Dernières recettes

Recette de chai aux cerises noires

Recette de chai aux cerises noires

Ingrédients

  • 8 cerises noires sales
  • 1 1/2 once de thé Chai infusé au whisky de seigle de la vallée de l'Hudson
  • 1/2 once de citron frais pressé
  • 1/2 once de sirop de miel

Les directions

*Pour préparer le Rye Whiskey infusé au thé chai, mélangez 1 cuillère à soupe de thé chai en vrac avec 8 onces de whisky de seigle Woodford dans un petit pot. Laissez reposer pendant 2 heures, filtrez le thé et transférez-le dans une bouteille en verre avant utilisation.*

Placer les cerises dans un shaker et écraser. Ajoutez du Rye Whiskey infusé au thé, du citron et du sirop de miel dans le shaker et remplissez de glaçons. Construisez ce cocktail sur de la glace et des cerises écrasées, secouez pendant 10 secondes lorsque tous les ingrédients ont été ajoutés. Verser dans un verre à whisky, Garnir de deux cerises sur une brochette.

Faits nutritionnels

Portions1

Calories par portion173

Équivalent folate (total)4µg1%


Masala Chai

Le masala chai est une boisson sucrée et épicée qui peut être dégustée toute l'année, servie soit très chaude à partir de la cuisinière, soit agréable et réfrigérée. Originaire d'Asie du Sud, notamment d'Inde et du Pakistan, cette délicieuse boisson est désormais populaire dans le monde entier. Traduit simplement, masala ("mélange d'épices") chaï ("thé") est un thé épicé. Il existe de nombreuses versions avec des quantités et des proportions variables d'ingrédients, mais à la base, le masala chai est généralement du thé noir infusé avec du gingembre frais, des épices broyées, du lait et du sucre.

Cette version de masala chai utilise une combinaison de cardamome verte mentholée, de clous de girofle, de graines de réglisse et de fenouil, de grains de poivre noir épicés, de cannelle chaude et d'anis étoilé en plus de gingembre frais râpé. Pour plus de profondeur, nous vous recommandons de griller légèrement les épices entières avant de les écraser pour aider les saveurs à s'épanouir pendant le mijotage, cela donne au chai une légère note de cacao. Vous pouvez ajuster le rapport d'épices à votre convenance : diminuez la quantité de poivre noir et utilisez du gingembre tranché au lieu du gingembre râpé pour diminuer le piquant, ou augmentez les clous de girofle et les bâtons de cannelle pour un profil plus sucré.

Optez pour un thé noir en feuilles solide et fort pour le chai le plus riche. J'ai utilisé l'orange pekoe de la marque Taj Mahal, qui est abordable et n'a qu'une légère acidité même lorsqu'elle est brassée pendant longtemps. Cela fonctionne parfaitement dans cette recette, qui demande 20 minutes de mijotage à feu doux. Si vous préférez une tasse de thé moins forte, vous pouvez réduire de moitié le temps de mijotage.

Du lait et du sucre

Pour la tasse de thé parfaite, vous devrez modifier la recette pour trouver votre propre équilibre parfait. J'ai opté pour un rapport lait/eau de 1:1 pour mon niveau d'onctuosité préféré. Si vous le voulez plus riche, remplacez une partie de l'eau par du lait pour une version plus légère, remplacez une partie du lait par de l'eau. Évitez d'utiliser plus de 3 tasses de liquide au total pour éviter de trop diluer le goût du thé et des épices.

Le sucre est un ingrédient essentiel du masala chai : 1 à 2 cuillères à soupe d'édulcorant vont accentuer le goût des épices et approfondir leurs saveurs contre l'amertume tannique du thé. Si vous êtes tenté de sauter complètement le sucre, sachez que vous risquez de faire taire les notes vibrantes de bonté épicé !

Tirage de thé

Regardez presque toutes les vidéos de cuisine de rue en Inde et vous trouverez probablement une scène d'un vendeur de chai tirant du thé : l'infusion est versée dans les deux sens entre deux pots à une grande distance à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'elle devienne légèrement mousseuse. "Tirer" le chai l'aère de manière à lui donner un goût plus doux et plus crémeux, lui donnant plus de corps et une sensation en bouche plus soyeuse. Vous pouvez essayer d'imiter cette technique en utilisant une louche ou une tasse à mesurer en métal pour ramasser du chai et le remettre dans la casserole pendant les dernières minutes du processus de mijotage. Attention, cela pourrait éclabousser un peu si vous montez trop haut !

Lorsque vous filtrez le thé, assurez-vous d'utiliser une cuillère en bois pour bien appuyer sur le thé et les épices avant de les jeter et il y a beaucoup de saveur emprisonnée dans ces dernières gouttes ! Vous pouvez soit le servir chaud tout de suite avec un scone au babeurre ou des biscuits au beurre épicés au fenouil, soit le conserver au réfrigérateur jusqu'à 3 jours. Je trouve que la saveur s'intensifie une fois le chai refroidi, ce qui le rend d'autant plus agréable.

