Dernières recettes

10 aliments qui stimulent le système immunitaire que vos enfants adorent déjà (diaporama)

10 aliments qui stimulent le système immunitaire que vos enfants adorent déjà (diaporama)

Aidez vos enfants à rester en bonne santé avec certains de leurs aliments préférés

Thinkstock

Doux, rafraîchissant et adapté aux enfants, cet aliment de base estival est riche en vitamines A et C, qui ont des propriétés immunitaires prouvées. Pour varier, mélangez de la pastèque fraîche avec de l'eau et du jus de citron vert pour faire une boisson estivale rafraîchissante.

Pastèque

Thinkstock

Doux, rafraîchissant et adapté aux enfants, cet aliment de base estival est riche en vitamines A et C, qui ont des propriétés immunitaires prouvées. Pour varier, mélangez de la pastèque fraîche avec de l'eau et du jus de citron vert pour faire une boisson estivale rafraîchissante.

Graines de citrouille

Thinkstock

Les graines de citrouille sont une bonne source de zinc, qui renforce le système immunitaire. Essayez de les faire rôtir avec du sel et de la cannelle pour une collation faible en sucre et riche en fibres.

Avoine

Thinkstock

Ce grain entier est emballé avec un type de fibre appelé bêta-glucane qui active les globules blancs afin qu'ils puissent combattre les infections. Optez pour l'avoine coupée en acier, qui contient le double des bêta-glucanes de leurs homologues plus raffinés.

Yaourt

Thinkstock

Le yaourt est une bonne source de probiotiques (des bactéries saines qui protègent l'intestin et le tractus intestinal contre les germes pathogènes). Choisissez des marques qui contiennent moins de sucres ajoutés, ou encore mieux, achetez du yogourt nature et ajoutez des fruits frais.

Patates douces

Thinkstock

Les patates douces sont naturellement délicieuses. Ils sont de couleur orange vif car ils sont pleins de bêta-carotène (que notre corps convertit en vitamine A qui combat les maladies). Faites-les rôtir, écrasez-les, faites-les cuire en frites; c'est un légume que vos enfants engloutiront avec plaisir.

Jaunes d'œuf

Thinkstock

Le jaune contient du zinc et du sélénium, qui sont des minéraux importants pour renforcer le système immunitaire. Préparez une frittata adaptée aux enfants en combinant une gamme de légumes colorés avec des œufs.

Baies

Thinkstock

Bonne nouvelle : les baies fraîches sont de puissants antioxydants. Les enfants adoreront manger des baies fraîches sur des céréales, du yogourt ou de la crème glacée, et des baies séchées (ou même lyophilisées) dans un mélange montagnard.

Des noisettes

Thinkstock

Les noix, les amandes et les pistaches sont toutes riches en acides gras oméga-3 anti-inflammatoires, ce qui leur permet de lutter contre les infections. Donnez à vos enfants des collations comme du beurre de noix et des tranches de pomme ou combinez des noix crues avec des fruits secs riches en antioxydants et non sucrés et du chocolat noir.

Canelle

Thinkstock

La cannelle est antivirale, antibactérienne et antifongique - qui connaissait ces pouvoirs de lutte contre les maladies remplis d'épices ? Utilisez-le pour aromatiser la farine d'avoine, les fruits rôtis, les produits de boulangerie et même le maïs soufflé.

Noix de coco

Thinkstock

La noix de coco est une bonne source d'acides laurique et caprylique; essentiellement, les propriétés antifongiques et antibactériennes de la noix de coco pour aider à renforcer l'immunité. Ajoutez de la chair de noix de coco râpée non sucrée aux smoothies ou étalez du beurre de noix de coco sur du pain grillé pour une gâterie simple et rapide pour les enfants


Des collations stimulant l'immunité pour les enfants

Les collations que vous donnez à vos enfants pourraient-elles réduire leurs chances de tomber malade ? Des aliments sains dans les aliments de tous les jours, du yogourt aux noix, peuvent aider à renforcer les défenses naturelles d'un enfant.

"Nous savons que ce que vous mangez a un impact clair sur votre immunité", déclare Leo A. Heitlinger MD, président de la section de gastro-entérologie, d'hépatologie et de nutrition de l'Académie américaine de pédiatrie. Donc, que vous armiez votre enfant pour la saison du rhume et de la grippe ou que vous vouliez simplement rester en bonne santé toute l'année, des collations qui renforcent le système immunitaire peuvent aider.


