Dernières recettes

Un adolescent forcé de vivre dans les bois en guise de punition pour avoir mangé une pop-tart

Un adolescent forcé de vivre dans les bois en guise de punition pour avoir mangé une pop-tart

Les parents, qui dirigent une entreprise de musculation, font l'objet d'une enquête pour une série présumée de sanctions excessives

L'adolescente aurait été punie pour avoir mangé une Pop-Tart sans l'autorisation expresse de ses parents.

Une jeune fille de 14 ans a été forcée de vivre seule dans les bois en guise de punition pour avoir mangé une Pop-Tart sans la permission de ses parents, selon le bureau du shérif du comté de Sumter.

Au moment où les autorités se sont présentées pour arrêter ses parents, la jeune fille aurait été empêchée de rentrer à la maison pendant deux jours et avait reçu l'ordre de rester à l'écart pour le reste de la semaine.

La jeune fille aurait été obligée de vivre dans une tente sans aucune provision à l'exception d'un rouleau de papier toilette, d'une montre, d'un sifflet et d'une lampe de poche. Afin d'obtenir de la nourriture chaque jour, la jeune fille a été invitée à rencontrer un membre de la famille à des moments précis de la journée à une clôture sur la propriété du couple. Un après-midi, le frère de la fille lui aurait apporté des SpaghettiOs.

Le couple, James et Crystal Driggers, sont des culturistes qui gèrent leur propre programme de remise en forme à domicile avec des DVD d'entraînement et un plan de repas, selon The Daily Beast.

Les Driggers font actuellement l'objet d'une enquête pour leur schéma de « châtiments excessifs pour les petites infractions domestiques ». La police a inculpé le couple de négligence illégale envers un enfant, et d'autres accusations pourraient être déposées au fur et à mesure que l'enquête se poursuit.


Un couple a forcé une fille de 14 ans à vivre dans les bois parce qu'elle a mangé une pop-tart : les flics

Un couple marié de Caroline du Sud est accusé d'avoir forcé leur fille de 14 ans à vivre dans les bois parce qu'elle a mangé une Pop-Tart.

Crystal Lynn Driggers, 36 ans, et James Allen Driggers, 33 ans, de Dalzell ont été arrêtés vendredi soir après avoir prétendument forcé la jeune fille à installer une tente dans une zone connue pour abriter des porcs sauvages, selon un communiqué de presse du bureau du shérif du comté de Sumter. . Selon les flics, la jeune fille a subi la punition pendant deux jours consécutifs avant que les adjoints du shérif n'interviennent.

L'adolescente n'a reçu qu'un rouleau de papier toilette, une lampe de poche, un sifflet et une montre de ses parents, selon les autorités. Elle devait rencontrer un membre de sa famille à des moments précis de la journée si elle voulait de la nourriture, selon le communiqué.


Crystal Lynn et James Allen Driggers (Bureau du shérif du comté de Sumter)

Dalzell a été frappé par de violents orages jeudi, l'un des deux jours où l'adolescent a été contraint de vivre dans une tente, selon le communiqué.

Les autorités allèguent également que la jeune fille a été interdite d'entrer dans sa maison le mois dernier entre 8 heures et 18 heures.

"Elle ne pouvait pas revenir pour quelque raison que ce soit", a déclaré à NBC News le porte-parole du bureau du shérif, Braden Bunch. "Ne pas prendre un verre, ne pas utiliser les toilettes, rien."

Les deux parents ont été accusés de négligence envers un enfant.

Le couple a cinq enfants. Le département du shérif a déclaré au Huffington Post que mardi matin, tous les cinq étaient en détention préventive d'urgence avec le département des services sociaux de Caroline du Sud.

Un appel à un numéro indiqué pour un James Allen Driggers dans le comté de Sumter n'a pas été renvoyé.


Un adolescent mange des Pop-Tarts et se fait bannir de chez lui

Une Américaine de 14 ans a été forcée de vivre dans une tente dans les bois parce qu'elle avait mangé une Pop Tart sans autorisation.

Les parents de la jeune fille de Caroline du Sud ont été inculpés de négligence envers les enfants après que les autorités l'ont trouvée vivant dans une tente à 400 mètres de la maison familiale, bannie pendant une semaine à titre de punition, a déclaré le département du shérif.

Crystal Lynn Driggers, 36 ans, et James Allen Driggers, 33 ans, auraient installé la tente dans une zone boisée, auraient donné à la jeune fille un rouleau de papier toilette, une lampe de poche, un sifflet et une montre et lui auraient dit de rester à l'écart pendant une semaine. Elle a reçu l'ordre de se présenter à une clôture sur la propriété familiale à une heure précise chaque jour si elle voulait de la nourriture, ont déclaré les enquêteurs du département du shérif du comté de Sumter.