Si vous avez fait cette recette, assurez-vous de nous laisser un mot dans le commentaire, de laisser une note et de nous dire comment vous l'avez aimée !


Masala Chai

Le masala chai est une boisson sucrée et épicée qui peut être dégustée toute l'année, servie soit très chaude à partir de la cuisinière, soit agréable et réfrigérée. Originaire d'Asie du Sud, notamment d'Inde et du Pakistan, cette délicieuse boisson est désormais populaire dans le monde entier. Traduit simplement, masala ("mélange d'épices") chaï ("thé") est un thé épicé. Il existe de nombreuses versions avec des quantités et des proportions variables d'ingrédients, mais à la base, le masala chai est généralement du thé noir infusé avec du gingembre frais, des épices broyées, du lait et du sucre.

Cette version de masala chai utilise une combinaison de cardamome verte mentholée, de clous de girofle, de graines de réglisse et de fenouil, de grains de poivre noir épicés, de cannelle chaude et d'anis étoilé en plus de gingembre frais râpé. Pour plus de profondeur, nous vous recommandons de griller légèrement les épices entières avant de les écraser pour aider les saveurs à s'épanouir pendant le mijotage, cela donne au chai une légère note de cacao. Vous pouvez ajuster le rapport d'épices à votre convenance : diminuez la quantité de poivre noir et utilisez du gingembre tranché au lieu du gingembre râpé pour diminuer le piquant, ou augmentez les clous de girofle et les bâtons de cannelle pour un profil plus sucré.

Optez pour un thé noir en feuilles solide et fort pour le chai le plus riche. J'ai utilisé l'orange pekoe de la marque Taj Mahal, qui est abordable et n'a qu'une légère acidité même lorsqu'elle est brassée pendant longtemps. Cela fonctionne parfaitement dans cette recette, qui demande 20 minutes de mijotage à feu doux. Si vous préférez une tasse de thé moins forte, vous pouvez réduire de moitié le temps de mijotage.

Du lait et du sucre

Pour la tasse de thé parfaite, vous devrez modifier la recette pour trouver votre propre équilibre parfait. J'ai opté pour un rapport lait/eau de 1:1 pour mon niveau d'onctuosité préféré. Si vous le voulez plus riche, remplacez une partie de l'eau par du lait pour une version plus légère, remplacez une partie du lait par de l'eau. Évitez d'utiliser plus de 3 tasses de liquide au total pour éviter de trop diluer le goût du thé et des épices.

Le sucre est un ingrédient essentiel du masala chai : 1 à 2 cuillères à soupe d'édulcorant vont accentuer le goût des épices et approfondir leurs saveurs contre l'amertume tannique du thé. Si vous êtes tenté de sauter complètement le sucre, sachez que vous risquez de faire taire les notes vibrantes de bonté épicé !

Tirage de thé

Regardez presque toutes les vidéos de cuisine de rue en Inde et vous trouverez probablement une scène d'un vendeur de chai tirant du thé : l'infusion est versée dans les deux sens entre deux pots à une grande distance à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'elle devienne légèrement mousseuse. "Tirer" le chai l'aère de manière à lui donner un goût plus doux et plus crémeux, lui donnant plus de corps et une sensation en bouche plus soyeuse. Vous pouvez essayer d'imiter cette technique en utilisant une louche ou une tasse à mesurer en métal pour ramasser du chai et le remettre dans la casserole pendant les dernières minutes du processus de mijotage. Attention, cela pourrait éclabousser un peu si vous montez trop haut !

Lorsque vous filtrez le thé, assurez-vous d'utiliser une cuillère en bois pour bien appuyer sur le thé et les épices avant de les jeter et il y a beaucoup de saveur emprisonnée dans ces dernières gouttes ! Vous pouvez soit le servir chaud tout de suite avec un scone au babeurre ou des biscuits au beurre épicés au fenouil, soit le conserver au réfrigérateur jusqu'à 3 jours. Je trouve que la saveur s'intensifie une fois le chai refroidi, ce qui le rend d'autant plus agréable.

Si vous avez fait cette recette, assurez-vous de nous laisser un mot dans le commentaire, de laisser une note et de nous dire comment vous l'avez aimée !


Masala Chai

Le masala chai est une boisson sucrée et épicée qui peut être dégustée toute l'année, servie soit très chaude à partir de la cuisinière, soit agréable et réfrigérée. Originaire d'Asie du Sud, notamment d'Inde et du Pakistan, cette délicieuse boisson est désormais populaire dans le monde entier. Traduit simplement, masala ("mélange d'épices") chaï ("thé") est un thé épicé. Il existe de nombreuses versions avec des quantités et des proportions variables d'ingrédients, mais à la base, le masala chai est généralement du thé noir infusé avec du gingembre frais, des épices broyées, du lait et du sucre.

