Dernières recettes

Tostaditos au crabe, au piment et à l'avocat

Tostaditos au crabe, au piment et à l'avocat

Ingrédients

  • Huile végétale (pour la friture)
  • 20 tortillas de maïs de 4 pouces de diamètre (coupées dans des tortillas de maïs plus grosses, si nécessaire)
  • 2 petits piments poblano, tranchés finement
  • 1 poivron rouge, tranché finement
  • 1 poivron jaune, tranché finement
  • 1 tasse d'oignon émincé
  • 4 gousses d'ail, tranchées finement
  • 1 cuillère à café de piment jalapeño émincé et épépiné
  • 3/4 livre de chair de crabe, grossièrement émiettée
  • 1/2 tasse de tomates hachées épépinées
  • 1/2 tasse de fromage Cotija ou feta émietté
  • 1/3 tasse de graines de citrouille grillées grossièrement hachées (pepitas)
  • 1/4 tasse de coriandre fraîche hachée grossièrement
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron vert frais
  • 1 gros avocat, coupé en deux, dénoyauté, pelé, coupé en dés
  • 1 tasse de fromage Monterey Jack râpé

Préparation de la recette

  • Chauffer suffisamment d'huile végétale dans une grande poêle épaisse à feu moyen-élevé pour atteindre une profondeur de 1 pouce. En travaillant par lots, ajouter les tortillas et les faire frire jusqu'à ce qu'elles soient croustillantes, environ 45 secondes par côté. Transférer sur du papier absorbant pour égoutter. À FAIRE Les tortillas frites peuvent être préparées 1 jour à l'avance. Refroidir complètement les tortillas et conserver dans un sac en plastique refermable à température ambiante.

  • Chauffer l'huile d'olive dans une grande poêle épaisse à feu moyen. Ajouter les piments poblano, les poivrons, l'oignon, l'ail et le jalapeño; faire sauter jusqu'à ce qu'ils commencent tout juste à ramollir, environ 12 minutes. Transférer dans un grand bol; cool.

  • Mélanger le crabe, les tomates, le fromage Cotija, les graines de citrouille, la coriandre et le jus de lime dans le mélange de légumes. Assaisonnez avec du sel et du poivre. À FAIRE Le mélange de crabe peut être préparé 4 heures à l'avance. Couvrir et réfrigérer.

  • Préchauffer le gril. Placer les tortillas en une seule couche sur 2 plaques à pâtisserie. Garnir du mélange de crabe et d'avocat. Saupoudrer de fromage Monterey Jack. Faire griller jusqu'à ce que le fromage fonde, environ 30 secondes, puis servir.

Section des critiques

Les meilleures tostadas mexicaines

Les coquilles de Tostada peuvent être difficiles à trouver, mais nous préférons faire les nôtres de toute façon ! Chaud et frais, il y a tellement plus de saveur. De plus, le type acheté en magasin est presque toujours livré dans un emballage GÉANT dans lequel 50% d'entre eux sont cassés. Cela dit, ces haricots incroyablement crémeux + oignons marinés rapides auraient un goût incroyable sur n'importe quoi, y compris une coquille de tostada emballée. 😉

Je ne trouve pas de fromage cotija ! Existe-t-il un bon substitut ?

Avec certitude. Si vous voulez quelque chose d'un peu plus brillant, le fromage de chèvre serait bien. Si vous cherchez quelque chose de plus subtil, le fromage Monterey Jack râpé est toujours un plaisir pour la foule.

Il me manque la viande. Que puis-je ajouter ?

Vraiment n'importe quoi. Vous pouvez garnir les haricots de fajitas au poulet, de bifteck de flanc grillé ou même de garniture pour tacos al pastor. Nous sommes également de grands fans de l'ajout d'un œuf au plat.

Je n'aime pas les haricots en conserve ? Puis-je faire le mien ?

Bien sûr! Suivez notre recette de haricots noirs maison et remplacez-les par la boîte.


Notes de cuisinier :

Des garnitures supplémentaires pour les tostadas peuvent inclure de la salsa, de la crème sure, du guacamole, des olives noires et du fromage râpé mexicain.

Pour moins de calories, omettez la garniture de bœuf. Essayez le poulet râpé cuit pour faire des tostadas au poulet.

Si vous aimez votre boeuf haché un peu plus épicé, ajoutez au mélange d'assaisonnement : 1 cuillère à café de poudre de chili (comme le Chimayo en poudre du Nouveau-Mexique), 1/2 cuillère à café de poudre d'oignon, 1/2 cuillère à café de poudre d'ail, 1/4 cuillère à café de paprika, 1/4 cuillère à thé de sel assaisonné (comme Lawry's(R), 1/4 cuillère à thé de granules de bouillon de bœuf à faible teneur en sodium, 1/8 cuillère à thé de cumin moulu et 1/8 cuillère à thé de sucre.

Vous pouvez utiliser vos propres haricots frits dans cette recette ou utiliser une boîte de votre marque préférée.


9 meilleurs restaurants de cuisine mexicaine dans la vallée de San Fernando pour emporter, livraison

Partagez ceci :

L'une des activités familiales qui a aidé à passer les jours pendant la mise en quarantaine forcée de la pandémie a été de faire des visites sur le terrain avec ma fille, toutes les deux semaines, à l'usine Me Gusta Gourmet Tamales dans le nord de la vallée de San Fernando. (Situé au 13754 Van Nuys Blvd., Pacoima, 818-896-8789, www.megustagourmettamales.com, pour ceux qui pourraient être curieux.)