La jeune fille a été bannie de chez elle, de ses parents et de ses quatre frères et sœurs pour avoir mangé une Pop-Tart, a déclaré le département du shérif.

Ce n'est pas la première fois que la jeune fille se voit refuser l'accès à son domicile, ont déclaré les enquêteurs. Au cours du mois dernier, il lui aurait été interdit d'entrer dans la maison entre 8 heures et 18 heures chaque jour.

Lorsque de violents orages se sont abattus sur la région jeudi soir, "l'enfant a également été laissée à elle-même", a déclaré un communiqué de presse du département du shérif.

Crystal et James Driggers étaient détenus au centre de détention de Sumter-Lee dans l'attente d'une audience de cautionnement vendredi soir. Alors que la jeune fille était sous la garde du ministère des Services sociaux, ses quatre frères et sœurs étaient avec leurs grands-parents.


Des parents ont forcé leur fille à vivre dans les bois pour avoir mangé du Pop-Tart

SUMTER, S.C. – Un couple de Caroline du Sud fait face à des accusations pour avoir prétendument forcé leur fille de 14 ans à vivre dans les bois en guise de punition après avoir mangé une Pop-Tart sans autorisation.

Crystal Lynn Driggers, 36 ans, et James Allen Driggers, 33 ans, sont accusés d'avoir banni leur fille de leur maison après avoir découvert qu'elle avait mangé la friandise, selon The State.

On aurait dit à la jeune fille de ne pas rentrer à la maison pendant une semaine. Quelqu'un lui livrait de la nourriture à des heures précises, selon le rapport.

La jeune fille a reçu l'ordre de planter une tente dans les bois et a reçu un sifflet, une lampe de poche, du papier toilette et une montre. Lorsque la pluie et les orages se sont déplacés dans la région jeudi, "l'enfant a également été laissée à elle-même", a déclaré un communiqué de presse du département du shérif.

La jeune fille de 14 ans et ses quatre frères et sœurs restent avec leurs grands-parents tandis que les parents font chacun face à un chef d'accusation de négligence illégale envers un enfant. Des frais supplémentaires sont possibles.

Suggérer une rectification

Copyright 2021 Nexstar Media Inc. Tous droits réservés. Ce matériel ne peut pas être publié, diffusé, réécrit ou redistribué.


Des parents de Caroline du Sud ont envoyé un adolescent vivre dans les bois pour avoir mangé une Pop-Tart sans autorisation

Deux parents de Caroline du Sud ont été accusés de négligence après avoir prétendument banni leur fille dans les bois pour avoir mangé une Pop-Tart sans autorisation.

James et Crystal Driggers ont été arrêtés et font face à un chef d'accusation de négligence illégale d'un enfant après avoir prétendument forcé leur fille de 14 ans dans les bois comme forme de punition, selon Nouvelles NBC.

L'enfant n'aurait pas été autorisé à entrer dans la maison pendant au moins deux jours pour son trafic de Pop-Tart. On a dit à la fille de ne pas rentrer à la maison pendant une semaine et que quelqu'un lui apporterait de la nourriture à certaines heures.

La police a rapporté que la jeune fille avait reçu l'ordre de planter une tente dans les bois et n'avait reçu qu'un rouleau de papier toilette, un sifflet, une lampe de poche et une montre.

La grand-mère de la jeune fille l'a accueillie et a signalé sa situation à la police, qui a alors découvert que la jeune fille avait été renvoyée dans les bois.

Les parents pourraient encore faire face à d'autres accusations.


Adolescent forcé de vivre dans les bois comme punition pour avoir mangé une pop-tart - Recettes

Il est facile d'admettre que les Pop-Tarts givrées et remplies de sucre peuvent être irrésistibles, mais un jeune adolescent qui a soif d'une délicieuse collation a conduit à une aventure indésirable dans les bois.

James et Crystal Driggers, un couple de Caroline du Sud, ont expulsé leur fille de 14 ans de la maison pour avoir mangé une Pop-Tart sans autorisation. Bien que chasser votre enfant de la maison soit en soi une punition cruelle et inhabituelle, les parents ne se sont pas arrêtés là.

