guinea S’More, which uses beans sourced straight from farmers in Papua New Guinea and tastes like a slice of heaven.

    where to eat? Dandelion Chocolate, 740 Valencia St., SF – 94110

    33. Chicken Mole

    à San Jalisco

    Mole is one of the most complicated sauces in the world with a huge list of ingredients and a cooking process that could make Gordon Ramsay cry. Getting it right is difficult, but San Jalisco comes pretty close with its Pollo en Mole.

    where to eat? San Jalisco, 901 S. Van Ness Ave., SF – 94110

    34. Maple Bacon Sausage Breakfast Sandwich

    à 4505 Meats

    The philosophy at 4505 Meats is simple: high quality ingredients, simple recipes. For breakfast, try out their maple bacon sausage sandwich – maple bacon sausage patty with a fried egg, and seasonal greens between buttered brioche bun. Simple, but delicious.

    where to eat? 4505 Meats Burgers and BBQ, 705 Dvisadero St., SF – 94117

    35. Squid Ink Tonnarelli

    If there was ever an ingredient that n'a pas sound like something you’d want to put in your mouth, it’s squid ink. Yet, this dish has somehow become an Italian classic, even though few chefs know how to do it right. Chef Christopher Thompson is one of these few, putting out spicy tonnarelli pasta with braised squid, garlic, parsley, lemon and senise peppers. It might not look like much, but it tastes out of this world.

    where to eat? A16, 2355 Chestnut St., SF – 94123

    36. Chicken and Waffles

    à Hard Knox Cafe

    You can find more Korean-Mexican fusion places than a good southern BBQ or soul-food joint in San Francisco. Hard Knox Cafe is one of the few places in the city that does soul-food right, serving all-time classics like cajun meatloaf, beef short ribs, and country fried steak. Best among these is waffles and chicken – well-seasoned chicken fried to perfection and served with thick, delicious pancakes.

    where to eat? Hard Knox Cafe, 2526 3rd Street, SF – 94107

    Also at: 2488 Clement St., SF – 94121

    37. Salted Caramel Ice Cream

    à Bi-Rite Creamery

    A “best of San Francisco” list without Bi-Rite Creamery’s salted caramel ice-cream would cause riots.

    where to eat? Bi-Rite Creamery, 3692 18th St., SF – 94110

    Obviously, this list is by no means conclusive. I can think of a 50 more dishes to eat off the top of my head, but including everything that devrait be here would just make the list too long and unwieldy.


    Chicken Chow Mein

    Chow mein is one our go-to for all types of meals, not just for its incredible flavor but its major customizability. We love this variation with tender, flavorful chicken but you can add whatever you like from kimchi to bacon to jalapeños! Not only that but they only take around 30 minutes to make, making it perfect for any quick meal.

    Don't overcook your noodles.

    Because we're boiling our noodles first and then tossing them into a heated skillet again to complete the dish, you really want to make sure you're draining those noodles right when they're almost fully cooked. Whether you go with fresh flour noodles or dry spaghetti, keep them al dente! The carryover heat from the boiling water and the return to the skillet will continue to cook the noodles even after they've been drained.

    Switch up your protein.

    We love using chicken thigh meat for stir-fries because they stay tender and juicy throughout the cooking process. If you're more of a white-meat lover, feel free to use chicken breast&mdashor if you want to substitute in shrimp, ground pork, sliced steak, or even mushrooms and tofu for a vegetarian option, they would all work equally well. If you're opting to use beef, give it a good marinade like in this beef and broccoli recipe for an even more flavorful result!

    Not a fan of cabbage? You can substitute in up to 2 cups of any other vegetable you'd like! Bell peppers, broccoli, celery, bean sprouts, green beans would all work nicely here.

    Adjust your spice level.

    We love the kick this recipe gets from fresh ginger, but if you're not a fan, skip it. On the other hand, if you love spice, sprinkle in some crushed chili flakes or mince up a fresh chili pepper for extra heat (you daredevil, you).

    If you've made this recipe, we'd love to hear from you! Leave us a note and a rating down below to let us know how you liked it.


    The 50 best San Francisco restaurants to eat at right now

    October 2019: Summer is behind us and it's time to eat with abandon! The fall update to our list of the best restauarants in San Francisco swaps out some older eateries to make room for exciting new spots and this time we've topped out at 50(!) stellar restaurants. For Instagram-worthy dining, we&rsquove added the Ghirardelli Square dim sum parlor Palette Tea House (#15), downtown fine dining at O' by Claude Le Tohic (our new #1 spot!) and Nari (#2), the latest modern Thai spot in Japantown. In accordance with the comfy season, comfort food takes new shapes and forms from American classics at Corridor (#26) and hearty vegetarian dishes at Wildseed (#39) to warming bowls of ramen in SOMA and meaty favorites at Al&rsquos Deli (#18). Last but not least, Aziza (#8) returns to the scene, filling a void in the Richmond neighborhood.

    It&rsquos no exaggeration to say that San Francisco is one of the best cities for food in the world. But with so many interesting dining destinations packed into just 7x7 square miles, it can be as overwhelming to decide where to eat as it can be to choose from our list of the best things to do in the city. But we&rsquore here to help, with 50 picks for the greatest places to eat in this city right now: the freshest, most memorable, most inventive. The ones changing the gastronomic landscape and the ones that have been holding it up for decades.

    Our experts scour the city for great dishes, great value and insider info (like a certain restaurant&rsquos off-the-menu homemade Spam). So, the EAT List is a unique, authentic snapshot of SF&rsquos ever-evolving dining experience right now: we update it regularly, whenever somewhere we think is truly spectacular opens. It could be a mega-hyped destination restaurant or a pop-up-turned-permanent joint in a shipping container: if it&rsquos on the list we think it&rsquos terrific, and reckon you will too.

    Vous avez mangé quelque chose que vous aimez sur cette liste ? Partagez-le sous le hashtag #TimeOutEatList pour montrer votre appréciation.


    Voir la vidéo: Kiinalaiset elokuvat ja kung-fu (Septembre 2021).