Dernières recettes

10 glaciers internationaux que vous devez visiter

10 glaciers internationaux que vous devez visiter

Tout le monde aime la glace — la présence de glaciers un peu partout dans le monde le prouve. Mais pour quels glaciers valent vraiment le détour ? En voici 10 du monde entier que vous devriez ajouter à votre liste de seaux de crème glacée.

10 glaciers internationaux que vous devez visiter

Tout le monde aime la glace — la présence de glaciers un peu partout dans le monde le prouve. Mais pour quels glaciers valent vraiment le détour ? En voici 10 du monde entier que vous devriez ajouter à votre liste de seaux de crème glacée.

#10 Simmo's Ice Creamery, Dunsborough, Australie

La crème glacée de Simmo est passé d'une petite crémerie père-fils, fondée en 1993 avec juste une vieille recette irlandaise et une machine à crème glacée, à une boutique primée avec plus de 60 saveurs de crème glacée traditionnelles et uniques comme la mangue macadamia, le rhum et les raisins secs, et pépite de chocolat orange.

# 9 heures du matin Scannapieco, Buenos Aires, Argentine

Servant plus de 50 saveurs de glaces italiennes, dont cinq variétés de dulce de leche et des sodas à la crème glacée à l'ancienne depuis 1938, UN M. Scannapieco est toujours l'un des meilleurs glaciers du coin. Ils sont appréciés car leur glace n'est pas trop crémeuse et vous pouvez réellement goûter le fruit dans leurs glaces et sorbets fruités.

#8 The Creamery, Cape Town, Afrique du Sud

"Honnête-à-bonté, faite à partir de zéro, pas de la crème glacée moyenne" est ce que vous trouverez à La crémerie, où tous les ingrédients de la crème glacée proviennent de fermes locales. Ils ont une rotation mensuelle de nouvelles saveurs ; ce mois-ci comprend de la guimauve à l'eau de rose à la cardamome et du chocolat blanc au citron vert.

#7 Vaffelberiet, Copenhague, Danemark

VaffelbagerietL'article le plus populaire est l'Amerikaner, emballant jusqu'à quatre boules de crème glacée dans un cornet et les garnissant de sirop, de crème fouettée et d'une feuille de meringue enrobée de chocolat. Le glacier plus que centenaire fabrique ses produits à partir de recettes ancestrales. La boutique fait partie du célèbre parc d'attractions Tivoli Gardens, ouvert uniquement de mi-avril à fin septembre.

#6 Murphy's, Dingle, Irlande

Murphy's fabrique des saveurs artisanales simples conçues pour aller ensemble. Vous pouvez associer le chocolat au caramel au beurre, la framboise à la crème Kerry ou le sel de mer au caramel. Leurs sorbets sont fabriqués avec de l'eau de pluie distillée, et vous pouvez être assuré que la plupart des ingrédients sont locaux.

#5 Perchè No!, Florence, Italie

Perché Non ! a mélangé de nouveaux lots de glace tous les matins depuis son ouverture en 1939, aux saveurs exotiques (le nom signifie "Pourquoi pas !") comme le thé vert matcha et la cassata siciliana, à base de ricotta et de fruits confits. La boutique de glaces est Le préféré de Nigella Lawson; sa saveur de prédilection est la mousse au café.

#4 Antico Caffè Spinnato, Palerme, Italie

Le sandwich à la crème glacée prend une forme typiquement sicilienne à Antico Caffè Spinnato, où la glace aux saveurs assorties est servie sur du pain brioché tout juste sorti du four. Ne manquez pas non plus leurs cannolis, qui sont enrobés de chocolat noir à l'intérieur. La boutique existe depuis 1860, pour une bonne raison.

#3 Vipiteno Gelateria, São Paulo, Brésil

Vipiteno Gelateria est surtout connue pour sa Coupe Demoiselle, un sundae composé de dulce de leche gelato garni de sirop de poire et de gingembre, de crème fouettée et de sucre brûlé croquant. Une cuillère coûte 10 $, alors faites-la durer.

#2 Bar Gelateria Ercole, Pizzo, Italie

Nulle part ailleurs, vous ne trouverez une glace au tartufo (truffe), spécialité de la station balnéaire calabraise, préparée comme à Bar Gelateria Ercole. Une cuillerée de fudge est enveloppée dans de la glace et roulée dans de la poudre de cacao et du sucre pour créer une crème glacée gluante et chocolatée.

#1 Fenocchio, Nice, France

Installé sur l'une des plus belles places de la capitale de la Côte d'Azur, ce glacier familial français propose glaces et sorbets depuis 1966. Au service de 61 parfums de glaces et 34 sorbets, Fenocchio s'adresse aux connaisseurs de crème glacée, avec tous les classiques et les saveurs aventureuses comme la tomate-basilic, le cactus et l'avocat.


Les 10 meilleures visites d'usines de crème glacée aux États-Unis

Les Américains adorent la crème glacée - et qu'est-ce qu'il ne faut pas aimer ? Juste à temps pour les chaudes journées d'été, nous avons rassemblé ces meilleurs endroits pour les visites d'usines de crème glacée et les friandises rafraîchissantes (à condition que vous puissiez le manger plus vite qu'il ne fond).

Découvrez comment la crème glacée est fabriquée en participant à l'une de ces visites d'usines, ou visitez une ferme en activité, un musée de la crème glacée ou un salon de crème glacée pour en savoir plus sur le processus et goûter.

Légende de la photo : fabrication de la crème glacée Graeter's à Columbus, dans l'Ohio.

Où: Waterbury, Vermont

Les détails: Qu'il s'agisse de Chunky Monkey ou de Chubby Hubby, les vrais amateurs de crème glacée peuvent se vanter des noms fantaisistes de leurs pintes préférées de Ben and Jerry's, du nom des fondateurs Ben Cohen et Jerry Greenfield. Mais saviez-vous que l'entreprise de 30 ans s'engage à acheter du lait à des agriculteurs qui n'utilisent pas d'hormones de croissance sur leurs vaches ? Cette entreprise a été progressiste, non partisane et humaine depuis le début.

Points forts: Regardez un court métrage sur les premiers jours, jetez un œil à la salle de production, puis rendez-vous au Flavoroom pour goûter la saveur du jour. Observez les vaches dans le pâturage pendant que vous profitez d'un pique-nique sur le thème de la crème glacée. Les enfants apprécieront l'aire de jeux. Une fois que tout le monde est rassasié, promenez-vous dans le cimetière des saveurs, où les saveurs chèrement disparues reposent.

Horaire de la visite : Les visites de 30 minutes ont lieu toutes les demi-heures. Les billets sont disponibles tous les jours selon le principe du premier arrivé, premier servi.

Admission: 3 $ adultes 2 $ aînés enfants de 12 ans et moins sont gratuits. Un forfait de 21 $ comprend une visite, un coupon pour une pinte et un t-shirt de visite d'usine.

Réservations: Fortement recommandé pour les groupes de 10 ou plus.

Saveurs préférées : Cerise Garcia, Pâte à Cookies aux Pépites de Chocolat, Vanille

Saveurs nouvelles/saisonnières : Clusterfluff (crème glacée au beurre de cacahuète avec morceaux de grappes de caramel, tourbillons de guimauve et de beurre de cacahuète) Late Night Snack (crème glacée à la vanille avec des grappes de croustilles recouvertes de fudge et un tourbillon de caramel salé.)

Plus d'informations: tél. 866/BJ-Tours www.benandjerrys.com

Légende de la photo : En attente d'une visite à l'intérieur de Ben & Jerry's à Waterbury, Vermont.

Où: Bend, Oregon

Les détails: Apprécié pour ses énormes boules de crème glacée maison et son exploitation de chocolat, Goody's est une institution du centre de l'Oregon.

Points forts: Vous pouvez visiter ce musée de la crème glacée et du chocolat pour découvrir l'histoire de cette entreprise, qui a débuté en 1984. Une visite de 15 minutes de l'usine de l'entreprise montrera comment sont fabriqués les glaces, les sorbets, les barres de crème glacée et les chocolats. et bien sûr, vous pouvez goûter les marchandises. L'entrée comprend six cuillerées.