Nous y allons parce que ma fille vit pour les tamales, peut-être son plat préféré au monde à part le sorbet au chocolat Carmela. Nous achetons régulièrement un sac plein de tamales, toujours du poulet et toujours de l'ananas. Ils se congèlent très bien. Et avec les quesadillas que nous préparons à la maison, ma fine taupe de poulet et mon savoureux guacamole, ils nous donnent un avant-goût de la cuisine mexicaine dont nous rêvons en tant que Californiens du Sud. Plus que des hamburgers et des hot-dogs, c'est la cuisine de notre partie du monde. Et c'est aussi très rassurant et satisfaisant pour l'âme.

Comme beaucoup des meilleures expériences culinaires mexicaines, les tamales sont faciles, décontractés, tout simplement savoureux et ils n'exigent pas beaucoup de considération formelle. Ils rappellent tant de souvenirs : il y avait les galettes de maïs elote, par exemple, que les femmes vendent dans des paniers qu'elles portent sur la tête dans les villes du sud de l'isthme de Tehuantepec. Il y avait les steaks rapidement grillés que je mangeais sur le marché juste à côté de la Plaza de Garibaldi - la place mariachi - à Mexico, qui viennent avec des oignons verts rapidement braisés appelés cebollitas. Il y avait un vivaneau, fraîchement sorti de la mer de Cortez, précipité dans une casserole, puis à ma table, sur une petite péninsule appelée Isla de las Piedras, juste à côté de Mazatlán. Et puis il y avait les sauterelles - les chapulines - que j'aimais tellement grignoter pendant que je me promenais dans le Mercado de los Indios à Oaxaca.

Je serais moins qu'honnête de ne pas admettre que les sauterelles que je grignote à Oaxaca étaient vraiment très bonnes. Ils étaient vendus dans de grands paniers par des femmes qui s'accroupissaient près des entrées du marché. Les gens achetaient un petit paquet de sauterelles en papier à manger comme collation pendant qu'ils faisaient leurs courses, ou à ramener à la maison comme friandise pour les enfants. Les sauterelles étaient relativement petites, pas beaucoup plus grosses que les M&Ms, et saupoudrées de sel, de poudre de chili et d'un peu de jus de citron vert.

Je me souviens m'être senti très courageux et aventureux lorsque j'ai acheté mon premier paquet de sauterelles. Je me souviens également d'avoir grignoté une jambe et de l'avoir trouvée comestible, avant de passer à des parties plus importantes de l'insecte. Ils m'ont rappelé les croûtons dans leur goût et leur texture, et bien qu'ils ne soient pas devenus un pilier de mon alimentation, pour moi, manger des sauterelles est une pratique socialement acceptable.

Les sauterelles se trouvent dans les restaurants mexicains de Los Angeles, mais pas dans beaucoup d'entre eux. Beaucoup de nos restaurants locaux proposent des plats qui rompent avec la litanie des tacos, des enchiladas et des burritos. Non pas qu'il y ait quelque chose de mal avec les tacos, les enchiladas et les burritos. Ou des tamales non plus. C'est la nourriture réconfortante à son meilleur.

Et, comme avec Me Gusta, la nourriture voyage très bien. Bien qu'il y ait un peu de sortie ces jours-ci, nous pouvons être pour la plupart coincés à la maison un peu plus longtemps. Utilisez de la salsa pour donner à votre vie le piquant dont elle a désespérément besoin. Un visage plein de piments forts fait des merveilles pour vous distraire de la frénésie des nouvelles. Trop de CNN peut être toxique. Trop de salsa, pas tellement. Et c'est bon pour toi aussi !

Pour cette liste soigneusement organisée, commençons par un avant-goût du passé :

Les tacos à la carne asada et au chorizo ​​constituent un plat mexicain coloré. (Photo d'archive par Brad A. Johnson, Orange County Register/SCNG)

Burrito Guadalajara avec des carnitas cuites lentement et un côté de riz et de haricots est un délicieux repas copieux pour le déjeuner ou le dîner. (Photo d'archives par Cindy Yamanaka/Orange County Register/SCNG)

Les assiettes combinées sont un aliment de base de la cuisine mexicaine. Celui-ci comprend un burrito au porc chili verde et deux taquitos au bœuf et aux pommes de terre. (Photo d'archive par Nick Agro)

Un chili relleno farci de poisson blanc est une option incontournable de la cuisine mexicaine. (Photo d'archive par Brittany Murray, Press-Telegram/SCNG)

13301, boulevard Ventura, Sherman Oaks 818 788-4868, www.casavega.com

Voici un hommage à un restaurant qui sert des tacos et des enchiladas à une clientèle fidèle depuis plus de six décennies. Comme il est dit sur le site Web : « Casa Vega est… l'un des plus anciens restaurants familiaux de tout le grand Los Angeles. Les racines de Casa Vega remontent à la célèbre Olvera Street au centre-ville de Los Angeles. Rafael « Ray » Vega a ouvert Casa Vega en 1956 après avoir été inspiré par le succès du restaurant précédent de ses parents, le Café Caliente, qui se trouvait sur la rue Olvera et fonctionnait tout au long des années 1930. »

C'est - tout comme Lawry's, Musso & Frank, El Cholo, Phillipe the Original et bien d'autres légendes locales - un restaurant où, tôt ou tard, nous allons tous. Cela fait partie de notre héritage culinaire, le fil conducteur qui traverse la vie en Californie du Sud plus longtemps encore que les autoroutes.