Leurs parents ont forcé leur fille à sortir dans les bois et à planter une tente seule avec juste un rouleau de papier toilette, un sifflet, une lampe de poche et une montre. Ils lui ont dit de rencontrer "quelqu'un" à la clôture de la famille à des moments précis si elle souhaitait recevoir de la nourriture. Ce "quelqu'un" a fini par être son frère, et il lui a simplement donné une boîte de Spaghetti-Os ouverte avec une cuillère en plastique.

Ils ont refusé à leur fille l'entrée dans leur maison pendant deux jours complets, mais ils s'attendaient à ce qu'elle reste loin de chez eux pendant la semaine. Elle a même dû se débrouiller seule lorsque des orages ont frappé la ville jeudi soir.

Heureusement, la grand-mère de l'adolescente a pu emmener sa petite-fille et signaler la situation à la police. James et Crystal Driggers ont été inculpés d'un seul chef de négligence illégale envers un enfant, et la police a déclaré qu'il est possible que les parents reçoivent d'autres accusations au fur et à mesure que l'enquête se poursuit.


Des parents de Caroline du Sud obligent leur fille à vivre dans les bois parce qu'elle a mangé une tartelette

Les parents de Caroline du Sud, James et Crystal Driggers, ont forcé leur fille à vivre dans les bois parce qu'ils l'ont surprise en train de manger une Pop-Tart "non autorisée". Crystal et James Driggers ont été arrêtés après que la police eut découvert que la jeune fille de 14 ans avait été envoyée vivre dans une tente dans les bois pendant une semaine.

Les responsables du bureau du shérif du comté de Sumter ont déclaré que James Driggers, 33 ans, et Crystal Driggers, 36 ans, avaient refusé à leur fille l'entrée dans la maison pendant deux jours et lui avaient dit de retourner dans les bois et d'y rester une semaine. Les parents de Caroline du Sud auraient installé une tente pour leur fille dans une zone où les sangliers sont connus pour fréquenter. La jeune fille n'a reçu qu'une montre, une lampe de poche et un rouleau de papier toilette avant d'être emmenée dans la forêt, selon les rapports de police.

Les Driggers auraient dit à leur fille que « quelqu'un » la rencontrerait à un endroit le long de la clôture de la propriété à des moments précis de la journée. Si l'adolescente voulait manger, on lui disait de se présenter à la réunion. Selon le bureau du shérif du comté de Sumter, un après-midi, un frère a apporté à la fille une cuillère en plastique et une boîte de spaghetti-Os à manger.

De violents orages ont frappé la région pendant sa nuit dans les bois. Lorsque la grand-mère de l'adolescente a découvert que la fille était dans les bois pendant la tempête, elle a appelé la police. En attendant l'arrivée des autorités, la grand-mère s'est aventurée sous la pluie battante pour retrouver la fille.

Les agents des forces de l'ordre de Caroline du Sud ont ramené la fille à la maison et ont parlé à ses parents. Après le départ des députés, la jeune fille aurait été renvoyée dans la tente dans les bois. Ce n'est que lors d'une visite de suivi vendredi après-midi que les policiers ont découvert que la jeune fille était toujours dans les bois, à environ un quart de mile de la maison.

Les enquêteurs de la police ont découvert que l'adolescente était renvoyée de la maison chaque jour à 8 heures du matin et n'était pas autorisée à rentrer chez elle avant 18 heures. tout au long du mois dernier. Au cours de cette même période, les températures atteignent régulièrement au moins 100 degrés au cours de l'après-midi.

"Elle ne pouvait pas revenir pour quelque raison que ce soit", a déclaré le porte-parole de la police, Braden Bunch. "Ne pas boire, ne pas aller aux toilettes, rien. Nous sommes convaincus que les parents ont outrepassé leurs limites. De la tentative de corriger le comportement d'un enfant à une véritable punition pénale."

La famille des Driggers comprend cinq enfants en plus de la fille envoyée dans les bois parce qu'elle a mangé une Pop-Tart sans autorisation. Tous les frères et sœurs de l'adolescent auraient été placés sous la garde de grands-parents. La jeune fille de 14 ans est actuellement sous la garde de l'État.

Crystal et James Driggers ont tous deux été accusés de négligence envers les enfants. Les responsables de la police du comté de Sumter ont noté que des accusations supplémentaires liées à la maltraitance des enfants pourraient être déposées contre les parents de Caroline du Sud accusés d'avoir forcé leur fille à vivre dans les bois parce qu'elle avait mangé une Pop-Tart.


Police : des parents ont forcé leur fille à vivre dans les bois en guise de punition après avoir mangé de la Pop Tart

Tous les parents ont des idées différentes sur la façon de discipliner leurs enfants. Un couple de Caroline du Sud aurait poussé la punition de son choix à l'extrême et fait maintenant face à des accusations.