Informations sur la visite : 10h-17h tous les jours le magasin est ouvert de 10h-21h tous les jours

Saveurs préférées : Glace Marionberry Oreo Cookie (les cookies sont saupoudrés à la main dans chaque lot, ce qui signifie que les cookies restent croustillants)

Saveurs nouvelles/saisonnières : Limonade aux fraises, tarte au citron vert, noix de coco, myrtille

Admission: 2 $ pour les enfants de 3 ans et moins gratuits

Plus d'informations: tél. 541/358-7085 http://goodyschocolates.com

Légende de la photo : crème glacée Oreo chez Goody's Chocolate and Ice Cream à Bend, Oregon.

Où: Columbus, Ohio

Les détails: Fondé en 1894, Graeter's est un favori de l'Ohio. L'entreprise est connue pour son processus de pot français unique qui ne fait que deux gallons de crème glacée à la fois, assurant un résultat super crémeux.

Points forts: Les visites de 20 minutes à l'installation de Columbus (Graeter a son siège à Cincinnati) offrent un aperçu du processus - et un échantillon.

Informations sur la visite : 9h-15h du mardi au vendredi

Saveurs préférées : Pépites de chocolat à la framboise noire

Saveurs nouvelles/saisonnières : Pêche, Fraise Pépites De Chocolat

Admission: Appel gratuit pour planifier une visite ou remplir un formulaire en ligne

Plus d'informations: tél. 614/442-7611 poste 272 www.graeters.com

Légende de la photo : Faire le plein chez Graeter's Ice Cream à Columbus, Ohio.

Où: Boulder, Colorado

Les détails: Disponible dans neuf États s'étendant de la Californie au Missouri et aussi loin au sud que le Texas, la crème glacée Boulder est fabriquée à partir de lait qui n'a pas été traité avec des hormones de croissance. Les vaches se trouvent dans un rayon de 40 milles de son siège social de Boulder. L'entreprise, qui fonctionne à 100 % grâce à l'énergie éolienne, est en train de convertir toute sa gamme de 150 parfums de crème glacée au bio.

Points forts: Jetez un œil à la fabrication de la crème glacée et recevez un échantillon gratuit de deux onces. L'entreprise est située à cinq minutes du centre-ville de Boulder.

Horaire de la visite : Sur rendez-vous uniquement de 10h à 13h du mercredi au samedi

Saveurs préférées : Chocolat mexicain, noix de coco des îles, célèbre crème sucrée, pépites de chocolat expresso, thé vert, noix de coco des îles

Saveurs nouvelles/saisonnières : Tasse de beurre d'arachide, gâteau d'anniversaire (crème glacée à la pâte à gâteau avec du sucre coloré comme paillettes)

Admission: Les réservations gratuites sont obligatoires

Plus d'informations: tél. 303/720-1105 www.bouldericecream.com

Légende de la photo : Emballage de pintes chez Boulder Ice Cream Company à Boulder, Colorado.

Où: Université d'État de Pennsylvanie

Les détails: Abritant le plus grand programme d'enseignement en fabrication de crème glacée, le programme de Penn State a enseigné à de nombreux fabricants de crème glacée commerciaux célèbres, dont Ben et Jerry. The Creamery fabrique environ 100 saveurs de crème glacée, 10 saveurs de yogourt glacé et six saveurs de sorbet.

Points forts: Il n'y a pas de visite, mais vous pouvez voir des éléments de production via le hall de visualisation dans le magasin de la crèmerie, le site Web de la crèmerie propose une visite virtuelle ici.

Saveurs préférées : Vanilla, Death by Chocolate, Peachy Paterno (glace à la pêche avec des tranches de pêche, du nom de l'entraîneur-chef du football Joe Paterno), LionS'more (glace à la vanille avec biscuits Graham, morceaux de chocolat et tourbillon de guimauve)

Saveurs de saison : Sorbet pastèque, glace aux pépites de noix de coco, yaourt glacé à la framboise noire

Les heures: Le hall d'observation est ouvert de 7h30 à 16h30 tous les jours

Plus d'informations: tél. 814/865-9513 http://creamery.psu.edu/tour

Légende de la photo : La chaîne de montage de la Penn State University Berkey Creamery à State College, en Pennsylvanie.

Où: Comté de Lancaster, Pennsylvanie

Les détails: Ce musée et crémerie, qui a ouvert ses portes en juin 2011, est installé dans une ancienne filature de soie à Columbia, un arrondissement du comté de Lancaster.

Points forts: La crémerie est gratuite et ouverte au public. La visite interactive explique l'histoire de la crème glacée Turkey Hill, du thé glacé et des opérations laitières de l'entreprise. Neuf expositions interactives permettent aux invités de traire une vache mécanique, de concevoir une saveur de crème glacée, et plus encore.

Informations sur la visite : Des visites autoguidées sont disponibles tous les jours (de 10h à 21h jusqu'à la fête du Travail)

Saveurs préférées : Gousse de Vanille, Pépites de Menthe Chocolat, Beurre Noix de Pécan

Saveurs nouvelles/saisonnières : Muddy Sneakers (crème glacée au chocolat blanc avec des bonbons au caramel, au chocolat et au beurre de cacahuète dans des tourbillons de caramel) Whoopie pie du comté de Lancaster (glace au chocolat avec des morceaux de whoopie pie et un tourbillon de garniture crémeuse)

Admission: 11,50 $ adultes 9,50 $ aînés et enfants (5-17 ans)

Plus d'informations: tél. 888/9TOURTH www.turkeyhillexperience.com

Légende de la photo : à l'intérieur de l'expérience Turkey Hill dans le comté de Lancaster, en Pennsylvanie.

Où: Utique, Ohio

Les détails: La plupart des recettes de l'entreprise familiale Velvet Ice Cream remontent à 1914.

Points forts: Regardez l'une des 50 saveurs en production et commandez un sundae dans son glacier à l'ancienne. Le terrain s'étend sur plus de 20 acres et comprend un centre d'accueil, un zoo pour enfants, une aire de jeux pour enfants, un sentier naturel, un étang de capture et de remise à l'eau et des terrains de pique-nique.

Informations sur la visite : Toutes les heures de 11h à 15h en semaine jusqu'au 31 octobre

Saveurs préférées : La saveur numéro un de Velvet est Buckeye Classic - une crème glacée au beurre de cacahuète avec un tourbillon de fudge épais et des bonbons mini-buckeye (boules de beurre de cacahuète trempées dans du chocolat)

Saveurs nouvelles/saisonnières : Honey Caramel (crème glacée au miel avec des tourbillons de caramel infusés au miel)

Admission: Les réservations gratuites sont obligatoires pour les groupes de plus de 14

Plus d'informations: tél. 800/589-5000 www.velveticecream.com

Légende de la photo : Crème glacée de velours à Utica, Ohio.

Où: Des visites de Brenham, au Texas, sont également organisées dans les sites de Broken Arrow, en Oklahoma et de Sylcauga, en Alabama.

Les détails: La société a commencé en 1907 en tant qu'entreprise de fabrication de beurre et a commencé à fabriquer de la crème glacée en 1911. Située à 70 miles au nord-ouest de Houston, Blue Bell a des fans dévoués - sa crème glacée est la troisième marque la plus vendue aux États-Unis, mais n'est disponible que dans 20 états.

Points forts: Au cours de la visite guidée de 45 minutes, vous verrez comment cette crème glacée à manivelle est fabriquée, regarderez une courte vidéo, puis recevrez une très généreuse boule.

Horaire de la visite : Les visites estivales ont lieu toutes les 30 minutes (9h-15h du lundi au vendredi)

Saveurs préférées : Vanille Maison, Krazy Kookie Dough, Barbe à Papa, Cookies 'n Cream

De nouvelles saveurs : Fondant à la noix de coco, trio de desserts (crème glacée à la vanille avec un riche tourbillon de chocolat et des morceaux de brownie aux pacanes, des biscuits aux pépites de chocolat et un gâteau au chocolat)

Admission: 5 $ adultes 3 $ seniors et enfants (6-14 ans)

Réservations: Les visiteurs sont hébergés selon le principe du premier arrivé, premier servi, mais vous pouvez réserver en ligne pour son emplacement à Brenham. Désolé, aucune réservation de groupe n'est acceptée de juin à août.

Plus d'informations: tél. 800/327-8135 www.bluebell.com

Légende de la photo : Blue Bell Creamery à Brenham, Texas.