Soupe Immunitaire

Cet article est sponsorisé par Patient First. Éloignez-vous de la saison du rhume et de la grippe en dégustant un bol de cette soupe qui renforce le système immunitaire et en suivant ces conseils des médecins et du personnel de soutien de Patient First !

Nous sommes en pleine saison du rhume et de la grippe et je fais tout mon possible pour rester en bonne santé ! Si vous avez l'impression que vous finissez toujours par tomber malade à cette période de l'année, assurez-vous de prendre les bonnes précautions pour prévenir la maladie. J'essaie d'ajouter quelques légumes supplémentaires à nos repas et j'ai toujours du désinfectant pour les mains dans mon sac à main !

les soupes achetées en magasin peuvent être riches en sodium, les étiquettes doivent donc être lues attentivement. Personnellement, j'aime une soupe chaude remplie de légumes par une froide journée d'hiver. Vous sentez déjà un chatouillement dans la gorge ? Découvrez ces conseils pour apaiser un mal de gorge !

Cette délicieuse soupe aux lentilles rouges et légumes n'est pas seulement savoureuse. Il contient en fait des ingrédients qui peuvent aider votre corps à combattre la maladie en renforçant votre système immunitaire ! De l'ail et des pois chiches au curcuma et au bouillon de légumes, cette soupe regorge d'ingrédients sains pour alimenter votre corps.

Même les épices de cette soupe ont des vertus curatives ! Cette liste d'ingrédients stimulant l'immunité de Patient First m'a donné de l'inspiration pour les ingrédients et les épices à utiliser dans cette soupe et cela a fini par être une délicieuse combinaison ! Le gingembre est un anti-inflammatoire et un antioxydant, tandis que l'ail a des effets antibactériens, antiviraux et antifongiques. Le curcuma, qui est un parent du gingembre, a également des propriétés anti-inflammatoires.


14 recettes de smoothies stimulant le système immunitaire

La recette suivante est de Nichole Dandrea, diététiste-nutritionniste agréée depuis 25 ans, spécialisée dans la nutrition à base de plantes depuis 11 ans. Dandrea fournit quelques détails sur les raisons pour lesquelles elle a choisi ces ingrédients stellaires :

  • Spiruline est une algue bleu-vert riche en protéines complètes, bêta-carotène, fer, calcium, acides gras essentiels. Il a été démontré qu'il élimine les radicaux libres. Certaines études montrent qu'il peut aider à réduire la pression artérielle, à réduire le cholestérol et à combattre l'inflammation.
  • Reishi et/ou cordyceps sont un champignon utilisé en médecine orientale depuis des années. Certaines études montrent qu'ils peuvent renforcer l'immunité grâce à leurs qualités adaptogènes, aider à prévenir certains cancers (en particulier le cancer du côlon, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires) et lutter contre la fatigue et la dépression (encore une fois, prometteur, mais davantage de recherches sont nécessaires).
  • Graine de chanvre contient des protéines végétales, essentielles pour renforcer l'immunité, et des acides gras oméga 3 pour lutter contre l'inflammation.
  • Rendez-vous sont riches en fibres et en fer. Les fibres sont essentielles à la santé intestinale et le fer est essentiel au soutien des cellules qui stimulent le système immunitaire.
  • Canelle regorge d'antioxydants pour lutter contre les radicaux libres qui peuvent affaiblir le système immunitaire.

Smoothie à la Spiruline Bleue Stellaire

  • 1 tasse de lait végétal non sucré au choix
  • 1 cc de spiruline
  • 1/2 cuillère à café de cannelle
  • 1/2 cuillère à café de vanille
  • 2 dates
  • 1 cuillère à soupe de graines de chanvre
  • 2 cuillères à soupe de beurre d'amande
  • 1 cuillère à café de poudre de champignon (j'ai utilisé de la poudre de poudre de jus de lune)

Placer tous les ingrédients dans un mélangeur jusqu'à consistance crémeuse. Garnir de graines de chanvre, de graines de chia ou plus de cannelle.

Smoothie Super C stimulant le système immunitaire

Coach certifiée en santé et bien-être et nutritionniste, Lynell Ross, fondatrice et rédactrice en chef de Zivadream, un site Web de défense de l'éducation dédié à aider les gens à améliorer leur vie, a créé pour nous ce smoothie stimulant le système immunitaire.