Casa Vega reste un bon endroit où aller pour les plats mexicains avec lesquels beaucoup d'entre nous ont grandi. Et ce avec quoi j'ai grandi, c'est l'idée que la nourriture mexicaine existait presque uniquement sous forme d'assiette combinée. Il y a beaucoup plus ici, bien sûr. Au milieu du menu, le voici — la combinaison maison n°1 et la combinaison spécialité maison n°2. Les deux comprennent du riz espagnol et des haricots frits (ainsi que les inévitables chips et salsa), et un choix de deux plats pour le n°1, ou trois plats pour le n°2, sélectionnés parmi une liste des plus grands succès d'enchiladas, tacos, tamales et rellenos.

Le tamale de maïs sucré est toujours un bon choix idem au chili relleno grillé. Une bouchée et les années s'effacent. Le guacamole est bon, fraîchement préparé, pas trop haché - et moins haché dans l'option hachée à la main.

J'ai un amour de placard de queso fundido, qui fait peu pour aider mon régime, mais fait beaucoup pour apaiser mon âme. Il s'agit essentiellement d'une assiette de fromages fondus, avec de la crème sure ajoutée pour faire bonne mesure, et du chorizo ​​de bœuf.

Il y a deux combos d'apéritifs - assez de bouffe pour un repas léger partagé par deux, avec un margie ou deux ajoutés pour faire bonne mesure. Ceux qui ont besoin de quelque chose de plus sérieux pourraient se diriger vers le pollo en taupe - avec un choix de taupe rouge ou verte. Ou peut-être les enchiladas aux fruits de mer, remplies de crabe, de crevettes et de homard. Il n'y a pas de ceviche au menu. Mais il y a un cocktail de crevettes qui s'en rapproche.

Casa Vega a ouvert ses portes en 1956, et la Ventura Freeway a suivi en 1960. Antidater la 101 est une réalisation incroyable. C'est une bonne chose.

10717 Riverside Drive, Toluca Lake 818-927-4210, www.cascabelrestaurant.com

Ce n'est pas le chow tex-mex, enchilada-et-taco, riz et haricots de l'époque. C'est une cuisine mexicaine avec une pointe, avec style, avec panache - tirée d'un menu qui vous donnera envie de commander tout ce que vous pouvez, à des prix qui (comme les shots de tequila) peuvent s'additionner si vous vous déchaînez.

Et en parlant de porcs, le guacamole le plus excellent se décline de trois manières: style classique, garni de tranches de radis et mélangé avec du bacon fumé, ce qui ajoute à la fois de la saveur (beaucoup de saveur, les deux bacon rendent tout meilleur !) Et de la texture. Le guacamole croustillant est un concept amusant - plus de restaurants devraient l'essayer.

Idem le chile agua de pétoncles, une variation très savoureuse du chile agua de crevettes beaucoup plus commun, qui est essentiellement un plat de crudo mariné dans une sauce à la fois acide (pour "cuire" les fruits de mer) et potentiellement très épicée. Bien que mon sentiment ici soit que la cuisine ait choisi de baisser le feu d'un cran ou deux - ce qui est sage, la saveur délicate des pétoncles de bonne qualité serait submergée par trop de poivre.

Les pétoncles se trouvent dans la section du menu dédiée aux ceviches, cinq d'entre eux, bien que seules les tostaditas de ceviche de germon soient de l'école habituelle des ceviches. Le reste se résume à un ceviche de homard et de betterave, et un plat d'anchois blancs marinés à l'avocat et au citron vert. Il y a aussi un cocktail de crevettes, seulement dans ce cas, fait avec une sauce tomate carbonisée. Les petites touches comme ça — les onglets culinaires qui sont petits, mais changent tout le plat — sont partout : dans les jicama et pepitas dans la salade de burrata, la crème de chèvre citron avec la salade de betteraves, les champignons maitake utilisés dans les tostadas, la sauce chili au miel avec le poulet frit, les radis rôtis (oui, encore des radis !) avec les carnitas de porc braisées, le fromage cotija acidulé dans le chou-fleur rôti et les haricots verts sautés.

Il y a un goût pour les nombreux poivrons du Mexique ici - vous trouverez des piments morita au menu, ainsi que le chili verde, le guajillo, le chili arbol, le serrano et le chili cascabel homonyme.

S'il y a des plats dont je rêve, avec la salle elle-même, ce serait le pain de maïs mexicain garni de bouts de côtes fondants, de pico de gallo et de salsa verde. Et la bouillabaisse Mazatlán de moules, crevettes, scalper et pétoncles aux haricots blancs - une sorte de sud de la frontière prend ce que vous obtiendriez si vous combiniez la bouillabaisse avec le cassoulet.

14902, boulevard de la Victoire, Van Nuys 818-786-0328

Avez-vous déjà eu une cemita? Il y a des cemitas partout à Los Angeles. Mais en règle générale, vous devez vous rendre dans un magasin de cemitas, un stand de cemitas ou un camion de cemitas pour en trouver un. C'est un peu comme un hot-dog - bien qu'il puisse apparaître sur un menu de restaurant, ce ne sera probablement pas le cas. Et, en effet, la plupart des endroits qui proposent des cemitas, proposent principalement des cemitas, peut-être avec une poignée de tacos. Mais surtout, ce n'est pas un plat enfoui parmi une multitude d'autres plats. C'est une cemita - et ceux qui ont faim d'une cemita ne veulent qu'une cemita, ne veulent qu'une cemita.

Et quel est ce plat merveilleux, dont les fans ont un besoin obsessionnel qui les fait attendre de longues files d'attente pour leur objet culinaire de désir ? C'est... un sandwich. Une tourte. Un plat mangé à la main — même s'il risque fort de s'effondrer et de s'effondrer dans le panier dans lequel il est servi, car la cemita n'est pas un simple sandwich.