Où: Julian, Caroline du Nord

Les détails: Visitez cette ferme familiale de sixième génération, qui date des années 1930. Les vaches élevées en pâturage ne reçoivent aucune hormone, ce qui se traduit par des saveurs riches et des textures crémeuses pour sa crème glacée. La ferme produit et vend également du lait (entier, écrémé, beurre et chocolat).

Points forts: La visite commence par une promenade en foin de 20 minutes pour voir la ferme, où vous verrez des bébés veaux nourris au biberon et apprendrez comment le lait est produit. À la fin de la visite, vous recevez une tasse gratuite de six onces de crème glacée. Vouloir plus? Achetez une pinte, une baignoire d'un demi-gallon ou de 2½ gallons directement sur place.

Informations sur la visite : 10h du lundi au vendredi (mars-novembre) Crémerie ouverte de 9h à 21h du lundi au samedi, de 13h à 18h le dimanche

Saveurs préférées : Beurre Noix De Pécan, Chocolat

Saveurs de saison : Myrtille, pâte à gâteau (une crème glacée crémeuse à base de vanille qui a le goût d'un quatre-quarts)

Admission: 6 $ par personne à partir de 2 ans, les réservations sont obligatoires

Plus d'informations: tél. 336/617-5618 www.homelandcreamery.com

Légende de la photo : Homeland Creamery à Julian, en Caroline du Nord.

Les détails: Lancé en 1913, Blue Bunny est un favori du Midwest et le plus grand fabricant de crème glacée familial aux États-Unis (disponible dans tout le pays).

Points forts: Vous ne pouvez pas visiter l'installation, mais vous pouvez visiter le tout nouveau musée et glacier du centre-ville de Le Mars, déclaré "capitale mondiale de la crème glacée". En plus d'un bar à glaces en marbre récupéré et d'un grand escalier, l'espace abrite des photos historiques et des kiosques interactifs. Des sièges à l'extérieur sont également disponibles.

Admission: Gratuit de 9h à 22h du lundi au samedi de 12h à 22h le dimanche

Saveurs préférées : Bunny Tracks (crème glacée à la vanille avec un tourbillon de caramel au beurre de cacahuète, des cacahuètes enrobées de chocolat et des lapins au chocolat fourrés au beurre de cacahuète)

Plus d'informations: tél. 712/546-4522 www.wellsenterprisesinc.com

Légende de la photo : Salon de crème glacée et musée Blue Bunny à Le Mars, Iowa.


Comment les femmes derrière Coolhaus ont construit un empire de la crème glacée

Tout au long du Mois international de la femme, Chowound partage des histoires de et sur une multitude de femmes entrepreneures, entreprises, chefs et écrivaines de livres de cuisine qui ont toutes connu du succès dans le domaine de l'alimentation. Ici, la co-fondatrice de Coolhaus, Natasha Case, retrace son ascension vers la reine de la crème glacée artisanale.

Lorsque Natasha Case a décidé de préparer des sandwichs à la crème glacée sur le thème de l'architecture fabriqués à partir de rien dans sa maison de Los Angeles, c'était juste un passe-temps, quelque chose d'amusant à partager avec la famille et les amis. Plus d'une décennie plus tard, le public de Case a dépassé ses rêves les plus fous.

Son entreprise, Coolhaus, qu'elle a fondée avec sa femme Freya Estreller, est l'un des plus grands acteurs du jeu de la crème glacée artisanale brûlante. Spécialisée dans les combinaisons de saveurs gourmandes et Wonka comme Balsamic Fig & Mascarpone et Milkshake & Fries, Coolhaus est devenue une marque mondiale avec une base de fans massive et inconditionnelle - Cindy Crawford, qui a investi dans l'entreprise et a servi de porte-parole, est parmi les fidèles.

J'ai eu l'occasion de parler avec Case, qui a réfléchi à la course folle de son entreprise du phénomène des camions à la sensation mondiale et aux principales leçons qu'elle a apprises à chaque arrêt.

Trouvez le Ying de votre Yang

Les biscuits et la crème glacée ne sont pas le seul combo qui a aidé à mettre Coolhaus sur la carte. En fait, le jumelage le plus marquant de l'histoire de l'entreprise est sans aucun doute le partenariat entre Case et Estreller.

Les deux ont été mis en place par un ami commun lors d'un rendez-vous, des étincelles ont volé et le reste appartient à l'histoire. Non seulement Estreller a-t-elle eu une relation amoureuse avec Case (ils se marieraient quatre ans plus tard et sont maintenant les fiers parents d'un fils de trois ans), mais elle s'intéresserait également à son projet de sandwich à la crème glacée naissant.

«Elle a vraiment vu le potentiel commercial de cela», explique Case. « Cela a définitivement changé la donne. »

Case, un récent étudiant en architecture à Berkley qui avait à l'époque une carrière d'imagineur de Disney, était convaincu. Mais pour aller de l'avant, elle a tenu à s'associer à Estreller, un cadre d'investissement immobilier. « Nous avions besoin les uns des autres », dit Case. «Je pourrais faire la marque et le marketing, le design, les relations publiques, et elle apporterait les finances et les opérations. Vous ne pourriez vraiment pas avoir l'un sans l'autre.

Raconter une histoire captivante

Bien qu'ils ne soient pas encore prêts à abandonner leur travail quotidien, Case et Estreller savaient qu'ils étaient sur quelque chose de grand. À la fin de 2008, lorsque les jeunes entrepreneurs ont officiellement déposé la LLC pour Coolhaus, le mouvement de la crème glacée artisanale en était à ses balbutiements. "Il y avait tellement d'espace blanc, et il semblait que quelqu'un devait le faire et je voulais que ce soit nous", explique Case.

Vous le saurez quand vous le goûterez Quelle est la différence entre la crème glacée et la crème anglaise ? Mais pour réussir dans un secteur hautement concurrentiel, ils savaient que leur entreprise devait être spéciale, à commencer par le produit. Se concentrer exclusivement sur les sandwichs à la crème glacée était un début, et ils ont pris des mesures pour s'assurer que le leur se démarquerait. Ils seraient préparés avec une variété unique de biscuits et de glaces de haute qualité, préparés sur commande et dotés de noms d'inspiration architecturale. (Le sandwich Frank Berry inspiré de Frank Gehry - des snickerdoodles avec de la crème glacée à la fraise - est un incontournable depuis la création de Coolhaus, qui est lui-même un riff de l'architecte néerlandais Rem Koolhaus.)

Au moment de distribuer les sandwichs, Case et Estreller ont reconnu que les food trucks devenaient à la mode à Los Angeles et ont sagement décidé de se joindre à la mêlée.

Ensuite, bien sûr, il y avait les dames elles-mêmes.

« Il semblait tellement évident qu'il y avait un besoin de crème glacée surélevée », dit Case, « fabriquée par des millénaires, fabriquée par des femmes ».

Faire un énorme splash d'ouverture

Après des mois à perfectionner des recettes et à élaborer leur plan d'affaires, Case et Estreller étaient prêts à dévoiler Coolhaus au public. Les deux étaient prêts à consacrer leur énergie à l'entreprise à plein temps, et afin d'évaluer le risque de faire tapis, ils ont convenu d'employer une stratégie « go-big or go home » pour marquer leurs débuts.

"L'idée était que nous l'aurions devant la plus grande masse critique possible pour vraiment voir si les gens ont une chimie avec cette marque… et vraiment savoir si c'était viable", explique Case.

Coachella, le festival de musique le plus célèbre du pays, serait le lieu idéal pour tester les eaux. De nos jours, s'installer au festival, qui a lieu à moins de deux heures de Los Angeles, est une proposition coûteuse (se procurer un distributeur de nourriture est presque aussi convoité que monter sur scène), mais en 2009, une carte de crédit au maximum avec une limite de 5 000 $ pourrait vous ouvrir la porte.

Avec le recul, vendre des sandwichs à la crème glacée dans la chaleur du désert à un groupe de millennials qui faisaient la fête était une évidence. Lorsque Coolhaus a ouvert ses portes à 7 heures du matin le deuxième jour du festival, une ligne massive s'était déjà réunie. Case et Estreller avaient facilement récupéré leur investissement, mais plus important encore, au moment où le camion est arrivé à Los Angeles, il était devenu viral, gagnant la couverture du Los Angeles Times ainsi que de plusieurs blogs locaux et nationaux.