Cette version de masala chai utilise une combinaison de cardamome verte mentholée, de clous de girofle, de graines de réglisse et de fenouil, de grains de poivre noir épicés, de cannelle chaude et d'anis étoilé en plus de gingembre frais râpé. Pour plus de profondeur, nous vous recommandons de griller légèrement les épices entières avant de les écraser pour aider les saveurs à s'épanouir pendant le mijotage, cela donne au chai une légère note de cacao. Vous pouvez ajuster le rapport d'épices à votre convenance : diminuez la quantité de poivre noir et utilisez du gingembre tranché au lieu du gingembre râpé pour diminuer le piquant, ou augmentez les clous de girofle et les bâtons de cannelle pour un profil plus sucré.

Optez pour un thé noir en feuilles solide et fort pour le chai le plus riche. J'ai utilisé l'orange pekoe de la marque Taj Mahal, qui est abordable et n'a qu'une légère acidité même lorsqu'elle est brassée pendant longtemps. Cela fonctionne parfaitement dans cette recette, qui demande 20 minutes de mijotage à feu doux. Si vous préférez une tasse de thé moins forte, vous pouvez réduire de moitié le temps de mijotage.

Du lait et du sucre

Pour la tasse de thé parfaite, vous devrez modifier la recette pour trouver votre propre équilibre parfait. J'ai opté pour un rapport lait/eau de 1:1 pour mon niveau d'onctuosité préféré. Si vous le voulez plus riche, remplacez une partie de l'eau par du lait pour une version plus légère, remplacez une partie du lait par de l'eau. Évitez d'utiliser plus de 3 tasses de liquide au total pour éviter de trop diluer le goût du thé et des épices.

Le sucre est un ingrédient essentiel du masala chai : 1 à 2 cuillères à soupe d'édulcorant vont accentuer le goût des épices et approfondir leurs saveurs contre l'amertume tannique du thé. Si vous êtes tenté de sauter complètement le sucre, sachez que vous risquez de faire taire les notes vibrantes de bonté épicé !

Tirage de thé

Regardez presque toutes les vidéos de cuisine de rue en Inde et vous trouverez probablement une scène d'un vendeur de chai tirant du thé : l'infusion est versée dans les deux sens entre deux pots à une grande distance à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'elle devienne légèrement mousseuse. "Tirer" le chai l'aère de manière à lui donner un goût plus doux et plus crémeux, lui donnant plus de corps et une sensation en bouche plus soyeuse. Vous pouvez essayer d'imiter cette technique en utilisant une louche ou une tasse à mesurer en métal pour ramasser du chai et le remettre dans la casserole pendant les dernières minutes du processus de mijotage. Attention, cela pourrait éclabousser un peu si vous montez trop haut !

Lorsque vous filtrez le thé, assurez-vous d'utiliser une cuillère en bois pour bien appuyer sur le thé et les épices avant de les jeter et il y a beaucoup de saveur emprisonnée dans ces dernières gouttes ! Vous pouvez soit le servir chaud tout de suite avec un scone au babeurre ou des biscuits au beurre épicés au fenouil, soit le conserver au réfrigérateur jusqu'à 3 jours. Je trouve que la saveur s'intensifie une fois le chai refroidi, ce qui le rend d'autant plus agréable.

Si vous avez fait cette recette, assurez-vous de nous laisser un mot dans le commentaire, de laisser une note et de nous dire comment vous l'avez aimée !


Masala Chai

Le masala chai est une boisson sucrée et épicée qui peut être dégustée toute l'année, servie soit très chaude à partir de la cuisinière, soit agréable et réfrigérée. Originaire d'Asie du Sud, notamment d'Inde et du Pakistan, cette délicieuse boisson est désormais populaire dans le monde entier. Traduit simplement, masala ("mélange d'épices") chaï ("thé") est un thé épicé. Il existe de nombreuses versions avec des quantités et des proportions variables d'ingrédients, mais à la base, le masala chai est généralement du thé noir infusé avec du gingembre frais, des épices broyées, du lait et du sucre.

Cette version de masala chai utilise une combinaison de cardamome verte mentholée, de clous de girofle, de graines de réglisse et de fenouil, de grains de poivre noir épicés, de cannelle chaude et d'anis étoilé en plus de gingembre frais râpé. Pour plus de profondeur, nous vous recommandons de griller légèrement les épices entières avant de les écraser pour aider les saveurs à s'épanouir pendant le mijotage, cela donne au chai une légère note de cacao. Vous pouvez ajuster le rapport d'épices à votre convenance : diminuez la quantité de poivre noir et utilisez du gingembre tranché au lieu du gingembre râpé pour diminuer le piquant, ou augmentez les clous de girofle et les bâtons de cannelle pour un profil plus sucré.

Optez pour un thé noir en feuilles solide et fort pour le chai le plus riche. J'ai utilisé l'orange pekoe de la marque Taj Mahal, qui est abordable et n'a qu'une légère acidité même lorsqu'elle est brassée pendant longtemps. Cela fonctionne parfaitement dans cette recette, qui demande 20 minutes de mijotage à feu doux. Si vous préférez une tasse de thé moins forte, vous pouvez réduire de moitié le temps de mijotage.

