Les dernières recettes

Pains drôles

Pains drôles

Il me restait de la pâte à pain, celle faite pour le "bol" dans lequel j'ai mangé de la soupe aux haricots et j'ai fait de drôles de pains pour Vlad. Ils sont sortis croustillants et vides au milieu, car j'ai étiré la feuille trop fine. Il était super excité par leur forme!

  • 200 ml d'eau
  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
  • 1 cuillère à café de sel
  • une cuillère de sucre
  • 1 et 1/2 cuillère à soupe de lait en poudre
  • 320g de farine
  • 2 cuillères à café de levure

    Portions : 4

    Temps de préparation: moins de 120 minutes

    PRÉPARATION DE LA RECETTE Pains rigolos :

    Les ingrédients sont mis dans cet ordre dans la machine à pain et j'ai réglé le programme pétrissage et levage, qui a duré 1h25.

    J'ai coupé le visage du porcelet avec un verre, puis j'ai coupé le nez et les oreilles avec un bouchon de cola. Sur le nez j'ai coupé 2 petites coupures au couteau, et pour les oreilles j'ai coupé en deux le cercle coupé avec le bouchon. J'ai fait les verres avec des olives, puis j'ai graissé le tout avec de l'œuf, pour coller le nez et les oreilles et je les ai cuits à feu moyen jusqu'à ce qu'ils soient dorés.


    Couronnes fraîches avec confiture de fraises

    Maintenant que le froid est arrivé, j'aime beaucoup allumer le four et laisser lever la pâte au chaud. L'idée du jour, Coronite à la confiture de fraises est partie du dessert de Rita Ilies, qui a fait des croissants avec des caramels anglais et m'a donné envie de pétrir une délicieuse pâte.

    En principe, je n'ai pas suivi les règles, j'ai mis ce que j'aimais dans cette pâte, autant que je le pensais, mais des couronnes moelleuses avec de la confiture sont sorties jusqu'à la fin.

    3-4 cuillères à soupe d'huile d'olive

    zeste râpé d'une orange

    pour la garniture : confiture de fraises

    J'ai dissous un peu de levure dans du lait chaud, dans un grand bol j'ai mis de la farine, des œufs, des zestes d'orange, des clous de girofle moulus, de la cannelle, 125 gr de beurre coupé en dés, de l'huile d'olive, du sel, du sucre et du lait qui restait après avoir mis la levure imbibée.

    J'ai ajouté la levure à la fin avec le lait dans lequel je l'ai dissoute et j'ai bien mélangé le tout, d'abord avec une cuillère puis j'ai pétri à la main jusqu'à ce que tous les ingrédients soient mélangés et que la pâte devienne collante et se décolle facilement sur la main.

    Parce que jouer avec la pâte me manquait, j'ai fait différentes formes, bien que dans le titre j'ai dit "couronnes" à côté d'elles j'ai aussi fait des croissants, des roses et toutes les formes qui me venaient à l'esprit.

    Pour les couronnes, parce qu'elles sont à peu près, j'ai cassé une balle de la taille d'une balle de tennis, (peut-être un peu plus petite), je l'ai bien étirée avec le twister de forme ovale, à une extrémité j'ai laissé 3-4 centimètres de pâte et puis en dessous de cette distance je découpe des bandes de pâte.

    J'ai mis une cuillerée de confiture sur le morceau non coupé puis je l'ai bien étalé partout, j'ai roulé la pâte en diagonale puis je l'ai rassemblée en couronne donc j'ai joint les extrémités de la pâte.

    À la fin, j'ai graissé les couronnes avec de l'œuf battu et les ai mises au four jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées.

    De cette quantité de pâte et d'ingrédients, j'ai obtenu 3 grands plateaux de couronnes, croissants et autres formes amusantes, sucrées et savoureuses.


    Des pains savoureux (croustillants), croquants et sains ! Cinq minutes et je suis prêt ! Une merveilleuse alternative au pain!

    Ces pains aux céréales sont savoureux, croquants et faciles à préparer. Vous pouvez les emporter sur la route ou les servir à la place du pain.

    INGRÉDIENT:

    -1 verre de farine (seigle)

    -1½ verre de graines (tournesol, lin, sésame noir et blanc, potiron, noix)

    -300 ml d'eau (environ).

    MÉTHODE DE PRÉPARATION :

    1. Tapisser la plaque (30 * 40 cm) de papier cuisson de qualité ou la graisser avec de l'huile si vous n'êtes pas sûr de sa qualité.