Soyez prêt à changer de vitesse

Après Coachella, Coolhaus était officiellement opérationnel alors que le bouche à oreille continuait de se répandre. Case et Estreller sont restés fidèles à leur plan de suivre le modèle typique de food truck de L.A. : garez-vous dans un endroit populaire et faites passer le mot à vos abonnés sur les réseaux sociaux – si vous le tweetez, ils viendront.

Mais ensuite, MySpace a appelé et le plan a été jeté par la fenêtre. Le pionnier des médias sociaux oh-so-hot (à l'époque) voulait organiser une soirée de crème glacée dans les bureaux et les dames étaient plus qu'heureuses de rendre service. « Avec la restauration, vous avez un montant garanti que vous allez gagner », note Case.

Bientôt, le camion Coolhaus deviendrait un incontournable dans toute la ville, pour la restauration de fonctions d'entreprise, de mariages, de fêtes d'anniversaire, de bar-mitsva et d'autres événements privés.

"Cela vous montre simplement pourquoi il est important de lancer même si vous n'avez pas tout compris", explique Case. « Le marché peut vous dire des choses sur ce qu'il veut. Nous n'avions pas [la restauration] dans le pro forma, mais maintenant c'est 95% de notre activité [de camions].

Sachez quand les tenir, sachez quand les plier

Maintenant qu'ils connaissaient bien le plein potentiel commercial de leurs camions, Case et Estreller étaient impatients d'étendre la marque Coolhaus au-delà de Los Angeles. Après un lancement réussi à Austin, les dames ont jeté leur dévolu sur New York. Non seulement ils ont eu une tonne de demandes via les réseaux sociaux pour déménager dans la Grosse Pomme, mais près de la moitié de leurs clients de restauration de L.A. y avaient des bureaux. « Nous avions déjà cette demande intégrée qui nous donnait l'impression que nous devions le faire », explique Case. "C'est moins risqué et c'est moins comme repartir de zéro."

Leurs instincts avaient raison et Coolhaus continue d'être un succès à New York. La société était vraiment sur une lancée et le prochain mouvement de Case et Estreller semblait être un autre slam dunk. Comme il n'y avait pas beaucoup d'appétit pour les sandwichs à la crème glacée à New York pendant l'hiver, pourquoi ne pas "snowbird" les camions à Miami où il fait toujours beau ?

Bien qu'intelligent en théorie, le mouvement a fini par être un faux pas rare pour Coolhaus. Le séjour de sept mois à Miami a été touché par des problèmes imprévus, allant des relations avec le gouvernement local à la constitution de la bonne équipe. "Quand vous n'êtes pas de là-bas et que vous n'y vivez pas à temps plein, c'est vraiment, vraiment difficile", admet Case. "Parfois, ce n'est tout simplement pas le meilleur ajustement, et vous devez savoir quand débrancher la prise."

Lorsque vous vous installez, trouvez le bon endroit

Bien que Coolhaus soit en plein essor (en dépit de Miami), Case et Estreller ont commencé à réaliser les limites de leur modèle commercial.

« Même si le camion est très spécial, il peut être très difficile à retrouver », explique Case. « Vous n'avez pas d'horaires réguliers et il est assez difficile de créer une culture autour du camion du point de vue de l'entreprise. »

Un emplacement Coolhaus en brique et mortier semblait être la prochaine étape logique. Près de chez eux à Los Angeles était un must, mais il n'était pas immédiatement clair où dans la vaste étendue de la ville ils planteraient leur drapeau. Pour décider, Case et Estreller ont utilisé la méthode Boucle d'or : s'installer dans un quartier populaire coûterait cher et un endroit trop éloigné générerait peu de trafic.

En fin de compte, Culver City s'est avéré être juste. Même s'il abritait les studios Sony Pictures, sans parler de plusieurs cabinets d'architectes, le quartier était encore considéré comme prometteur il y a huit ans. S'y déplacer serait risqué, mais cela aurait aussi ses avantages. « Culver City a payé pour tous nos permis », dit Case. « Ils ont payé nos frais de mécanique, d'électricité, de plomberie… Nous étions là-bas pour un loyer incroyable. Cela n'arriverait jamais maintenant.

Le magasin a ouvert en 2011 et reste un incontournable local. Encore une fois, Coolhaus a réussi en étant en avance sur la courbe.

Restez fidèle à votre marque

Alors, comment une opération scoop fait-elle la transition vers la vente au détail ? « Je me suis promené dans notre Whole Foods local », dit Case, « et j'ai trouvé [un employé] et j'ai demandé : « Que dois-je faire pour être sur l'étagère ici ? » » (Une autre leçon : n'ayez pas peur de interroger.)

Bien que la conversation ait abouti à une introduction avec un acheteur local pour Whole Foods, stocker Coolhaus serait une vente difficile. À l'époque, les glaces artisanales, sans parler des sandwichs à la crème glacée artisanale, étaient peu présentes dans les supermarchés. De plus, Case et Estreller avaient une vision très précise de la façon dont leur produit serait vendu.

«Je lui ai dit que je ne voulais pas que quiconque ait l'impression de faire un compromis avec ce que nous récupérons dans le camion ou le magasin», explique Case. « Nous allons le faire de la même manière et le vendre au même prix. Nous aurons aussi le thème architectural. Elle pensait juste que c'était absolument des bananes.

L'acheteur a finalement cédé et en 2012, Coolhaus a été lancé dans trois magasins Whole Foods de Los Angeles. Ils ont été un succès instantané et la marque serait finalement choisie par la chaîne d'épicerie à l'échelle nationale.

Mais alors que l'entreprise connaissait une expansion majeure et que des investisseurs extérieurs faisaient partie du giron, Case s'est retrouvée à deviner son instinct. "Lorsque vous obtenez beaucoup d'influence de la part d'investisseurs ou de personnes qui sont dans le jeu depuis plus longtemps, la tentation est de diluer l'originalité d'une marque et de simplement s'intégrer", dit-elle.

«Je pense que nous avons un peu vécu cela avec certaines des saveurs que nous avons apportées au cours de cette période intermédiaire qui étaient des classiques élevés. C'est toujours une stratégie gagnante, mais je pense que ce à quoi nous sommes revenus au cours de la dernière année, c'est vraiment, vraiment, posséder la marque unique et étrange que nous sommes et l'apporter à tout ce que nous faisons.


5 glaciers que vous devez visiter à Mérida

Les sorbets les plus célèbres de Mérida, ils font partie de l'histoire de la ville depuis 1907. Les sorbets, "champolas" et autres gourmandises édulcorent les papilles des Yucatèques et des visiteurs depuis 110 ans. Rendez-vous dans l'un de leurs emplacements et commandez la saveur que vous aimez le plus. Parmi les plus populaires figurent le « mantecado », la « crema morisca », la noix de coco et la mangue. Si vous voulez essayer quelque chose de différent, demandez un « pionino », ils sont délicieux !

Paseo de Montejo #474-A x 41 y 39
Tous les jours de 9h30 à 23h
www.elcolon.mx

Helados Polito

Un autre endroit qui a refroidi les papilles de nombreuses familles depuis 1910 est Helados Politos. Saviez-vous que depuis leur ouverture, ils sont gérés par la même famille ? De plus, ce sont eux qui ont créé les délicieuses "marquesitas". Une saveur de crème glacée à ne pas manquer est la noix de coco : délicieuse et 100% naturelle.

Calle 21 x 38, Plaza Las Méridas del Mundo, Col Campestre
Tous les jours de 12h à 21h
FB : Helados Polito

La Principale

Fondé en 1950, cela a commencé avec leur célèbre chariot de glaces qui vendait des glaces dans les rues de Mérida. Spécialisé dans les sorbets à base d'eau à base de fruits de saison, vous y retrouverez des saveurs telles que le corossol, le citron vert, le fruit du dragon, etc. Depuis les années 1980, vous pouvez leur rendre visite dans leur magasin de la Calle 65 au 66 à Centro. En guise de conseil, ils proposent des services pour les événements, alors si vous planifiez votre mariage à destination, pensez à eux pour un dessert rafraîchissant.