Du lait et du sucre

Pour la tasse de thé parfaite, vous devrez modifier la recette pour trouver votre propre équilibre parfait. J'ai opté pour un rapport lait/eau de 1:1 pour mon niveau d'onctuosité préféré. Si vous le voulez plus riche, remplacez une partie de l'eau par du lait pour une version plus légère, remplacez une partie du lait par de l'eau. Évitez d'utiliser plus de 3 tasses de liquide au total pour éviter de trop diluer le goût du thé et des épices.

Le sucre est un ingrédient essentiel du masala chai : 1 à 2 cuillères à soupe d'édulcorant vont accentuer le goût des épices et approfondir leurs saveurs contre l'amertume tannique du thé. Si vous êtes tenté de sauter complètement le sucre, sachez que vous risquez de faire taire les notes vibrantes de bonté épicé !

Tirage de thé

Regardez presque toutes les vidéos de cuisine de rue en Inde et vous trouverez probablement une scène d'un vendeur de chai tirant du thé : l'infusion est versée dans les deux sens entre deux pots à une grande distance à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'elle devienne légèrement mousseuse. "Tirer" le chai l'aère de manière à lui donner un goût plus doux et plus crémeux, lui donnant plus de corps et une sensation en bouche plus soyeuse. Vous pouvez essayer d'imiter cette technique en utilisant une louche ou une tasse à mesurer en métal pour ramasser du chai et le remettre dans la casserole pendant les dernières minutes du processus de mijotage. Attention, cela pourrait éclabousser un peu si vous montez trop haut !

Lorsque vous filtrez le thé, assurez-vous d'utiliser une cuillère en bois pour bien appuyer sur le thé et les épices avant de les jeter et il y a beaucoup de saveur emprisonnée dans ces dernières gouttes ! Vous pouvez soit le servir chaud tout de suite avec un scone au babeurre ou des biscuits au beurre épicés au fenouil, soit le conserver au réfrigérateur jusqu'à 3 jours. Je trouve que la saveur s'intensifie une fois le chai refroidi, ce qui le rend d'autant plus agréable.

Si vous avez fait cette recette, assurez-vous de nous laisser un mot dans le commentaire, de laisser une note et de nous dire comment vous l'avez aimée !


Masala Chai

Le masala chai est une boisson sucrée et épicée qui peut être dégustée toute l'année, servie soit très chaude à partir de la cuisinière, soit agréable et réfrigérée. Originaire d'Asie du Sud, notamment d'Inde et du Pakistan, cette délicieuse boisson est désormais populaire dans le monde entier. Traduit simplement, masala ("mélange d'épices") chaï ("thé") est un thé épicé. Il existe de nombreuses versions avec des quantités et des proportions variables d'ingrédients, mais à la base, le masala chai est généralement du thé noir infusé avec du gingembre frais, des épices broyées, du lait et du sucre.

Cette version de masala chai utilise une combinaison de cardamome verte mentholée, de clous de girofle, de graines de réglisse et de fenouil, de grains de poivre noir épicés, de cannelle chaude et d'anis étoilé en plus de gingembre frais râpé. Pour plus de profondeur, nous vous recommandons de griller légèrement les épices entières avant de les écraser pour aider les saveurs à s'épanouir pendant le mijotage, cela donne au chai une légère note de cacao. Vous pouvez ajuster le rapport d'épices à votre convenance : diminuez la quantité de poivre noir et utilisez du gingembre tranché au lieu du gingembre râpé pour diminuer le piquant, ou augmentez les clous de girofle et les bâtons de cannelle pour un profil plus sucré.

Optez pour un thé noir en feuilles solide et fort pour le chai le plus riche. J'ai utilisé l'orange pekoe de la marque Taj Mahal, qui est abordable et n'a qu'une légère acidité même lorsqu'elle est brassée pendant longtemps. Cela fonctionne parfaitement dans cette recette, qui demande 20 minutes de mijotage à feu doux. Si vous préférez une tasse de thé moins forte, vous pouvez réduire de moitié le temps de mijotage.

Du lait et du sucre

Pour la tasse de thé parfaite, vous devrez modifier la recette pour trouver votre propre équilibre parfait. J'ai opté pour un rapport lait/eau de 1:1 pour mon niveau d'onctuosité préféré. Si vous le voulez plus riche, remplacez une partie de l'eau par du lait pour une version plus légère, remplacez une partie du lait par de l'eau. Évitez d'utiliser plus de 3 tasses de liquide au total pour éviter de trop diluer le goût du thé et des épices.

Le sucre est un ingrédient essentiel du masala chai : 1 à 2 cuillères à soupe d'édulcorant vont accentuer le goût des épices et approfondir leurs saveurs contre l'amertume tannique du thé. Si vous êtes tenté de sauter complètement le sucre, sachez que vous risquez de faire taire les notes vibrantes de bonté épicé !