    2. Mélangez les graines dans un bol, ajoutez la farine, le sel et mélangez à nouveau.

    Conseils. Utilisez la farine que vous préférez ou mélangez plusieurs types. Vous pouvez également ajouter des épices, comme le cumin, etc.

    3. Ajoutez de l'huile, versez progressivement l'eau et mélangez une pâte assez liquide, que vous laisserez 5 minutes, pour qu'elle s'épaississe.

    Conseils. Selon le type de farine utilisée, vous aurez peut-être besoin d'une plus ou moins grande quantité d'eau.

    4. Transférer et étaler la pâte sur la surface du plateau, puis la mettre au four préchauffé à 200°C pendant 10 minutes.

    5. Retirez la plaque, coupez le dessus en portions, abaissez la température à 160 ° C et faites cuire les pains pendant encore 25-30 minutes, jusqu'à ce qu'ils soient dorés.

    6. Ensuite, éteignez le four et laissez les pains à l'intérieur jusqu'à ce qu'ils refroidissent complètement. Cela séchera bien.

    L'option parfaite pour une collation, d'autant plus qu'ils sont préparés si rapidement et se conservent très bien dans un sac ou dans un contenant hermétique. Vous pouvez servir les pains à la table de fête en les recouvrant de salade.


    Pain maison pour bébé

    Je devais partager cette recette avec vous, les pains que j'ai fait aujourd'hui se sont avérés trop bons. Ils n'ont pas de sel, comme pour les bébés, mais sachez qu'ils sont tout aussi savoureux et sans sel. C'est-à-dire que non seulement bébé Ava les a grignoté, mais tout le monde dans la maison, du petit au grand. Vous n'avez besoin que de 3 ingrédients simples et d'un peu d'eau tiède pour les préparer.

    J'ai travaillé par ochiométrie et utilisé environ 500 grammes de farine, 1 sachet de levure et environ 2 cuillères à soupe d'huile d'olive. En plus de l'eau chaude.

    J'ai mélangé la farine tamisée avec la levure, j'ai mis l'huile puis j'ai pétri avec de l'eau tiède, jusqu'à obtenir une croûte pas trop dure. A la fin, j'ai pétri un peu plus d'huile (j'ai eu l'impression de compléter les 2 cuillères à soupe initiales), jusqu'à obtenir une meilleure consistance de la pâte. Il doit être facile à façonner.

    Je laisse la coque doubler de volume. J'en ai ensuite fait des petites boules, de la taille d'un œuf et les ai mises dans des moules à muffins (super simple pour cuisiner des pains comme celui-ci). Je le laisse pousser un peu dans les moules à muffins.

    Ensuite, je les ai graissés avec de l'œuf battu et je les ai mis au four préchauffé à 180 degrés, pendant 30 minutes maximum.

    C'est tout, ils s'avèrent délicieux! Iar Même si ça n'a pas l'air parfait.


    Qui était saint Etienne ?

    Saint Etienne est célébré immédiatement après Noël, plus précisément le troisième jour après la naissance de Jésus-Christ, le 27 décembre. Il est considéré comme le premier martyr et diacre de l'Église. Saint Etienne est celui choisi pour diriger les diacres, c'est pourquoi il est aussi appelé Archidiacre.

    Saint Etienne a continué les enseignements du Christ et a essayé de persuader les autres de se convertir au christianisme. Parce qu'il soutenait les enseignements de Jésus-Christ, saint Etienne a été remarqué par les pharisiens. Ils l'ont amené devant le Sanhédrin pour être accusé de blasphème contre Moïse et Dieu.

    Après avoir été jugé par Caïphe, Saint-Étienne a été reconnu coupable et condamné à mort par lapidation. Après avoir découvert la phrase, Saint Etienne dit à toutes les personnes présentes : « Voici, je vois les cieux ouverts et le Fils de l'homme debout à la droite de Dieu », selon calendarulortodox.ro. Immédiatement après avoir prononcé ces mots, saint Etienne a été emmené et tué, devenant le premier martyr à être tué pour sa foi.


    500 gr de farine, 5 cuillères à soupe de sucre, 2 œufs et un jaune d'œuf (ou 3 petits œufs), 200 ml de lait tiède, 25 gr de levure fraîche, une pincée de sel, du sucre en poudre pour finir.