Calle 65 #533 x 66, Centro
Tous les jours de 10h à 21h30
FB : Helados La Principal

Domo Gelato Helado Artesanal Argentino

Recréant les traditions de la glace argentine, Domo Gelato vous propose une variété de 30 saveurs dans la partie nord de la ville. Chaque mois, vous pouvez essayer une nouvelle spécialité de la maison, à base de fruits de saison, d'une saveur traditionnelle ou inventée dans leur cuisine.

Un V. García Lavín x 27, Plaza Ateneum, Col. Montebello
Du lundi au samedi de 12h à 22h
Dimanche de 14h à 22h
FB : Domo Gelato Helado Artesanal Argentino

Magasin de glaces Pola

Une nouvelle proposition qui offre une variété de produits uniques. Parmi leur menu, vous trouverez des saveurs qui vous feront penser à diverses coutumes yucatèques, telles que la crème glacée "frijol con puerco" (haricots au porc) (que, bien sûr, vous ne pouvez avoir que le lundi, tout comme le plat du même nom). Une autre saveur unique est la "marquesita", mais vous trouverez évidemment aussi des saveurs traditionnelles et locales. Êtes-vous prêt à essayer quelque chose de totalement nouveau ?

Calle 55 #467 x 62 y 64, Centro
Tous les jours de 12h à 22h
FB : Pola Gelato Shop


Profitez de manger un sundae de crème glacée maison ce soir
(Source : ©bentaboe/Depositphotos.com)

Comment faire un sundae traditionnel

Vous pouvez faire un sundae traditionnel de glacier en servant votre crème glacée maison dans un bol ou un verre tulipe classique avec des fruits frais ou une confiture de fruits, et votre sirop de fontaine préféré ou votre sauce sundae généreusement arrosé dessus.

Les exploitants du salon de crème glacée ont généreusement arrosé le sirop de fontaine choisi sur un bol de crème glacée congelée et l'ont surmonté d'une généreuse cuillerée de crème fouettée fraîchement préparée et d'une grosse cerise rouge au marasquin.

Vous trouverez une collection de recettes originales de sirop de fontaine dans la section boissons gazeuses de ce site qui peuvent être utilisées avec les recettes originales de sundae à la crème glacée.

Délicieuse coupe glacée maison avec sauce au chocolat
(Source : ©Radu_Bighian/Depositphotos.com)

Ce sont les mêmes recettes de sirop que celles utilisées par les opérateurs de fontaines à soda lors de la fabrication de sirops aromatisants pour leurs propres sodas et coupes glacées rafraîchissants.

Choisissez simplement un sirop aromatisé et versez-le sur votre coupe glacée pour profiter d'un authentique régal d'antan.

La plupart des glaciers ont développé leurs propres combinaisons de coupes glacées pour attirer les clients et certains sont devenus des favoris nationaux.

Vous pouvez utiliser votre imagination pour combiner vos glaces et garnitures préférées et inventer votre propre coupe glacée.

Recettes originales de sundae à la crème glacée

Le formulaire du distributeur ou le guide de l'eau gazeuse (1915)

Coupe glacée au pudding aux fruits à l'ancienne
(Source : ©krisrobin/Depositphotos.com)

Grâce aux recettes originales de coupes glacées ci-dessous, vous pouvez préparer les coupes glacées traditionnelles autrefois servies dans les glaciers et les fontaines à soda d'Amérique du Nord.

Les noms fantaisistes ont été donnés par l'inventeur du sundae et promus comme un moyen de rendre les recettes plus standard et uniformes dans les fontaines à soda à travers le pays.

C'est fascinant de voir les prix recommandés qui semblent bas par rapport aux prix d'aujourd'hui, mais ce sundae de 15 cents en 1915 aurait été considéré comme un luxe par de nombreux clients.

Chaque fois qu'une recette originale de sundae à la crème glacée demande une "cuillère n°10", une "louche", "une louche" ou un "plateau de crème glacée", utilisez simplement votre cuillère à crème glacée préférée, et la quantité fonctionnera bien.

Les quantités de glaces n'ont pas besoin d'être précises car c'est le goût qui compte !

Instructions pour l'opérateur du glacier

En servant des coupes glacées, il est important de faire appel à l'œil aussi bien qu'au palais. C'est une mauvaise politique de gifler ensemble une concoction malpropre. Ne laissez jamais les sirops couler sur le bord du verre à sundae.

Veillez à ce que le manche de la cuillère ne colle pas avec le sirop. Placez soigneusement les noix, les cerises ou les noisettes de crème fouettée sur le sundae pour que l'effet soit agréable.

Il est de coutume de servir un verre d'eau glacée avec tous les coupes glacées. Cela ne doit pas être omis et n'attendez pas que le client le demande.

De nombreux distributeurs servent un cracker avec le sundae. C'est souhaitable, surtout dans de nombreux quartiers, mais un tel service n'est pas absolument nécessaire.

Un jugement raisonnable doit être exercé quant au type de cracker servi. With chocolate, coffee, maple, and similar flavors, a salty cracker is very acceptable, but with the fruity flavors and with fresh or crushed fruits a sweet cracker is correct.

Yama Yama

For this homemade cream sundae recipe, place one (No. 12) scoopful of chocolate ice cream into a sundae dish and over it pour one ladleful of crushed pineapple.

Top off with whipped cream, a few pecans and a cherry. Charge 15 cents. —Joseph Casiragh

Arabe

Take a dish full of chocolate ice cream (or a dish of vanilla ice cream with a layer of chocolate syrup over it).

Over this place a spoonful of crushed figs and a large spoonful of whipped cream, putting on each side a Nabisco® wafer. Serve in a sherbet glass with a spoon, topping off with a maraschino cherry.

Lycée

For this original ice cream sundae recipe, take three portions of chocolate ice cream (No. 16 disher) and place them in triangular form on a flat ice cream saucer then place some whipped cream in the center and dust over with finely chopped walnuts, or, if preferred, a maraschino cherry may be used. Price 15 cents.

Peg O' My Heart

Into a footed sundae cup put a small dipperful of vanilla ice cream cover with marshmallow whip and then add 1/2 ounce chocolate syrup.

Insert slices of banana around the inside of the glass, and top with whipped cream and chopped nuts. Decorate with red and green cherries. Sells for 15 cents. —Bruno Schubet

Canadian Maple Leaf

For this original ice cream sundae recipe, take a saucer, such as are commonly used for sundaes and around its edge place five macaroons. Place a cone of vanilla ice cream (measured out with a 12 to the quart ice cream disher) in the center of the saucer.

Over the ice cream pour one-half ladleful of pineapple fruit and one ounce of maple syrup. Top off with a small measure of maple sugar. This formula is especially recommended.

The author writes: "We used fifty gallons of maple syrup last season, supplying customers with the Maple Leaf Sundae. Guess that's going some for Canada, the land of the maple leaf." —Harry G. Frame

Strawberry Creme

For this original ice cream sundae recipe, place a disherful of fresh strawberry ice cream in a sundae dish, pour over it marshmallow sauce, put on a spoonful of nuts and top off with whipped cream and a nice ripe strawberry. The whipped cream may be left out. Price 15 cents.

Fresh Fruit Delight

Fresh Fruit Delight Sundae
(Source: ©Don Bell)

In a sundae cup place a ladleful of fresh pineapple fruit, add half a ladleful of oranges cut into small slices, then nearly fill the cup with sliced bananas, placing two maraschino cherries, one directly opposite the other and across the top of the contents of the cup. Put a quarter of a dipperful of whipped cream in the center. Sells for 15 cents.

Dessert Francais

Ice cream in sundae glass, chocolate flavor slice on fresh banana around the edge, sprinkle with chopped nuts, top with whipped cream and maraschino cherry. Price 15 cents.

Tasty Toasty

Into a suitable dish put a dipperful of vanilla ice cream cover it with maple syrup and then sprinkle over the syrup a spoonful of crunchy cornflakes. —D. J. Fitz-Gerald

Mont Washington

On a sundae dish place a scoopful of chocolate ice cream. Cover with whipped cream, add three maraschino cherries and sprinkle over all a spoonful of walnut meats.

Métropolitain

In any deep sundae glass place vanilla ice cream molded out in an ice cream scoop pour over the cream 2 ounces of grape juice then put one large maraschino cherry on top of the cream and a spoonful of crushed walnuts on the side of the dish.

Étoile solitaire

Over a ladleful of ice cream in a sundae glass pour some chocolate syrup and cover with Texas pecans, almonds, and dates chopped together. Price 15 cents.