Ce n'est pas une tranche de jambon et une tranche de fromage sur du pain blanc. C'est un plat très apprécié dans la ville de Pueblo, c'est pourquoi il est connu sous le nom de cemita Poblana. Le pain est un petit pain moelleux, fait avec de l'œuf, ce qui lui donne une texture briochée. Le rouleau est souvent ensemencé. Mais surtout, le rouleau est rempli, emballé, farci, bourré de… trucs. Il y a presque certainement de l'avocat, de l'oignon et des piments (soit jalapeños ou chipotle). Il peut avoir de la coriandre et du radis.

Si en saison, il aura une herbe comme la roquette appelée papalo. Et, bien sûr, il y aura de la viande et du fromage, un monde de viande et de fromage. Bien que sur le menu du Cemitas Poblanas Don Adrian sur Victory Boulevard, il y a la possibilité d'obtenir votre style "traditionnel" cemita, sans viande - sin carne. Par où commencer le novice cemita ? Eh bien, le pollo adobado cemita est une merveilleuse entrée - un sandwich au poulet mariné avec tous les fixins.

Il y a aussi un poulet pané (Milanesa de polo). Et l'agneau barbacoa est une merveille - si moelleux, si bien épicé, si substantiel.

Vous remarquerez que de nombreuses cemitas sont faites avec du fromage de tête, ce qui est un peu un goût acquis, un peu comme le spam – vous l'aimez… ou pas. Si vous avez envie de The Big Cemita, procurez-vous le "La de 100 Percent", composé de cinq viandes !

16856 Chemin Sherman, Van Nuys 818-988-2700

Le menu, aussi vaste soit-il, inspire une bonne quantité de commandes excessives. Ai-je besoin à la fois d'un ceviche et d'un cocktail de fruits de mer ? Pas vraiment, car ce sont de proches cousins ​​culinaires. Mais les prix sont tellement intéressants que je n'ai pas pu résister. Vous pouvez obtenir des huîtres crues, ainsi que de la pata de mula, qui se traduit par « pied de mule » et est également connue sous le nom de « palourde de sang », en raison de la couleur rouge de sa liqueur – un coquillage que l'on ne trouve pas souvent à Los Angeles. Mais voilà. Vous pouvez l'obtenir dans un cocktail ainsi que cru sur la demi-coquille. Pour ceux d'entre nous qui aiment nos fruits de mer crus, c'est un peu le paradis.

Et pour ceux qui ont besoin d'un minimum de chaleur, pas de soucis. Les tacos au poisson servis ici, absolument sans graisse et très tendres, me font me demander ce que j'ai mangé dans la multitude de joints "I Heart Fish Tacos" là-bas. Idem pour les tostadas, garnies ici de crevettes, de poulpe et d'un mélange de poissons et crustacés. L'expérience consiste à manger la vraie affaire, la nourriture trouvée dans une très bonne maison de poisson décontractée au sud de la frontière, qui vous donne une idée de la façon dont malheureusement une grande partie de ce que nous mangeons peut être américanisée.

Bien qu'il soit facile et tentant de manger de petits plats ici, il y a aussi 18 assiettes, toutes servies avec du riz, des frites et de la salade, construites autour d'un morceau de fruits de mer bien cuit - beaucoup de plats de crevettes (les crevettes à la sauce à l'ail sont à peu près aussi bon que possible, les crevettes grillées heureusement insuffisamment cuites), jusqu'à de gros combos comme les crevettes, le poulpe, l'ormeau et les palourdes.

Et si vous avez envie, procurez-vous l'un des gros caldos, des ragoûts de soupe remplis d'une grande partie du menu, d'une simple soupe de poisson à une soupe des sept mers qui couvre toutes les bases. Faites attention aux pattes de crabe, qui peuvent éclabousser et laisser des taches qui ne se lavent pas facilement, voire pas du tout.

Comme au Café Vega, le Melody's Mexican tient admirablement à ses racines dans le passé. C'est un restaurant qui fait presque tout ce qu'il fait à l'ancienne - une façon qui rappelle de merveilleux souvenirs de grandes assiettes de riz, de haricots, de guacamole et de tortillas, avec des quantités infinies de salsas et de condiments divers d'un bar en libre-service pratique, et des portions substantielles de presque tous les plats trouvés dans le canon des plats du nord du Mexique.

Je suppose que vous pouvez commander de la lumière chez Melody's, même si ce n'est pas facile. Il y a 10 platos fuertes, et à peu près le même nombre de combinaisons — des plats qui vous combleront même des heures plus tard. Considérez les plaisirs rétro de l'enchilada et du combo de tacos à coque dure, par exemple, avec un choix de viandes dans le taco, fabriqué à partir de cette coquille de taco éternellement croustillante avec laquelle nous avons tous grandi, qui a été remplacée pour beaucoup par une coquille de taco molle. Il a un goût, tout simplement, d'histoire. Et il s'effondre lorsque vous mordez dedans. Comme à l'époque.

Si vous souhaitez expérimenter davantage la capacité de la cuisine de Melody's à maximiser l'un des plats, essayez l'une des sept tortas - de délicieux sandwichs mexicains sur des petits pains français croquants - dont le plus grand est le Reseda Special, un sandwich garni de steak haché, d'oignons grillés, de champignons, de Monterey Jack et de mayonnaise, avec un accompagnement de haricots, crème sure, tomates, oignons, jalapeños et avocat. Il en coûte tous 6,85 $. Tout finir peut être un travail sérieux.