Tirage de thé

Regardez presque toutes les vidéos de cuisine de rue en Inde et vous trouverez probablement une scène d'un vendeur de chai tirant du thé : l'infusion est versée dans les deux sens entre deux pots à une grande distance à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'elle devienne légèrement mousseuse. "Tirer" le chai l'aère de manière à lui donner un goût plus doux et plus crémeux, lui donnant plus de corps et une sensation en bouche plus soyeuse. Vous pouvez essayer d'imiter cette technique en utilisant une louche ou une tasse à mesurer en métal pour ramasser du chai et le remettre dans la casserole pendant les dernières minutes du processus de mijotage. Attention, cela pourrait éclabousser un peu si vous montez trop haut !

Lorsque vous filtrez le thé, assurez-vous d'utiliser une cuillère en bois pour bien appuyer sur le thé et les épices avant de les jeter et il y a beaucoup de saveur emprisonnée dans ces dernières gouttes ! Vous pouvez soit le servir chaud tout de suite avec un scone au babeurre ou des biscuits au beurre épicés au fenouil, soit le conserver au réfrigérateur jusqu'à 3 jours. Je trouve que la saveur s'intensifie une fois le chai refroidi, ce qui le rend d'autant plus agréable.

Si vous avez fait cette recette, assurez-vous de nous laisser un mot dans le commentaire, de laisser une note et de nous dire comment vous l'avez aimée !


Masala Chai

Le masala chai est une boisson sucrée et épicée qui peut être dégustée toute l'année, servie soit très chaude à partir de la cuisinière, soit agréable et réfrigérée. Originaire d'Asie du Sud, notamment d'Inde et du Pakistan, cette délicieuse boisson est désormais populaire dans le monde entier. Traduit simplement, masala ("mélange d'épices") chaï ("thé") est un thé épicé. Il existe de nombreuses versions avec des quantités et des proportions variables d'ingrédients, mais à la base, le masala chai est généralement du thé noir infusé avec du gingembre frais, des épices broyées, du lait et du sucre.

Cette version de masala chai utilise une combinaison de cardamome verte mentholée, de clous de girofle, de graines de réglisse et de fenouil, de grains de poivre noir épicés, de cannelle chaude et d'anis étoilé en plus de gingembre frais râpé. Pour plus de profondeur, nous vous recommandons de griller légèrement les épices entières avant de les écraser pour aider les saveurs à s'épanouir pendant le mijotage, cela donne au chai une légère note de cacao. Vous pouvez ajuster le rapport d'épices à votre convenance : diminuez la quantité de poivre noir et utilisez du gingembre tranché au lieu du gingembre râpé pour diminuer le piquant, ou augmentez les clous de girofle et les bâtons de cannelle pour un profil plus sucré.

Optez pour un thé noir en feuilles solide et fort pour le chai le plus riche. J'ai utilisé l'orange pekoe de la marque Taj Mahal, qui est abordable et n'a qu'une légère acidité même lorsqu'elle est brassée pendant longtemps. Cela fonctionne parfaitement dans cette recette, qui demande 20 minutes de mijotage à feu doux. Si vous préférez une tasse de thé moins forte, vous pouvez réduire de moitié le temps de mijotage.

Du lait et du sucre

Pour la tasse de thé parfaite, vous devrez modifier la recette pour trouver votre propre équilibre parfait. J'ai opté pour un rapport lait/eau de 1:1 pour mon niveau d'onctuosité préféré. Si vous le voulez plus riche, remplacez une partie de l'eau par du lait pour une version plus légère, remplacez une partie du lait par de l'eau. Évitez d'utiliser plus de 3 tasses de liquide au total pour éviter de trop diluer le goût du thé et des épices.

Le sucre est un ingrédient essentiel du masala chai : 1 à 2 cuillères à soupe d'édulcorant vont accentuer le goût des épices et approfondir leurs saveurs contre l'amertume tannique du thé. Si vous êtes tenté de sauter complètement le sucre, sachez que vous risquez de faire taire les notes vibrantes de bonté épicé !

Tirage de thé

Regardez presque toutes les vidéos de cuisine de rue en Inde et vous trouverez probablement une scène d'un vendeur de chai tirant du thé : l'infusion est versée dans les deux sens entre deux pots à une grande distance à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'elle devienne légèrement mousseuse. "Tirer" le chai l'aère de manière à lui donner un goût plus doux et plus crémeux, lui donnant plus de corps et une sensation en bouche plus soyeuse. Vous pouvez essayer d'imiter cette technique en utilisant une louche ou une tasse à mesurer en métal pour ramasser du chai et le remettre dans la casserole pendant les dernières minutes du processus de mijotage. Attention, cela pourrait éclabousser un peu si vous montez trop haut !

Lorsque vous filtrez le thé, assurez-vous d'utiliser une cuillère en bois pour bien appuyer sur le thé et les épices avant de les jeter et il y a beaucoup de saveur emprisonnée dans ces dernières gouttes ! Vous pouvez soit le servir chaud tout de suite avec un scone au babeurre ou des biscuits au beurre épicés au fenouil, soit le conserver au réfrigérateur jusqu'à 3 jours. Je trouve que la saveur s'intensifie une fois le chai refroidi, ce qui le rend d'autant plus agréable.

Si vous avez fait cette recette, assurez-vous de nous laisser un mot dans le commentaire, de laisser une note et de nous dire comment vous l'avez aimée !