  • 1 tasse de lait au choix
  • 1 cuillère à soupe de farine de lin moulue
  • 1 cuillère à soupe de beurre de noix
  • 1 orange, pelée
  • 1 /2 tasse de fraises
  • 1 kiwi pelé

Placez dans votre blender et mixez soigneusement. Si vous congelez vos fruits à l'avance, votre smoothie aura une consistance plus épaisse.

Ross recommande le lait car il regorge de nutriments : &ldquoMilk fournit des protéines, importantes pour la fonction immunitaire car il contient des probiotiques pour des bactéries intestinales saines qui renforcent l'immunité. Il contient de la vitamine D qui nous aide à absorber les nutriments et les immunoglobulines qui renforcent le système immunitaire. Le lait contient également de la riboflavine, de la vitamine B12, du potassium, du phosphore, du sélénium, de la vitamine A, du magnésium, du zinc et de la thiamine (B1). Les protéines sont nécessaires à la réparation et à la croissance cellulaire », dit-elle.

&ldquoMilk est considéré comme une protéine complète et contient les neuf acides aminés essentiels nécessaires à un corps sain. Les acides aminés nous aident à stabiliser notre humeur, à mieux dormir et aident les personnes âgées à prévenir l'ostéoporose et la perte musculaire naturelle. Le lait est une alternative naturelle aux poudres de protéines hautement transformées. D'autres types de lait comme le lait d'amande sont de bonnes alternatives pour ceux qui sont intolérants au lactose ou végétaliens. Recherchez les marques qui contiennent les additifs les moins transformés comme le sucre et qui sont enrichies de vitamines.&rdquo

Smoothie à la bombe de graisse saine

Cette recette vient de Deidre Bloomquist, une nutritionniste fonctionnelle basée à Denver, Colorado.

Ce smoothie sucré fournit des épinards riches en nutriments sans goût amer et incorpore des graisses saines. Les graisses saines sont une composante importante de chaque cellule du corps humain et favorisent une réponse inflammatoire saine au stress. Le miel est un substitut sain pour réguler les allergies au printemps, car les abeilles collectent le miel et le pollen des plantes locales, aidant ainsi ceux qui consomment le miel à être immunisés contre les symptômes d'allergie.

  • 1 tasse d'eau
  • ½ avocat mûr moyen, pelé et dénoyauté
  • 2 tasses d'épinards
  • 2 tasses d'ananas surgelé, haché
  • 1-2 cuillères à soupe de miel, au goût

Ajouter tous les ingrédients dans le mélangeur à l'exception du miel. Mélanger jusqu'à l'obtention d'un smoothie, puis ajouter du miel au goût.

Smoothie au potiron

Les recettes suivantes proviennent d'un chef végétalien bien connu de la région de Boston, le chef Suzi Gerber.

  • 3 oz de lait de chanvre (recette ci-dessous)
  • 3 onces de sirop de dattes
  • ⅓ tasse d'avoine
  • 5 oz (4 morceaux) de courge musquée
  • ⅛ cc de cannelle
  • pincée de muscade
  • pincée de cardamome
  • cuillère à soupe de beurre de soleil aux épices à la vanille
  • la glace

Bol de smoothie au tahini

Ce smoothie qui stimule le système immunitaire est super crémeux et délicieux. Le tahini ajoute de puissants antioxydants et des graisses saines à votre alimentation.

  • 2 bananes congelées
  • ½ tasses d'ananas surgelé
  • 1 tasse de bleuets surgelés
  • ½ tasses d'eau ou de lait végétal ou de jus
  • 2 cuillères à soupe de tahiné
  • ¼ c. à thé de cannelle
  • ⅛ cc de cardamome
  • agave si désiré

Smoothie au pain d'épice

Pour un bonbon avec une touche d'épice, ce smoothie est un bon.

  • 4 onces de lait de noix
  • pincée de curcuma
  • ½ pomme rouge
  • 1 petite patate douce (pelée et hachée, une grosse poignée)
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 1 cuillère à café de mélange d'épices (voir ci-dessous)
  • 2 dates
  • 1 boule de beurre de soleil vanille
  • recouvrir de gingembre en poudre

Smoothie Banane Vert Mashup

Cette délicieuse recette vient de Sara Haley Fit, experte en conditionnement physique pré/postnatal et maman de 4 enfants. Cette recette est de loin son smoothie préféré des enfants, dit-elle.