    Je mets la levure, une cuillère à café de sucre, une cuillère à soupe de farine et 100 ml de lait dans un verre et les laisse lever pendant environ 10-15 minutes. J'ai mis les oeufs, le reste du lait, le sel dans la machine à pain, puis j'ai mis la farine mélangée au sucre sur la farine, j'ai mis le mélange de levure et j'ai lancé le programme pâte. J'ai sorti la pâte de la machine, je l'ai étalée sur la table farinée pas très fine (environ 1 cm d'épaisseur), j'ai découpé des formes rondes avec un verre. Je les ai laissés sur la table pendant environ 15 minutes. Faites ensuite frire les beignets dans l'huile chaude, à feu moyen, des deux côtés, jusqu'à ce qu'ils soient dorés. Retirer sur une serviette pour absorber l'huile, puis saupoudrer de sucre en poudre. Ils sont bon marché, ils sont faits rapidement… et ce serait un merveilleux dessert pour les enfants qui viennent nous rendre visite pour Pâques !


    Pains Tyropsomo

    Photo : Mihai Nicolae - Burda Roumanie

    Vous avez besoin:
    500 g de farine
    175 ml de lait
    175 ml d'eau
    300g de feta
    15 g de levure
    1 cuillère à café de sucre
    1 cuillère à café de sel râpé
    5 cuillères à soupe d'huile d'olive
    Origan
    Tu te prépares comme ça :
    Dans un bol, verser de l'eau tiède et dissoudre la levure. Ajouter le sucre et une cuillère à soupe de farine et laisser lever 10-15 minutes dans un endroit chaud. Tamiser la farine dans un bol plus grand, ajouter l'origan, le sel, la mayonnaise, l'huile d'olive et le lait tiède. Pétrir la pâte et la laisser lever 25 minutes.
    Pendant ce temps, râper la feta dans un bol et saupoudrer d'un peu d'origan. Abaisser la pâte en une feuille de 2 cm d'épaisseur et découper 10 carrés. Au centre de chaque carré, déposer la feta, bien attraper les 4 coins de la croûte et leur donner une forme ronde. Laissez-les lever encore 10-15 minutes.
    Placez-les dans une poêle graissée avec de l'huile et mettez-les au four préchauffé pendant 30-35 minutes, jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées.

    Préparation : 60 minutes Cuisson : 35 minutes
    Recette de Floarea Pană, Lupeni, comté de Hunedoara

    Voici la recette d'un pain savoureux.


    Aura et sac de recettes !

    Les jours glacials d'hiver, ma grand-mère nous faisait des cococi, une sorte de pain sans levain, fourré au fromage et cuit sur le poêle où le bois crépitait.

    Nous revenions du toboggan, et elle nous attendait avec une plaque chauffante pour nous réchauffer les mains et les pieds, et avec une bite bien chaude pour nous remplir le ventre.

    Les pains naan apportent beaucoup de goût au gâteau de grand-mère, même si la recette est très différente.

    Outre le fait qu'ils soient savoureux, ils se préparent très rapidement, couvrent 2 groupes d'aliments et peuvent remplacer le pain à tout moment.

    • 300gr de farine
    • 150 gr de yaourt grec / crème
    • 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
    • 60 ml de lait (si vous faites la pâte à la machine à pain, mettez 100 ml)
    • 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude
    • 1/2 cuillère à café de levure chimique

    Parce que nous sommes en pleine année scolaire et que je dois me rendre au travail, je mets tous les ingrédients dans la machine à pain, avant de me coucher et je programme pour qu'elle soit prête au réveil, donc je gagne 30 minutes (15 minutes de pétrissage et 15 minutes de temps nécessaire au repos de la pâte). Si vous n'avez pas de machine à pain, vous pouvez préparer la pâte le soir et la conserver au réfrigérateur toute la nuit.

    Sur le plan de travail pétri, retournez la pâte et formez des boules de la taille d'un œuf plus gros. Ils s'étirent de quelques millimètres, puis cuisent à la poêle, sans couvercle, sans huile.

    Épaisseur de feuillle.

    Ils peuvent être cuits nature ou fourrés de fromage, mozzarella, pomme râpée, etc.

    Une fois la feuille étalée, placez la garniture au milieu.

    Une fois le remplissage appliqué, le bord est ramené au centre comme sur les photos ci-dessous, formant une boule.

    Lorsque le bord a recouvert la garniture, la boule se retourne et s'étire à nouveau.

    Vous pouvez utiliser les plus simples à la place du pain de mie. Nous avons fait le matin avec du pastrami, des poivrons et de la mozzarella. Mniamy comme dirait Bocănilă