Masala Chai

Le masala chai est une boisson sucrée et épicée qui peut être dégustée toute l'année, servie soit très chaude à partir de la cuisinière, soit agréable et réfrigérée. Originaire d'Asie du Sud, notamment d'Inde et du Pakistan, cette délicieuse boisson est désormais populaire dans le monde entier. Traduit simplement, masala ("mélange d'épices") chaï ("thé") est un thé épicé. Il existe de nombreuses versions avec des quantités et des proportions variables d'ingrédients, mais à la base, le masala chai est généralement du thé noir infusé avec du gingembre frais, des épices broyées, du lait et du sucre.

Cette version de masala chai utilise une combinaison de cardamome verte mentholée, de clous de girofle, de graines de réglisse et de fenouil, de grains de poivre noir épicés, de cannelle chaude et d'anis étoilé en plus de gingembre frais râpé. Pour plus de profondeur, nous vous recommandons de griller légèrement les épices entières avant de les écraser pour aider les saveurs à s'épanouir pendant le mijotage, cela donne au chai une légère note de cacao. Vous pouvez ajuster le rapport d'épices à votre convenance : diminuez la quantité de poivre noir et utilisez du gingembre tranché au lieu du gingembre râpé pour diminuer le piquant, ou augmentez les clous de girofle et les bâtons de cannelle pour un profil plus sucré.

Optez pour un thé noir en feuilles solide et fort pour le chai le plus riche. J'ai utilisé l'orange pekoe de la marque Taj Mahal, qui est abordable et n'a qu'une légère acidité même lorsqu'elle est brassée pendant longtemps. Cela fonctionne parfaitement dans cette recette, qui demande 20 minutes de mijotage à feu doux. Si vous préférez une tasse de thé moins forte, vous pouvez réduire de moitié le temps de mijotage.

Du lait et du sucre

Pour la tasse de thé parfaite, vous devrez modifier la recette pour trouver votre propre équilibre parfait. J'ai opté pour un rapport lait/eau de 1:1 pour mon niveau d'onctuosité préféré. Si vous le voulez plus riche, remplacez une partie de l'eau par du lait pour une version plus légère, remplacez une partie du lait par de l'eau. Évitez d'utiliser plus de 3 tasses de liquide au total pour éviter de trop diluer le goût du thé et des épices.

Le sucre est un ingrédient essentiel du masala chai : 1 à 2 cuillères à soupe d'édulcorant vont accentuer le goût des épices et approfondir leurs saveurs contre l'amertume tannique du thé. Si vous êtes tenté de sauter complètement le sucre, sachez que vous risquez de faire taire les notes vibrantes de bonté épicé !

Tirage de thé

Regardez presque toutes les vidéos de cuisine de rue en Inde et vous trouverez probablement une scène d'un vendeur de chai tirant du thé : l'infusion est versée dans les deux sens entre deux pots à une grande distance à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'elle devienne légèrement mousseuse. "Tirer" le chai l'aère de manière à lui donner un goût plus doux et plus crémeux, lui donnant plus de corps et une sensation en bouche plus soyeuse. Vous pouvez essayer d'imiter cette technique en utilisant une louche ou une tasse à mesurer en métal pour ramasser du chai et le remettre dans la casserole pendant les dernières minutes du processus de mijotage. Attention, cela pourrait éclabousser un peu si vous montez trop haut !

Lorsque vous filtrez le thé, assurez-vous d'utiliser une cuillère en bois pour bien appuyer sur le thé et les épices avant de les jeter et il y a beaucoup de saveur emprisonnée dans ces dernières gouttes ! Vous pouvez soit le servir chaud tout de suite avec un scone au babeurre ou des biscuits au beurre épicés au fenouil, soit le conserver au réfrigérateur jusqu'à 3 jours. Je trouve que la saveur s'intensifie une fois le chai refroidi, ce qui le rend d'autant plus agréable.

Si vous avez fait cette recette, assurez-vous de nous laisser un mot dans le commentaire, de laisser une note et de nous dire comment vous l'avez aimée !


Masala Chai

Le masala chai est une boisson sucrée et épicée qui peut être dégustée toute l'année, servie soit très chaude à partir de la cuisinière, soit agréable et réfrigérée. Originaire d'Asie du Sud, notamment d'Inde et du Pakistan, cette délicieuse boisson est désormais populaire dans le monde entier. Traduit simplement, masala ("mélange d'épices") chaï ("thé") est un thé épicé. Il existe de nombreuses versions avec des quantités et des proportions variables d'ingrédients, mais à la base, le masala chai est généralement du thé noir infusé avec du gingembre frais, des épices broyées, du lait et du sucre.

Cette version de masala chai utilise une combinaison de cardamome verte mentholée, de clous de girofle, de graines de réglisse et de fenouil, de grains de poivre noir épicés, de cannelle chaude et d'anis étoilé en plus de gingembre frais râpé. Pour plus de profondeur, nous vous recommandons de griller légèrement les épices entières avant de les écraser pour aider les saveurs à s'épanouir pendant le mijotage, cela donne au chai une légère note de cacao. Vous pouvez ajuster le rapport d'épices à votre convenance : diminuez la quantité de poivre noir et utilisez du gingembre tranché au lieu du gingembre râpé pour diminuer le piquant, ou augmentez les clous de girofle et les bâtons de cannelle pour un profil plus sucré.