  • 1 poignée de glace
  • 1 poignée de myrtilles (contiennent des flavonoïdes et un type d'antioxydant mdasha qui peuvent aider à réduire les dommages aux cellules et à renforcer votre système immunitaire)
  • 1 banane
  • 2 tasses de lait d'amande
  • 1 poignée de menthe (propriétés anti-inflammatoires et antimicrobiennes) et de basilic (contient de l'orientine et du viceninare et des antioxydants qui renforcent le système immunitaire) et environ 3 tiges chacune (ou tout autre vert que vous aimez)

Mettez tous les ingrédients dans un mixeur. Mélanger jusqu'à consistance lisse. Servir dans un verre avec une paille, ou dans un gobelet pour votre enfant !

Et enfin, ces smoothies qui renforcent le système immunitaire sont ceux que ma famille adore et j'espère que vous les apprécierez aussi. Essayez de créer certains de vos propres smoothies avec tous les ingrédients stimulant le système immunitaire décrits ici.


Saumon poêlé avec frites de patates douces

La cuisson de filets de saumon sautés dans du beurre à l'ail ajoutera une saveur délicieuse et un arôme agréable, ainsi que des graisses saines et des oméga-3 indispensables à l'alimentation de votre enfant. Les patates douces libèrent leurs sucres plus lentement et augmentent les niveaux de bonheur.

Le saumon fait partie de ces aliments qui améliorent l'humeur et « sont essentiels au développement du cerveau », selon le Dr Joe Taylor, neurophysiologiste à l'Université d'Oxford et responsable du Nord chez Candesic, un cabinet de conseil en stratégie de santé. Il poursuit en disant: «Nous savons que les troubles de l'humeur chez les enfants peuvent être améliorés avec les acides gras oméga-3, et il semble donc probable qu'un manque d'oméga-3 expose les enfants et les adolescents à un risque de dépression. Un étudiant de mon groupe de recherche à Oxford a démontré dans un essai contrôlé randomisé à double bling que trois mois de supplémentation en oméga-3 amélioraient la lecture, l'orthographe et la concentration chez les enfants dyspraxiques. Il est probable qu'une alimentation riche en oméga-3 soit essentielle pour que les enfants tirent le meilleur parti de l'école.


Ailes de poulet à l'ail et au sésame pour friteuse à air

Carlene Thomas/Mangez ceci, pas cela !

Les ailes de poulet sont la nourriture de fête ultime. Connus pour leur extérieur frit qui peut rapidement devenir détrempé et leur association avec une myriade de glaçages et de sauces, les ailes de poulet sont souvent salissantes et longues à préparer à la maison. Cette recette d'ailes de poulet frites à l'air donne une aile tendre avec un extérieur croustillant qui résiste à un glaçage à l'ail et au soja au sésame. Il n'y a pas de pâte, pas de cuve d'huile, juste du poulet croustillant mélangé à une sauce épicée.


Délicieux Cream-Os Frits

Avec ses biscuits au chocolat croquants et aigre-doux et sa riche garniture crémeuse à la vanille ou au chocolat, Jack &lsquon Jill Cream-O est délicieux en soi. Avec cette nouvelle tournure, les parents peuvent rendre cela encore plus agréable pour leurs enfants.

Commencez par mélanger la pâte à crêpes avec de l'eau selon les instructions sur l'emballage, ou créez sa propre pâte en mélangeant de la farine, de l'eau, du lait et des œufs. Trempez le Cream-O dans la pâte, puis faites-le frire dans l'huile chaude pendant environ deux minutes ou jusqu'à ce qu'il soit doré. Placer les biscuits sur une serviette en papier pour égoutter l'excès d'huile. Servir et déguster.


7 façons délicieuses de manger plus de vitamine C qui renforce l'immunité

Évitez les suppléments et faites le plein de fraises fraîches, de grenades, de pastèque et plus encore.

Avec les problèmes de coronavirus et de saison régulière du rhume et de la grippe en pleine vigueur, vous pensez probablement à des moyens de renforcer votre système immunitaire. Et pour cause : prendre des mesures proactives pour renforcer votre immunité est impératif.