Le menu va des tacos à coquille molle aux coquilles dures, des quesadillas (essayez le modèle avec des piments poblano, très savoureux) aux tostadas - dont l'une, la tostada au salpicon, est décrite comme "notre spécialité connue". La tostada verde propose l'annotation « Ceci deviendra un favori ». C'est le genre d'écriture de menu agréablement naïve qui réchauffe les coques du vieux cœur.

S'il y a un seul plat qui domine le menu, ce seraient les burritos, qui approchent la taille du légendaire Hollenbeck Burrito servi au Manuel's Original El Tepeyac Café à East LA, qui n'est pas tant un plat qu'un projet de construction . Il y a des burritos servis secs et des burritos servis humides (garnis de fromage et de salsa), bien que dans tous les cas, ils soient beaucoup trop gros et trop salissants pour être ramassés et mangés comme un sandwich.

Un burrito mojado de pollo occupait à peu près toute l'assiette - et ce n'était pas une petite assiette. Il y avait une garniture considérable de sauce ranchero douce et de jack fondu extensible, couvrant une tortilla molle, à l'intérieur de laquelle se trouvait ce qui semblait être au moins une demi-poitrine de poulet, coupée, et attendant la salsa et la coriandre et les oignons hachés de la salsa bar.

La présence de riz et de haricots est omniprésente. Et les haricots sont honnêtes et épais - ce ne sont pas des haricots nouvelle, mais le genre de haricots que vous pourriez trouver sur un stand sur un marché mexicain. C'est-à-dire, riches en saveur et en texture, les haricots en excelsis.

Charcuterie du marché aux poissons de Rosarito

Le bien-aimé - et pour cause - Rosarito est moins un marché et moins une épicerie fine qu'une maison de poisson extrêmement populaire, bruyante, joyeuse et joyeuse. C'est un restaurant qui ne serait pas déplacé sur la plage de Mazatlán, ou près des bars de Cabo. Le trouver dans un mini-centre commercial de San Fernando serait une surprise - si ce n'était que tant de grands restaurants de la vallée se trouvent dans les mini-centres commerciaux.

Si vous avez envie de simplicité et d'une sorte de pureté culinaire, vous ferez bien de choisir les cocteles de fruits de mer - un grand verre de crème glacée, rempli de farce de poisson, d'oignons, de citron vert et de sauce. Il y en a huit, tous vous donnant beaucoup de poissons pour votre argent, tous disponibles en deux tailles : moyenne et grande. (Il n'y en a pas un petit. Un peu comme les olives.)

La plupart des cocteles comprennent des camarones - des crevettes - parfaitement texturées, entièrement aromatisées, rien de fade ici. Vous pouvez obtenir les camarones tout seuls si vous le souhaitez. Ou mélangé avec du poulpe, des huîtres et de l'ormeau. L'ajout d'huîtres permet un mélange amusant de textures. L'ajout de poulpe et surtout d'ormeau en fait une expérience moelleuse. Pas mal. Mais l'ormeau en particulier a tendance à avoir besoin d'être mastiqué. C'est toujours le cas.

Il y a des tranches de citron vert dans les assiettes, une tostada et quelques petits paquets de craquelins en plastique. Vous obtenez des craquelins avec à peu près tous les plats du menu. Je suppose que c'est juste une tradition. Et en effet, ces tostadas peuvent également être trouvées comme plat sur le menu, garnies d'une douzaine d'options de fruits de mer différentes - y compris l'imitation de crabe (je n'aime pas le surimi, mais je suppose que c'est comme ça que ça se passe de nos jours, le vrai crabe devient un article de luxe sérieux, et le faux devient de plus en plus réel) et mon plat de fruits de mer mexicain préféré, l'aguachile, que j'adore depuis que je l'ai rencontré pour la première fois il y a de nombreuses années.

Au cas où vous n'auriez pas rencontré les merveilles de l'aguachile, dans sa forme originale, il s'agissait simplement de camarones (bien sûr!) C'est essentiellement du ceviche, mais avec beaucoup plus de chaleur - il peut être carrément combustible en termes de bonté poivrée. À Rosarito, il y a six façons — camarones traditionnelles, camarones au poulpe, camarones aux coquilles Saint-Jacques (*callo de hacha"), camarones au poulpe et à l'ormeau et ainsi de suite. C'est l'un de ces plats qui semblent trop chauds pour être mangés dès la première bouchée. Mais ensuite, votre bouche s'installe pour le trajet. Et c'est un bon.

Pour un restaurant qui ne date que de 2004, il a l'allure d'une vénérable institution culinaire qui existe depuis des décennies, voire des siècles. C'est un restaurant mexicain classique, un restaurant de la vieille école, avec un menu de plusieurs pages de petits plats (“botanas” - dont tous ne sont pas particulièrement petits), ensaladas y tostadas, sopas, platos fuertes, Molcajete Sol y Luna, fruits de mer, platos populares, burritos, spécialités roulées, à la carte, saisonniers, plats d'accompagnement, desserts et bien sûr, une gamme complète de margaritas et de boissons à base de tequila.

Il existe, comme c'est souvent le cas, des moyens faciles de faire face à l'étalement du menu. Pour les ouvertures (et peut-être pour tout le repas), procurez-vous le plateau d'apéritif (pour 2 à 4 personnes, c'est dit) de quesadilla, sopes avec carnitas, mini tacos de pommes de terre et chorizo, ailes de poulet, nachos, taquitos dorados, flautas, haricots, crème sure, guacamole, fromage cotija et pico de gallo. Plus les frites et la salsa nécessaires. Ce qui est un assez gros flux.