Optez pour un thé noir en feuilles solide et fort pour le chai le plus riche. J'ai utilisé l'orange pekoe de la marque Taj Mahal, qui est abordable et n'a qu'une légère acidité même lorsqu'elle est brassée pendant longtemps. Cela fonctionne parfaitement dans cette recette, qui demande 20 minutes de mijotage à feu doux. Si vous préférez une tasse de thé moins forte, vous pouvez réduire de moitié le temps de mijotage.

Du lait et du sucre

Pour la tasse de thé parfaite, vous devrez modifier la recette pour trouver votre propre équilibre parfait. J'ai opté pour un rapport lait/eau de 1:1 pour mon niveau d'onctuosité préféré. Si vous le voulez plus riche, remplacez une partie de l'eau par du lait pour une version plus légère, remplacez une partie du lait par de l'eau. Évitez d'utiliser plus de 3 tasses de liquide au total pour éviter de trop diluer le goût du thé et des épices.

Le sucre est un ingrédient essentiel du masala chai : 1 à 2 cuillères à soupe d'édulcorant vont accentuer le goût des épices et approfondir leurs saveurs contre l'amertume tannique du thé. Si vous êtes tenté de sauter complètement le sucre, sachez que vous risquez de faire taire les notes vibrantes de bonté épicé !

Tirage de thé

Regardez presque toutes les vidéos de cuisine de rue en Inde et vous trouverez probablement une scène d'un vendeur de chai tirant du thé : l'infusion est versée dans les deux sens entre deux pots à une grande distance à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'elle devienne légèrement mousseuse. "Tirer" le chai l'aère de manière à lui donner un goût plus doux et plus crémeux, lui donnant plus de corps et une sensation en bouche plus soyeuse. Vous pouvez essayer d'imiter cette technique en utilisant une louche ou une tasse à mesurer en métal pour ramasser du chai et le remettre dans la casserole pendant les dernières minutes du processus de mijotage. Attention, cela pourrait éclabousser un peu si vous montez trop haut !

Lorsque vous filtrez le thé, assurez-vous d'utiliser une cuillère en bois pour bien appuyer sur le thé et les épices avant de les jeter et il y a beaucoup de saveur emprisonnée dans ces dernières gouttes ! Vous pouvez soit le servir chaud tout de suite avec un scone au babeurre ou des biscuits au beurre épicés au fenouil, soit le conserver au réfrigérateur jusqu'à 3 jours. Je trouve que la saveur s'intensifie une fois le chai refroidi, ce qui le rend d'autant plus agréable.

Si vous avez fait cette recette, assurez-vous de nous laisser un mot dans le commentaire, de laisser une note et de nous dire comment vous l'avez aimée !


Masala Chai

Le masala chai est une boisson sucrée et épicée qui peut être dégustée toute l'année, servie soit très chaude à partir de la cuisinière, soit agréable et réfrigérée. Originaire d'Asie du Sud, notamment d'Inde et du Pakistan, cette délicieuse boisson est désormais populaire dans le monde entier. Traduit simplement, masala ("mélange d'épices") chaï ("thé") est un thé épicé. Il existe de nombreuses versions avec des quantités et des proportions variables d'ingrédients, mais à la base, le masala chai est généralement du thé noir infusé avec du gingembre frais, des épices broyées, du lait et du sucre.

Cette version de masala chai utilise une combinaison de cardamome verte mentholée, de clous de girofle, de graines de réglisse et de fenouil, de grains de poivre noir épicés, de cannelle chaude et d'anis étoilé en plus de gingembre frais râpé. Pour plus de profondeur, nous vous recommandons de griller légèrement les épices entières avant de les écraser pour aider les saveurs à s'épanouir pendant le mijotage, cela donne au chai une légère note de cacao. Vous pouvez ajuster le rapport d'épices à votre convenance : diminuez la quantité de poivre noir et utilisez du gingembre tranché au lieu du gingembre râpé pour diminuer le piquant, ou augmentez les clous de girofle et les bâtons de cannelle pour un profil plus sucré.

Optez pour un thé noir en feuilles solide et fort pour le chai le plus riche. J'ai utilisé l'orange pekoe de la marque Taj Mahal, qui est abordable et n'a qu'une légère acidité même lorsqu'elle est brassée pendant longtemps. Cela fonctionne parfaitement dans cette recette, qui demande 20 minutes de mijotage à feu doux. Si vous préférez une tasse de thé moins forte, vous pouvez réduire de moitié le temps de mijotage.