Rond point

To make this original ice cream sundae recipe, put a large measure of ice cream in a tall sundae glass, cover with fresh crushed banana fruit and fill the glass with whipped cream. Place on one side maraschino cherries. Other fruit may be used if desired.

Dreamland Sundae

Into a banana-special dish lay two good sized slices of a peach. In the center place a medium sized scoopful of vanilla ice cream.

Put a spoonful of whipped cream at each side of the ice cream and cover with walnuts and a cherry.

Over the vanilla ice cream put a spoonful of crushed pineapple and top with a red and green cherry.

Serve with two Nabisco® wafers. "A simple dish to prepare and sells readily for 15 cents." —Miss Florence E. Cavanaugh

Broken Hearts

For this original ice cream sundae recipe, put a slice of brick vanilla ice cream on a 6-inch plate.

Cover the ice cream with fresh, sweetened, and slightly mashed strawberries, and over these put sweetened whipped cream top off with two whole strawberries and serve with two Nabisco® wafers. Sells for 20 cents. —C. F. Wagner

Coucher de soleil

A scoop of vanilla ice cream in a sundae cup. Pour over it a thin grape syrup top with whipped cream and a fresh strawberry.

Hot Chocolate

Hot, rich chocolate syrup poured over a ladle of plan or nut ice cream. A few chopped nuts may be sprinkled over the top. Price, 10 cents.

Heure d'été

For this original ice cream sundae recipe, cut up one banana in slices and place them around the edge of an ice cream plate.

Add one measure of ice cream in center of the plate then put a row of fresh strawberry fruit (or cherries) around the cream, put on 1/2 ounce vanilla syrup and 1/2 ounce strawberry syrup and sprinkle a few nuts on top. Price, 20 cents. —L. W. Marshall

U-Wana

U-Wana Sundae
(Source: ©Don Bell)

In a six-inch dish place a scoop of vanilla ice cream, one of strawberry, and one of chocolate, round-bowl shape. In the center place half a Bartlett pear.

Top off with a teaspoonful of whipped cream, sprinkle a few crushed pecans. Top with a cherry pierced with a toothpick. Price 20 cents.

Pudding aux fruits

One-half ounce crushed strawberries, 1/2 ounce crushed peaches, ice cream to fill small glass. Serve with spoon. Charge 15 cents.

Golden Sunset

Into a suitable sundae dish place a scoop of vanilla ice cream add a ladleful of crushed orange, sprinkle with finely chopped cherries, and top off with a whole cherry. Charge 10 or 15 cents.

Bostonian

For this original ice cream sundae recipe, place a measure of ice cream in a sundae glass, and over it artistically arrange sliced orange cut in diamond shaped pieces, sliced pineapple, maraschino cherries and English walnut halves. Charge 15 cents.

Frozen Cherry Bon Bon

Spoonful ice cream in 8-ounce stem glass. Almost fill with shaved ice. Add 2 ounces cherry syrup, top with layer of ice cream, and add a maraschino cherry. Price 10 cents.

Décoration

For this original ice cream sundae recipe, place in a regular sundae glass equal quantities of strawberry and chocolate ice cream.

Over this, put a ladleful of crushed walnuts and top off with whipped cream and a few fresh strawberries. Charge 15 cents when dispensed with fresh fruit. —Patrick McCole

Cherry Temptation

On a banana split dish place two scoopfuls vanilla ice cream, cover with crushed cherries, top with marshmallow cream and decorate with one red and one green cherry. Charge 15 cents.

Gratte-ciel

Place two small scoopfuls of vanilla ice cream on a china platter over the ice cream pour cherry syrup with cherries and place a Nabisco® wafer over the cream then add a scoopful of strawberry ice cream, placing it on the middle of the Nabisco® wafer.

Place another Nabisco® wafer on top of the strawberry ice cream so that it will balance evenly and top off with whipped cream and a whole cherry. Charge 20 cents. —Sydney Trau

The Flirting Prince

In a highball glass place a scoopful of vanilla ice cream, covered by half an ounce of grape juice.

Add several spoonfuls of chopped bananas and syrup and cover with a layer of strawberry ice cream. Top off with whipped cream and cherries and serve for 15 cents. —R. J. Reynolds

American National

National Sundae
(Source: ©Don Bell)

Canadian National

Canadians can adapt this original ice cream sundae recipe for Canada Day by placing a spoonful of red-colored marshmallow creme on each side of the white vanilla ice cream. Top the patriotic sundae with a Maple Leaf cookie.

Take two small dishes of marshmallow creme and color (with cake coloring), one red and the other blue.

Then in a fancy sundae dish put a No. 10 ladleful of vanilla ice cream on one side of the ice cream put a spoonful of red marshmallow creme, and on the other side a spoonful of blue marshmallow creme, allowing the ice cream to show in the center of the dish so as to represent the national colors.

Sprinkle a spoonful of ground nut meats on top of the dish and serve.

Marshmallow Creme

Le Marshmallow Creme called for in the recipe is an easily spreadable marshmallow-based confection that originated as a tasty filling for layer cakes.

The first cookbook to feature its recipe was Fannie Farmer's "Boston Cooking-School Cook Book" in 1895. "Mrs. Rorer's New Cook Book" had a similar marshmallow filling recipe seven years later, in 1902.

Commercial versions of the confection were first sold in the early 1900s, and today the product can be purchased throughout North America and in many European Union supermarkets.

Brands include Solo® Marshmallow Creme, Kraft® Jet-Puffed Marshmallow Creme, and Marshmallow Fluff® manufactured by Durkee Mower Inc. A popular vegan equivalent is Suzanne's Ricemellow® Creme.

TO MAKE YOUR OWN: Visit my Homemade Icing page for an easy Marshmallow Creme recipe.

Merry Countess

One ladle each of vanilla and strawberry ice cream in a sundae dish. A ladle each of crushed pineapple and strawberry. A small quantity of sliced bananas. Top with whipped cream and a red and green cherry. Sells for 15 cents. (Don C. Vann)

Walnut Pineapple

Make a regular sundae with crushed pineapple and top with a spoonful of whole or chopped walnut meats. Price, 10 cents.

The Waldorf Sundae

View of Palm Garden (Dining Room), Waldorf Astoria in 1902
(Source: Library of Congress Prints and Photographs Div. Washington, D.C., LC-USZ62-41729)

The original Waldorf Astoria Hotel was situated along Fifth Avenue in New York City and opened in 1893. It was later demolished in 1929 to make way for the building of the Empire State Building on the same site.

The Waldorf Astoria became famous for its lavish dinners and glamorous charity events that attracted wealthy celebrities, and its name inspired Restaurant-style dessert recipes like the vintage original ice cream sundae recipe featured below.

Factoid

Miss Lillian Woods also says that the name Waldorf Sundae is suggested by the resemblance of the mixture to the well known Waldorf Salad.

Put a small dipperful of chocolate cream in a sundae dish and over the ice cream put a ladleful of crushed fruit syrup over the syrup put a ladleful of whipped cream and top with broken pecan or hickory nutmeats.

The syrup is made by cutting up fine one orange, a small bunch of Malaga grapes, a few Maraschino cherries, and a little crushed pineapple.

Mix all together, add enough simple syrup to produce a mixture of about the same density as that of ordinary crushed fruit syrup, and enough of the juice from the Maraschino cherries to give the mixture the desired color the syrup is then ready to serve.

A fruit bowl filled with this mixture and placed on the service corner at the soda fountain, according to the author, "looks inviting and catches many an order for itself." —Miss Lillian Woods

Also see the authentic Waldorf Sundae Topping recipe that makes any serving of ice cream taste extra special.

The Waldorf Astoria on Fifth Avenue, New York City, 1903
(Source: Library of Congress Prints and Photographs Div. Washington, D.C., LC-DIG-stereo-1s07475)

How to View Vintage 3D Photos: The double image is an old time stereoscopic photograph. It can be viewed by leaning close and staring par the images while slightly crossing the eyes until the two images converger to form one 3D picture in the center. Some people find this method easier to do than others, but it is always fun to try.