Bien sûr, il existe une commande surdimensionnée de nachos - cela va sans dire, car les restaurants mexicains de la vieille école adorent créer des montagnes de nachos qui dominent la table. Dans ce cas, les chips de maïs sont garnies de haricots frits et de fromage fondu, de sauce ranchera et de guacamole, de crème sure et de pico de gallo - avec la possibilité de tromper le tout avec du steak, du bœuf râpé, des carnitas, du poulet ou des crevettes. Encore une fois, cela pourrait être un repas en soi. Mais pour la plupart, ce n'est que le début.

Si vous voulez rester sur le côté plus léger du menu (où les options sont un peu limitées), essayez le grand bol de ceviche, composé de crevettes ou de poisson. La salade de flétan grillé est également une option plus légère. Et évidemment, il en va de même pour la “Light & Delicious Fish Mexican Salad” – le poisson est grillé, mais la salade est également faite avec du fromage jack et cotija. Disons simplement qu'il est plus léger que la plupart. Mais alors, ce n'est pas un restaurant construit autour du déni culinaire.

C'est là que vous allez pour l'abondance. Qui est défini par le Molcajete Sol y Luna - un plat pour deux ou trois, servi sur une pierre chaude - steak et poulet, crevettes, feuilles de cactus et fromage panela, oignons verts et poivrons, riz et un choix de trois haricots, et de cours de tortillas. Ce n'est pas tant un plat qu'un spectacle.

Et bien que ce soit le plus gros plat du menu, ce n'est pas le seul plat principal. J'aime le pescado a la parrilla - une truite entière grillée, servie avec des légumes cuits dans du beurre à l'ail. Les camarones à la diabla sont bien épicées. Et la dizaine de burritos remplissent les assiettes sur lesquelles ils arrivent.

Si vous avez de la place, le flan est parfait. Et la crème brûlée – appelée “jericalla” – est un régal. Il y a aussi du Jell-O sous les desserts. Comme je l'ai dit, la vieille école. Beaucoup plus ancien que 2004.

Le village de Westfield Topanga, 6316 N. Topanga Canyon Blvd., Woodland Hills 818-992-7930, www.xoctequilagrill.com

Avec « tequila », le nom du restaurant comprend le mot « grill ». Et « grill » est le thème dominant ici, car le menu est long et complexe, presque encyclopédique dans sa profondeur.

Il y a une page d'ouverture qui décrit (en très petits caractères) les racines de la cuisine mexicaine dans la cuisine maya, qui nous a donné du maïs, des tomates, des tomatilles, du cacao, des haricots, des avocats, des piments et plus encore. On nous dit que XOC était une reine maya. Et le décor du restaurant fait écho aux pyramides mayas et aux marchés en plein air.

Le menu dit : « Osez explorer. » Et donc, nous le faisons. Ce que nous proposons est un astucieux plateau de tostaditos croustillants de la taille de craquelins Ritz, garnis de ceviche, de crevettes et d'ahi, avec du guacamole sur le côté. Il y a une salade César préparée à table, dans le style de César Cardini de Tijuana. Il y a un fin mole poblano d'Oaxaca, un plat aux racines mayas profondes, et un plateau de porc cochinita du Yucatan.

Il y a toute une section de ceviches - et oui, je sais qu'ils viennent du Pérou, mais c'est bien d'en avoir quand même. Et avec les ceviches, il y a un assortiment étonnamment large de plats de fruits de mer, bien que je ne sois pas du tout sûr que le saumon ou le mahi-mahi étaient connus des Mayas. Les plats sont bien préparés - même les frites gratuites sont très croustillantes et sont livrées dans un sac en papier brun, avec un grand bol de salsa difficile à résister.


Tostadas de crevettes

Tout d'abord. J'ai besoin de toi pour régler un débat. Mangez-vous les tostadas comme une pizza ou avec une fourchette ?

Nous sommes divisés dans notre foyer sur cette question. Personnellement, je vais à la pizza à moins que les garnitures ne soient si abondantes que je doive utiliser une fourchette par pure nécessité.

J'ai fait ces Tostadas aux crevettes plusieurs fois et j'ai finalement dû les partager avec vous.

Parlons tostadas. Vous pouvez acheter ’em. Qui savait? J'ai toujours fait le mien soit en faisant frire une tortilla dans un peu d'huile, soit en cuisant une tortilla badigeonnée d'huile d'olive à environ 400 degrés jusqu'à ce qu'elle soit agréable et croustillante pour une version plus légère.

Quelle que soit la façon dont vous le faites, les tostadas sont fondamentalement un taco ouvert et les possibilités sont infinies.

Quand je pense aux crevettes ou aux fruits de mer, je veux automatiquement les garnir d'une belle salsa d'avocats frais.

Vous pouvez utiliser des haricots frits ordinaires, mais j'adore ces haricots noirs frits Old El Paso, car les haricots noirs sont ce que j'associe habituellement aux fruits de mer.

Vous pouvez certainement préparer la salsa à l'avance et faire mariner les crevettes à l'avance afin que le dîner puisse être prêt en moins de dix minutes.

Ma famille est allée ga-ga pour ceux-ci et ils sont en bonne santé.

Des crevettes parfaitement assaisonnées et une salsa fraîche sur le dessus!

COMMENT FAIRE DES TOSTADAS DE CREVETTES

Pour la salsa : Ajouter le maïs, la tomate, l'oignon, l'avocat, la coriandre et le jus de lime dans un petit bol. Mélanger et ajouter du sel et du poivre au goût. Réfrigérer au réfrigérateur jusqu'au moment de servir.