Du lait et du sucre

Pour la tasse de thé parfaite, vous devrez modifier la recette pour trouver votre propre équilibre parfait. J'ai opté pour un rapport lait/eau de 1:1 pour mon niveau d'onctuosité préféré. Si vous le voulez plus riche, remplacez une partie de l'eau par du lait pour une version plus légère, remplacez une partie du lait par de l'eau. Évitez d'utiliser plus de 3 tasses de liquide au total pour éviter de trop diluer le goût du thé et des épices.

Le sucre est un ingrédient essentiel du masala chai : 1 à 2 cuillères à soupe d'édulcorant vont accentuer le goût des épices et approfondir leurs saveurs contre l'amertume tannique du thé. Si vous êtes tenté de sauter complètement le sucre, sachez que vous risquez de faire taire les notes vibrantes de bonté épicé !

Tirage de thé

Regardez presque toutes les vidéos de cuisine de rue en Inde et vous trouverez probablement une scène d'un vendeur de chai tirant du thé : l'infusion est versée dans les deux sens entre deux pots à une grande distance à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'elle devienne légèrement mousseuse. "Tirer" le chai l'aère de manière à lui donner un goût plus doux et plus crémeux, lui donnant plus de corps et une sensation en bouche plus soyeuse. Vous pouvez essayer d'imiter cette technique en utilisant une louche ou une tasse à mesurer en métal pour ramasser du chai et le remettre dans la casserole pendant les dernières minutes du processus de mijotage. Attention, cela pourrait éclabousser un peu si vous montez trop haut !

Lorsque vous filtrez le thé, assurez-vous d'utiliser une cuillère en bois pour bien appuyer sur le thé et les épices avant de les jeter et il y a beaucoup de saveur emprisonnée dans ces dernières gouttes ! Vous pouvez soit le servir chaud tout de suite avec un scone au babeurre ou des biscuits au beurre épicés au fenouil, soit le conserver au réfrigérateur jusqu'à 3 jours. Je trouve que la saveur s'intensifie une fois le chai refroidi, ce qui le rend d'autant plus agréable.

Si vous avez fait cette recette, assurez-vous de nous laisser un mot dans le commentaire, de laisser une note et de nous dire comment vous l'avez aimée !


Masala Chai

Masala chai is a sweet and spicy drink that can be enjoyed all year round, served either piping hot from the stove or nice and chilled from the fridge. Originating in South Asia, most notably India and Pakistan, the delicious beverage is now popular all over the world. Simply translated, masala ("spice mix") chai ("tea") is spiced tea. There are many versions with varying amounts and ratios of ingredients, but at its core, masala chai is usually black tea brewed with fresh ginger, crushed spices, milk, and sugar.

This version of masala chai uses a combination of minty green cardamom, sweet cloves, licorice-y fennel seeds, spicy black peppercorns, and warm cinnamon and star anise in addition to grated fresh ginger. For extra depth, we recommend lightly toasting the whole spices before crushing them to help the flavors bloom during the simmer&mdashthis gives the chai a slight cocoa note. You can adjust the spice ratio to your liking: decrease the amount of black pepper and use sliced ginger instead of grated ginger to decrease spiciness, or increase cloves and cinnamon sticks for a sweeter profile.

Go with a solid, strong loose-leaf black tea for the richest chai. I used Taj Mahal brand orange pekoe, which is affordable and has only a slight acidity even when brewed for a long time. It works perfectly in this recipe, which calls for 20 minutes of low-heat simmering. If you'd prefer a less strong cup of tea, you can cut the total simmering time in half.

Du lait and sugar

For the perfect cup of tea, you'll have to tweak the recipe to find your own perfect balance. I went with a 1:1 ratio of milk to water for my preferred level of creaminess. If you want it richer, replace some of the water with milk for a lighter version, replace some of the milk with water. Avoid using more than 3 cups of liquid total to prevent diluting the taste of the tea and spices too much.

Sugar is an essential ingredient in masala chai: 1 to 2 tablespoons of sweetener will accentuate the taste of spices and deepens their flavors against the tannic bitterness of tea. If you're tempted to skip the sugar altogether, know that you'll risk muting the vibrant notes of spicy goodness!

Tea pulling

Watch almost any video of street food in India and you'll probably find a scene of a chai vendor pulling tea: the brew is poured back and forth between two pots from a great distance repeatedly until it turns slightly foamy. "Pulling" the chai aerates it in such a way that makes it taste smoother and creamier, giving it more body and a silkier mouthfeel. You can try to mimic this technique by using a ladle or metal measuring cup to scoop up some chai and pouring it back into the pot during the last few minutes of the simmering process&mdashjust beware, it might splatter a bit if you go too high!

When straining the tea, be sure to use a wooden spoon to really press on the tea and spices before discarding them&mdashthere's a lot of flavor trapped in those last drops! You can either serve this hot right away with a buttermilk scone or some fennel-spiced butter cookies, or keep it chilled in the fridge for up to 3 days. I find that the flavor intensifies once the chai is cool, making it that much more enjoyable.

If you've made this recipe, be sure to drop us a line down in the comment, leave a rating, and let us know how you liked it!


Voir la vidéo: Clafoutis aux cerises. Recette RAPIDE à faire et facile. Cherry clafoutis (Septembre 2021).