Canadian Original Ice Cream Sundae Recipe

Mom's Recipe Scrapbooks (c. 1920s)

Dionne Quintuplets in Toronto to Meet the Queen, 1939
(Source: Public Domain)

The Dionne Surprise

Here's how to make the iconic Dionne Surprise Sundae, a Canadian original ice cream sundae recipe that became popular throughout North America after the birth of the Dionne Quintuplets at Corbeil, Ontario, on 28 May 1934.

In a banana split dish line up 5 scoops of vanilla ice cream representing Annette, Emilie, Yvonne, Cecile, and Marie, and generously top each scoop with whipped cream and a red maraschino cherry.

Next, spoon crushed strawberries along one side of the dish and crushed pineapple along the other side, and serve.


Crème glacée

While the claim that Thomas Jefferson introduced crème glacée to the United States is demonstrably false, he can be credited with the first known recipe recorded by an American. Jefferson also likely helped to popularize ice cream in this country when he served it at the President’s House in Washington.

One of only ten recipes surviving in Thomas Jefferson’s hand, the recipe for ice cream most likely dates to his time in France. Although Jefferson himself did not note the source, Jefferson’s granddaughter Virginia recorded a virtually identical recipe sometime later in the 19 th century and attributed it to “Petit,” indicating that Adrien Petit, Jefferson’s French butler, was the original source of this recipe.1

Ice cream recipes appear in French cookbooks starting in the late 17 th century, and in English-language cookbooks in the early 18 th century. Hannah Glasse’s popular Art of Cookery (1751 edition) contained a recipe for ice cream.2 There are accounts of ice cream being served in the American colonies as early as 1744.3

If he had not tasted it before, Jefferson no doubt encountered ice cream during his time in France (1784-1789), and it was made and served in his kitchens for the rest of his life. Among the items filling the 86 crates of belongings that Jefferson had shipped back from France were “quatre moule a glasse” [four ice molds].4 James Hemings noted “2 Freising moulds” in his 1796 inventory of the Monticello kitchen5 “4 Ice moulds” were noted in an inventory of the President’s House in Washington in February of 18096 and in Martha Jefferson Randolph’s inventory of Monticello’s contents in 1826, she noted “1 ice cream freezer” and “1 ice cream ladle.”7

Although Jefferson definitely was not the first to introduce ice cream to the United States, during his presidency it certainly became more well-known. There are no less than six references to ice cream being served at the President’s House between 1801 and 1809 several times guests described it being served inside of a crust or pastry. Manasseh Cutler, a Congressman from Massachusetts, wrote in 1802, “Ice cream very good, crust wholly dried, crumbled into thin flakes.”8 Samuel Latham Mitchill described “balls of the gelé material inclosed in covers of warm pastry, exhibiting a curious contrast, as if the la glace had just been taken from the four.”9 After serving as Jefferson's cook for the duration of his presidency, Honoré Julien opened a catering and confectionary business on F Street in Washington, advertising in June of 1810 that he would serve “ice creams on Sunday next, and afterwards every Wednesday and Sunday, during the season . ”10

According to food historian Karen Hess, the first ice cream recipe published in the United States appeared in Richard Briggs’s The New Art of Cookery, first published in Philadelphia in 1792.11 Ice cream remained only scantily represented in American cookbooks for some years, but after the first decade of the 19th century it was evidently becoming more commonplace. William Short wrote to Jefferson in 1821, wryly describing what he called “Wistar Parties” in Philadelphia, at which “Cakes, almonds, raisins, ice creams, wine & all the paraphanalia of the Ladies tea parties, are exhibited.”12 By 1824, Mary Randolph, a Jefferson relative by marriage, included more than twenty recipes for different types of ice cream in her cookbook, The Virginia House-Wife (1824), and the confection was well represented in later recipe collections of the Jefferson family.13

Jefferson's Ice Cream Recipe

2. bottles of good cream.
6. yolks of eggs.
1/2 lb. sugar

mix the yolks & sugar
put the cream on a fire in a casserole, first putting in a stick of Vanilla.
when near boiling take it off & pour it gently into the mixture of eggs & sugar.
stir it well.
put it on the fire again stirring it thoroughly with a spoon to prevent it's sticking to the casserole.
when near boiling take it off and strain it thro' a towel.
put it in the Sabottiere14
then set it in ice an hour before it is to be served. put into the ice a handful of salt.
put salt on the coverlid of the Sabotiere & cover the whole with ice.
leave it still half a quarter of an hour.
then turn the Sabottiere in the ice 10 minutes
open it to loosen with a spatula the ice from the inner sides of the Sabotiere.
shut it & replace it in the ice
open it from time to time to detach the ice from the sides
when well taken (prise) stir it well with the Spatula.
put it in moulds, justling it well down on the knee.
then put the mould into the same bucket of ice.
leave it there to the moment of serving it.
to withdraw it, immerse the mould in warm water, turning it well till it will come out & turn it into a plate.15

Modern Version (adapted by Marie Kimball)

Beat the yolks of 6 eggs until thick and lemon colored. Add, gradually, 1 cup of sugar and a pinch of salt. Bring to a boil 1 quart of cream and pour slowly on the egg mixture. Put in top of double boiler and when it thickens, remove and strain through a fine sieve into a bowl. When cool add 2 teaspoonfuls of vanilla. Freeze, as usual, with one part of salt to three parts of ice. Place in a mould, pack in ice and salt for several hours. For electric refrigerators, follow usual direction, but stir frequently.16


These instructions are for the traditional style of ice cream maker. It uses rock salt and ice in an outer bucket and churns the ice cream in a chilled canister. While these models are electric (no more hand-cranking required), Rival has also made ice cream makers that use gel-filled canisters. Those models are more like a small appliance, automatically churning ice cream in the frozen canister without the need for salt and ice. Since the method is different for the gel models, it's recommended that you visit the manufacturer's website for operating instructions.

You'll get the best results out of your ice cream maker if you plan ahead:

  • Prepare your favorite ice cream, sorbet, or frozen yogurt recipe. Chill the mixture in the refrigerator for an hour or two.
  • Cool the canister of the ice cream maker in the refrigerator while the mixture is chilling.
  • Make sure you have plenty of crushed ice and rock salt ready.

Any recipe can be made lower fat by changing the main ingredient—the milk or cream. Substitute 1 percent milk for whole milk, whole milk for half-and-half, and evaporated skim milk or half-and-half for cream. Make these adjustments according to your personal preference. Keep in mind that the more fat in the mixture, the smoother and creamier the texture. Lower-fat recipes result in a refreshing lighter dessert with a less creamy texture.


A Journey of a Thousand Miles Begins With a Single Scoop

Paleteria El Sabor de Michoacan is a Mexican shop in New Rochelle, N.Y.

Crédit. Benjamin Petit for The New York Times

Paleteria El Sabor de Michoacan is a Mexican shop in New Rochelle, N.Y.

Crédit. Benjamin Petit for The New York Times

The shop is about half a mile from the Metro-North station.

Crédit. Benjamin Petit for The New York Times

The tequila flavor is in a shade of blue somewhere between swimming pool and Tulum and tastes like the real thing. The lime flavor is fluorescent green and tangy. The mamey flavor is hibiscus pink and tastes of almonds, raspberries and sweet potato pie.

Crédit. Benjamin Petit for The New York Times

Gerardo Rodriguez, 44, owner and manager of Paleteria El Sabor de Michoacan, with his daughter Denisse Rodriguez, 15.

Crédit. Benjamin Petit for The New York Times

The shop also has a variety of paletas, or ice pops, to choose from.

Crédit. Benjamin Petit for The New York Times

A tres leches ice cream cone is loaded with chunks of milk-and-cream-soaked cake.

Crédit. Benjamin Petit for The New York Times

Sweet Dynasty can be found on a noisy avenue in Sunset Park, Brooklyn, next to a gas station.

Crédit. Nancy Borowick for The New York Times

Sweet Dynasty offers a variety of ice cream flavors such as purple taro (almost a deeper, rounder vanilla) and red bean (not too sweet, a rarity for this flavor).

Crédit. Nancy Borowick for The New York Times

Also offered here is durian, the fruit so notoriously smelly that in some Southeast Asian nations it is illegal to eat on mass transit. Clockwise from the top is the red bean, milk tea, durian, green tea, lychee, sesame and taro, center.

Crédit. Nancy Borowick for The New York Times

A scoop of the red bean ice cream on top of some lychee ice cream.