Dans un bol moyen, ajouter les crevettes, l'huile d'olive, la poudre de chili, la poudre d'ail, le cumin, le sel et le poivre. Mélanger pour enrober. Mettre de côté.

Préchauffez le four à 350 degrés. Étaler une fine couche de haricots noirs sur chaque tostada et saupoudrer de fromage. Cuire au four de 4 à 6 minutes ou jusqu'à ce que le fromage soit fondu.

Pendant que les tostadas cuisent, cuire les crevettes dans une grande poêle pendant 2 à 4 minutes ou jusqu'à ce que les crevettes deviennent roses.

Pour assembler, garnir les tostadas chaudes de crevettes chaudes et garnir de salsa. Mangez immédiatement.


Sips & Bites: Nouvelles que vous pouvez utiliser de la communauté des restaurants de Phoenix

Des petites gorgées et des bouchées de nouvelles sur ce qui se passe autour de la communauté des restaurants, des brasseries et des établissements vinicoles de Phoenix.

Pains de saison Mediterra Bakehouse disponibles sur les marchés fermiers

Les pains faits à la main à base de céréales cultivées dans leur ferme de Coolidge sont disponibles en 4 variétés saisonnières jusqu'en décembre. Pumpkin Boule, Fig & Anis, Chocolate Cherry Levain & Christmas Stollen peuvent être trouvés 4 jours par semaine autour de Phoenix sur les marchés de producteurs locaux.

Romeo’s Euro Cafe organise le troisième dîner du mardi

Le populaire restaurant du centre-ville Gilbert propose un dîner de 3 plats avec 3 accords mets et vins pour son dîner mensuel. Le dîner commence à 18h30. et est de 39 ++ $ par personne. Les réservations peuvent être faites en appelant au 480-962-4224 ou par courriel

Dîner au vin de Grgich Hills au Tommy V's Urban Kitchen

Le célèbre vignoble de Napa Valley présentera ses vins lors d'un dîner de 5 plats au centre-ville de Scottsdale. Le dîner du jeudi 19 novembre aura des tables socialement distancées de pas plus de 8 personnes. 90 $ ++ par personne, pour voir le menu et faire une réservation, rendez-vous sur http://tommyvscottsdale.com/ .

Tropical Smoothie Cafe 1er à utiliser des pailles comestibles

Les 9 succursales de la région de Phoenix servent leurs smoothies saisonniers Cranberry Truffe et Cranberry Crisp avec une paille comestible aromatisée à la fraise. Chaque paille SORBOS emballée individuellement reste ferme pendant 40 minutes et est biodégradable.

Burger et shake gagnants maintenant disponibles chez Aioli Gourmet Burgers

Le concours comportait de nombreuses recettes mais une seule pouvait gagner chaque catégorie. Le burger FRC de Francis Campos de BASIS Phoenix H.S. et The Boo Shake de Kaitlynn et Mackenzie d'Adobe Mountain H.S. sont maintenant disponibles dans les magasins de hamburgers de Litchfield Park et 2 à Phoenix. 10% de tous les hamburgers vendus sont reversés aux Solid Rock Teen Centers d'Alice Cooper

Comme ça:


Lundi 24 janvier 2011

Essayez le nouveau chef si vous êtes à West L.A.

Westwood a récemment nommé le chef exécutif Dakota Weiss pour apporter sa voix culinaire acclamée et sa perfection pour la bonne nourriture à l'hôtel pour superviser toutes les opérations de cuisine, y compris NINETHIRTY et The Backyard Restaurant, tous deux gérés par Choice Hospitality Group. Le chef Weiss apporte de nouveaux goûts et des saveurs audacieuses à W avec ses plats uniques, frais et simples.

“Nous sommes heureux d'accueillir le chef Weiss au W ​​Los Angeles - Westwood. Sa vaste expérience culinaire et sa passion extrême pour la cuisine font d'elle la personne idéale pour notre hôtel. Nous sommes ravis qu'elle fasse partie de notre équipe W ! », déclare Ren Hirose, directeur général de W Los Angeles « 8211 Westwood.

La chef Weiss a déjà travaillé pour de grands chefs, dont Jeff Drew, Dean Fearing et Bruno Menard, et a profité de leur influence pour créer sa propre approche unique et avant-gardiste de la nourriture. « J'essaie de garder les choses légères et fraîches, mais savoureuses », dit Weiss. “Lors de la création d'un plat, j'utilise tous mes sens et pas seulement mes papilles gustatives. J'utilise mes yeux, mon nez et mon cœur. La chef Dakota doit pouvoir apprécier les plats elle-même s'ils figurent sur son menu.