Les parents du comté de Sumter ont été arrêtés cette semaine après avoir prétendument forcé leur fille de 14 ans à vivre dans une tente dans les bois parce qu'elle avait mangé une Pop Tart sans autorisation, rapporte NBCNews.

James Driggers, 33 ans, et sa femme Crystal Driggers, 36 ans, auraient ordonné à leur fille de rester loin de la maison pendant une semaine. La police a déclaré lui avoir dit d'installer une tente dans une zone boisée connue pour abriter des porcs sauvages. Elle n'a reçu qu'un rouleau de papier toilette, une lampe de poche, un sifflet et une montre, selon la police.

L'adolescent a également été laissé à l'extérieur lors de violents orages qui ont frappé la région jeudi soir, selon les autorités. Ils ont dit que la grand-mère de la fille avait appris ce qui se passait et a appelé la police avant de l'emmener chez elle au coin de la rue.

Cependant, après que la jeune fille ait été renvoyée chez elle jeudi soir et que la police ait parlé avec ses parents, elle a été renvoyée à l'extérieur de la tente, à plus d'un quart de mile de la maison, a annoncé la police.

"Elle ne pouvait pas revenir pour quelque raison que ce soit", a déclaré à NBCNews le porte-parole de la police, Braden Bunch. "Ne pas prendre un verre, ne pas utiliser les toilettes, rien."

La famille a cinq autres enfants.

Les deux parents ont été inculpés d'un seul chef de négligence illégale envers un enfant. Plus de frais sont possibles.


Députés : un enfant forcé de vivre dans les bois pour avoir mangé de la pop tarte sans autorisation

DALZELL, S.C. (AP) - Des députés ont déclaré qu'un couple du comté de Sumter avait été arrêté après avoir forcé leur fille de 14 ans à vivre dans une tente dans les bois parce qu'elle avait mangé une Pop Tart sans autorisation.

Les enquêteurs ont déclaré que James Driggers, 33 ans, et sa femme Crystal, âgée de 36 ans, n'avaient donné à leur fille qu'une lampe de poche, un rouleau de papier toilette, un sifflet et une montre et lui avaient dit qu'elle devait rester dans les bois pendant une semaine.

Les députés ont déclaré que les parents avaient dit à la fille qu'elle devait rencontrer quelqu'un à une clôture à des heures précises pour obtenir de la nourriture.

Les autorités ont retrouvé la fille vendredi soir, deux jours après le début de sa punition. Elle était dehors pendant les violentes tempêtes de jeudi soir.

Les parents ont été accusés de négligence envers les enfants. On ne savait pas s'ils avaient des avocats.

(Copyright 2015 The Associated Press. Tous droits réservés.)


Des parents de Caroline du Sud forcent une adolescente à vivre dans une tente parce qu'elle a mangé une pop-tart sans autorisation

Deux parents de Caroline du Sud ont été arrêtés la semaine dernière après que la police a déclaré avoir forcé leur fille de 14 ans à vivre dans une tente dans les bois à plus d'un quart de mile de leur domicile.

Selon la police locale, la fille de Crystal Lynn Driggers, 36 ans, et de James Allen Driggers, 33 ans, s'est vu refuser l'entrée de leur maison à Dalzell, en Caroline du Sud, pendant deux jours et était censée rester absente pendant une semaine entière, le tout à titre de punition. pour avoir mangé une Pop-Tart sans permission.

KLTV a rapporté que la zone boisée où la fille aurait été exilée était connue pour être peuplée de porcs sauvages. La fille n'aurait apparemment reçu qu'un rouleau de papier toilette, une lampe de poche, un sifflet et une montre. Elle a demandé de se rencontrer à la clôture entourant la propriété de ses parents à des heures précises afin de recevoir de la nourriture.

Selon WNCN, l'adolescente a été forcée de se débrouiller seule lors de violents orages jeudi soir.

La police a déclaré que la fille aurait également été interdite d'entrer dans la maison entre 8 heures et 18 heures. le mois précédent.

Les deux Driggers ont été inculpés d'un seul chef d'accusation de négligence illégale envers un enfant. Les parents ont été détenus au centre de détention de Sumter-Lee dans l'attente d'une audience de cautionnement.

La fille de 14 ans a été placée sous la garde du ministère des Services sociaux de Caroline du Sud. Les quatre autres enfants des Driggers sont maintenant sous la garde de leurs grands-parents.

Dalzell est situé à moins d'une heure de Columbia, en Caroline du Sud, dans la région de Pee Dee de l'État.