Crédit. Nancy Borowick for The New York Times

Cedars Pastry, is in Bay Ridge, Brooklyn, and offers a variety of Arabic sweets and treats.

Crédit. Nancy Borowick for The New York Times

Mohammed Kabbout, 28, is the owner of Cedars Pastry.

Crédit. Nancy Borowick for The New York Times

Kashta is a Lebanese clotted cream, skimmed off the top of boiled and slowly cooling milk and mixed with glassy teardrops of mastic resin.

Crédit. Nancy Borowick for The New York Times

Kwality Ice Cream, which has, among other locations, a tiny storefront in Jersey City on a strip of henna salons and Indian cash-and-carries, a few blocks from the PATH station at Journal Square.

Crédit. Matt Rainey for The New York Times

Gopi Ray, owner of the Kwality Ice Cream franchise, inside her small shop in Jersey City.

Crédit. Matt Rainey for The New York Times

Traditional Indian ice creams that can be found at Kwality Ice Cream are: pan masala, faloodeh kulfi, mava kulfi, chickoo and thandai.

Crédit. Matt Rainey for The New York Times

The three flavors of kulfi: malai (in which the rich milk reduction is steeped with cardamom pods), pista (pistachio, with a nubby rind of nuts) and kesar (saffron, the lushest).

Crédit. Matt Rainey for The New York Times

The ice cream had been cut into a half-moon slab that was dense to the touch and so cold my fingers went numb. It required teeth. It tasted as if it had been made on a planet with stronger gravity, concentrated yet airy, and smoking cold all the way down.

It’s hard to be astonished by ice cream these days. We’ve grown inured to the exotic, with a new generation of indie Baskin-Robbinses flaunting flavors like banana curry, Sichuan peppercorn, miso, garlic and lox.

But there are other, older ice cream parlors, tucked away in ethnic enclaves in and around New York City, where the flavors may seem exotic but are familiar to and beloved by those who make them where ingredients like seaweed and pine sap are not tokens of acquired worldliness but occasions for nostalgia where even the standard ice cream textures (that is, creamy or icy) don’t apply. Over the last several weeks, I’ve traveled from New Jersey to Westchester County, N.Y., to seek out some of the more intriguing and undercelebrated shops.

The ice cream I ate with my teeth isn’t ice cream as Americans know it. Called kulfi, it is an Indian dessert dating back to the Mughal Empire, made from milk simmered until thick as cream, caramelized and nutty. I had tried it many times, from freezer bins at grocers and at restaurants high and low, but never fully submitted to its charms.

Then I arrived at Kwality Ice Cream, which has, among other locations, a tiny storefront in Jersey City on a strip of henna salons and Indian cash-and-carries, a few blocks from the PATH station at Journal Square. (Only three stops from Lower Manhattan, folks.) It has three flavors of kulfi to get giddy over: malai (in which the rich milk reduction is steeped with cardamom pods), pista (pistachio, with a nubby rind of nuts) and kesar (saffron, the lushest).

Kwality has traditional American-style ice creams as well, including some confusingly labeled kulfi. “They are kulfi-inspired,” the salesclerk said. One named Mawa Kulfi approximates the flavor of kulfi’s caramelly milk base, which is sort of like vanilla ice cream minus the vanilla faloodeh, a floatlike drink of kulfi and rice vermicelli, is reimagined as Faloodeh Kulfi, a self-sufficient ice cream permeated with rosewater and crunchy with basil seeds.

Here, too, are thandai, a buttery compound of cashews, almonds and pistachios chickoo, laced with a fruit that conjures malt and spun sugar and pan masala, named after (and studded with) the sprinkle of seeds, nuts, lime, cloves and menthol that you might throw into your mouth at the end of an Indian meal. It half stings, like toothpaste.

Try to scoop up the ice cream at Cedars Pastry, in Bay Ridge, Brooklyn, and it stretches upward, tugging at the spoon, resisting. The tackiness comes from a base of kashta, Lebanese clotted cream, skimmed off the top of boiled and slowly cooling milk and mixed with glassy teardrops of mastic resin. There are mainstream flavors like chocolate and strawberry, but pay them no mind. The stretchiest varietals are plain kashta, chewy yet icy at once, and the less sugary, better balanced kashta with pistachio.

Que cuisiner ce week-end

Sam Sifton a des suggestions de menus pour le week-end. Il y a des milliers d'idées de quoi cuisiner qui vous attendent sur New York Times Cooking.

    • In this slow-cooker recipe for shrimp in purgatory, the spicy red pepper and tomato sauce develops its deep flavors over hours.
    • Deploy some store-bought green chutney in this quick, saucy green masala chicken. could be good for dinner, and some blueberry muffins for breakfast.
    • For dessert, watermelon granita? Or a poundcake with macerated strawberries and whipped cream?
    • And for Memorial Day itself? You know we have many, many recipes for that.

    Dondurma, Turkish ice cream, is traditionally made with goat’s milk, mastic and salep, which is derived from the bulbs of wild Anatolian orchids. These flowers are now endangered, so Lezzetli Ice Cream, which recently started selling its homage to dondurma at the Hester Street Fair on the Lower East Side, substitutes Japanese konjac powder. The ice cream is churned in a machine, frozen, then beaten with a long rod (as is traditional) until it clings to itself. Of the four flavors currently available, Chios vanilla, named after the Greek island where the mastic tree grows and thoroughly colonized by flecks of vanilla bean, is the doughiest pull it and you can see strands part, as with string cheese.

    Paleteria El Sabor de Michoacan is an unassuming Mexican shop in New Rochelle, N.Y., about a half-mile from the Metro-North station. On my visit, none of the ice creams in the freezer case were labeled, but the salesclerk kindly recited them all. Best were tequila, a shade of blue somewhere between swimming pool and Tulum, tasting almost like the real thing, albeit with the edges buffed lime, fluorescent green and seethingly tangy tres leches, loaded with chunks of milk-and-cream-soaked cake and mamey, hibiscus pink and tasting of almonds, raspberries and sweet potato pie.

    Sweet Dynasty, next to a gas station on a noisy avenue in Sunset Park, Brooklyn, favors the standard voluptuous American style of ice cream, in flavors like purple taro (almost a deeper, rounder vanilla) and red bean (not too sweet, a rarity for this flavor). Also lurking is durian, the fruit so notoriously smelly that in some Southeast Asian nations it is illegal to eat on mass transit. Even in the freezer case it’s clearly trouble, the only ice cream to have a lid tamped over it. Odd, because it proved to have no scent at all, only the fruit’s vaguely sweaty flavor, a swirl of custard, papaya, caramelized onions, butterscotch and cheese.

    Image

    Sundaes and Cones started out in Brooklyn, before moving to the East Village. Here green tea yields just enough bitterness to prove its origins black sesame tastes more exactingly of its title ingredient than any I’ve had. But wasabi is strangely deracinated, all flavor and no heat. To the south, Chinatown Ice Cream Factory has the scenic advantage of a cinematically claustrophobic Chinatown block (plus Xi’an Famous Foods next door, for lamb face as a chaser). Scoops are wildly generous. Zen Butter captures the essence of cold sesame noodles without their slickness. But other flavors, like a pleasant but umami-less soy sauce, occasionally go out of focus.

    Thai ice creams tend to be more crystalline and sweeter, at least the ones found at SkyIce in Park Slope, Brooklyn, which does well with evanescent flavors like cucumber lime and lychee rose and at Tea Cup Cafe in Elmhurst, Queens, which serves, amid a clutter of Blythe dolls and Polaroids, ice creams suffused with green tea, military in color and tasting almost burned, and Thai thea, garish orange with a distant floral tinge.

    The Greek owners of Fresco Gelateria, in the East Village, honor their roots with a beautifully light goat cheese fig gelato, with the fluffiness of goat cheese and just enough honey and fig to approach rather than fully embrace sweetness. Across town, at Cones, in the West Village, corn ice cream comes with a toasty undertone and a dusting of cinnamon.

    One last stop: Johnny Air Mart, a Filipino market in the East Village, for a tub of Magnolia ice cream, produced by a California-based company run by a Filipino-American family. Cross your fingers that they have macapuno ube, coconut mixed with sweet purple yam, purple as hydrangea, creamy and expansive. This is the Filipino vanilla, the baseline, the comfort you return to after other flavors inevitably fall short. It tastes as if you’ve been eating it your whole life.