The new menu will still consist of small and large plates with entrees ranging from light fare to simple dishes with bold flavors all combined with American farm-fresh ingredients. Small plates include NINETHIRTY chopped salad: red beets, pears, smoked pistachios, drizzled in herb de provence vinaigrette Seared Hamachi: porcini mascarpone, pickled mushrooms, atop napa cabbage salad and Oysters X’s Two: chillin-carrot mignonette, bakin-creamed arugula and parmesan. Share & Side dishes offer groups an opportunity to mix, match, and taste various menu items including Parsnip Gratin: caramelized shallots and aged pecorino, Mustard Braised Brussel Sprouts sprinkled with golden raisins or Mac n’ Cheese: smoked bacon, granny smith apples and garlic bread crumbs. Select Large plate entrees include Beef Bourgogne: pappardelle noodles and roasted root veggies Drunk Mussels: Washington state black mussels, white wine, garlic, hominy and grilled bread Stout Braised Chicken n’ Biscuits: herbed buttermilk biscuit, roasted crimini mushrooms, farmers market carrots, Chile Roasted Eggplant Crepes: charred tomato couis, goat cheese croquettes, and Maple Syrup Braised Pork Shank: whiskey and brown butter yams, haricot vert, and crispy sage.
Chef Dakota was born and raised in Lancaster, California before moving to Santa Fe, Mexico at the age of 12. While she has lived all across the United States including Arizona, Texas, and Florida, one thing remains the same as she spent many hours in the kitchen with her mother, suspense novelist Charmaine Coimbra. According to Chef Weiss, her mother is who she acquired her love for food, appreciation of fresh products and flair in the kitchen. She attended and graduated top of her class from Scottsdale Culinary Institute in 1997 where, shortly after, she worked under Chef Jeff Drew at Coyote Café and spent three years there cultivating her talents. She then spent six years working for Ritz-Carlton including the Ritz-Carlton in Atlanta where she made a name for herself working closely with Chef Bruno Menard and returned to Los Angeles to work for Jer-ne Restaurant and Bar at the Ritz-Carlton in Marina Del Rey. Soon after, Chef Weiss worked at Sunset Tower Hotel’s Tower Bar and moved to Philadelphia to help open Stephen Starr’s restaurant Parc. Although she has lived and traveled to other parts of the country, Chef Weiss will always consider Southern California home and worked at Hotel Shangri-La in Santa Monica before arriving at W Los Angeles. “Southern California air runs through my veins”, says Chef Weiss and she currently has no intention of leaving.

Weiss’ French training and broad range of experience has made her an all-around, versatile chef. With her passion and creativity, she creates dishes that delight the palates of all who come to enjoy great food.

SPRING & SUMMER Programming at NINETHIRTY Include:

NINETHIRTY Sunday Brunch – at a location previously famous for their Sunday brunches, Chef Dakota Weiss revamps the way we think of Sunday brunch. Every Sunday 10:00AM – 3:00PM. Choose from classic benedict to an all-in-one breakfast pizza for $20.11 per person. Add all-you-can-drink bloody marys, sparkling wine and bottomless mimosas for an additional $20.11. Or keep it refined and order a bottle of wine for $20.11.

TABLE 930 – our version of a Chef’s Table. Special seating in a private poolside cabana during special holidays (i.e. Valentine’s Day, Mother’s Day, Father’s Day, etc) and available by request for special occasions. Chef will create special menus and present each entrée to the guests.

WINE DOWN at W - after-work cocktailing at it’s finest. Wine tasting series held the third Wednesday of each month. Chef Weiss pairs delectable delights with exquisite wines from an array of wineries and vineyards. $20 for unlimited tastings.

TwEAT about NT - guests who tweet about their experience at NINETHIRTY (using @WLosAngeles twitter username) mentioning their favorite dish or cocktail receive a 9.30 nibble or cocktail free with purchase of an entrée during their next visit


Red Red Wine… & Event Round Up!

This month for our wine & dine event series, we focused on red wines and fall foods. We had a fabulous turnout with quite a bit to eat and drink. I provided 12 various red wines including: Malbec, Merlot, Pinot Noir, Zinfandel, Cabernet Sauvignon, Shiraz, Syrah, and Sangiovese. To pair with these wines, friends shared some of their favorite fall dishes. Unfortunately I couldn’t take pics of everything that graced the table, but here are some pics I did manage to take of the event:











Sesame Peanut Noodles shared by Yumi: Macerated Peaches in Red Wine shared by Linda:
Fresh Artisan Goat Cheese shared by Linda:
Grape & Rosemary Foccaccia Sticks shared by Linda:
Onion, Tomato & Avocado Salad shared by Lennie:
Butternut Squash Soup shared by Dorothy: Chicken Pesto Rolls shared by Teresa: Roasted Lemon & Caper Chicken shared by Howard:
Turkey Meatloaf shared by Art:
/> Digging in!


To join in the fun, my fellow bloggers have submitted favorite fall recipes and/or recipes using red wine! As I do with each blogging event I host, a lucky blogger receives a giveaway related to the food theme. This event’s winner is Karen of Loves to Eat Weblog! Karen has won a fall favorites cookbook and a bottle of red wine. Congratulations Karen and thanks to all that participated in the blogging event! Read on to check out the recipes submitted by my fellow bloggers…

Becke of Columbus Foodie
from Ohio
Beef Strogundy
Becke shares with us a twist on 2 fall classics – Beef Stroganoff and Beef Burgundy. Aside from the creative dish, it sure looks ridiculously delicious! What a tasty way to enjoy a crisp fall day. Check out Becke’s blog for the recipe!
Karen of Loves To Eat Weblog
from Florida
Crockpot Red Wine Beef Stew
What’s fall without a hearty stew to warm you up? Karen shares with us a savory beef stew using red wine. This is definitely a dish you’ll want to check out, especially because it’s one that can easily cook while you’re away… and will be ready after a long day of work. Check out Karen’s blog for the recipe!

Karen of Loves To Eat Weblog
from Florida
Healthy Pumpkin & Chocolate Chip Muffins
Pumpkin is definitely a fall flavor many take advantage of this time of year. Karen shares with us a fabulous fall muffin that’s sure to sweeten up your morning! Check out her blog for the recipe!


Voir la vidéo: Helpot ohjeet rapujen syömiseen (Septembre 2021).