La bonne nouvelle est que la clé pour garder votre système immunitaire fort est juste devant vous : dans votre assiette, dans votre garde-manger ou votre congélateur. " Une bonne hygiène, un sommeil suffisant et une alimentation équilibrée jouent tous un rôle important dans la prévention et l'augmentation de la résistance aux infections ", déclare Anisha Patel, MD, MSPH.

Un système immunitaire sain repose sur une variété équilibrée de vitamines et de minéraux au fil du temps, c'est pourquoi il est si important de garantir des habitudes alimentaires cohérentes et positives. Votre système immunitaire est exactement cela, un système qui nécessite des soins et un entretien continus pour bien fonctionner.

L'augmentation des fruits et légumes et la réduction du sucre ajouté font partie d'une alimentation saine et équilibrée. Bien qu'aucune vitamine ne soit la vedette en matière d'immunité, l'augmentation de la vitamine C et des probiotiques peut aider à favoriser la guérison des infections virales. La vitamine C soutient la fonction du système immunitaire et l'absorption du fer, et parce que votre corps ne produit ni ne stocke de vitamine C, l'apport quotidien par les aliments que vous mangez est une priorité absolue.

Nous avons rencontré Jennifer Tyler Lee, auteur de La moitié du sucre, tout l'amour : 100 recettes faciles et faibles en sucre pour chaque repas de la journée et l'experte en nutrition Kelly Springer, RD, la créatrice de Kelly&aposs Choice, pour apprendre sept façons simples de manger plus de vitamine C (et moins de sucre ajouté) dans nos plats cuisinés à la maison.

Les grenades sont des super-fruits phénoménaux, et si elles ne font pas déjà partie de votre alimentation habituelle, elles devraient l'être. "Les grenades sont remplies de fibres, de protéines, de vitamine C, de vitamine K, d'acide folique et de potassium", explique Springer. "Plusieurs études ont confirmé qu'elles sont très riches en antioxydants et sont également un anti-inflammatoire naturel. Les graines peuvent aider à abaisser la tension artérielle, à combattre le cancer du sein et de la prostate, à protéger contre l'arthrite, à améliorer la mémoire et les performances physiques." Les graines de grenade sont l'équilibre parfait entre aigre-doux avec juste un soupçon de croquant. Et pendant que nous sommes particulièrement Si vous préférez les déposer dans des cocktails au champagne, essayez de saupoudrer de graines sur des toasts enduits de beurre de noix crémeux ou de les utiliser pour faire une vinaigrette délicieuse lorsqu'elle est arrosée d'un filet de farro.

Les baies de Goji sont généralement vendues sèches et ressemblent à de longs raisins secs rouges vifs. Riches en vitamine C et en fer, les baies de goji sont excellentes pour l'énergie. "Ils contiennent de la zéaxanthine antioxydante, dont il a été démontré qu'elle vous aide à vous désintoxiquer des radiations ou de l'exposition à la fumée", ajoute Springer. "Des études ont également montré qu'ils peuvent aider à réduire la douleur arthritique, à protéger vos yeux et à réduire votre risque de maladie cardiaque."

Bien que les baies de goji soient délicieuses en elles-mêmes, elles ajouteront une touche de douceur subtile aux mélanges montagnards, au granola, aux parfaits au yogourt, aux bols d'acaí ou à ces bouchées de petit-déjeuner aux noix et aux superaliments.

Ce n'est pas pour rien qu'il s'agit de l'aliment OG contenant de la vitamine C : les mandarines sont riches en vitamine C et en phytonutriments puissants. "La recherche sur le cancer a révélé que la consommation de mandarines peut réduire le risque de développer un cancer du foie", explique Springer. De plus, ils sont parfaits dans les salades, les marinades ou mélangés à des gâteaux (miam).

Les smoothies sont un moyen délicieusement simple d'intégrer plus de vitamine C dans votre routine de petit-déjeuner. "Les fraises, les oranges et les mangues sont de bonnes sources de vitamine C et constituent des compléments faciles aux smoothies", explique Tyler Lee. Par exemple, un smoothie fraise-pêche contient 70 pour cent de votre apport quotidien recommandé en vitamine C, sans sucre ajouté. Prêt à monter d'un cran ? « Donnez-lui un coup de pouce supplémentaire en utilisant des oranges au lieu de pêches et augmentez la vitamine C à 113% de votre apport quotidien recommandé. C'est un échange facile », dit-elle.

P.S. C'est une excellente idée de garder votre congélateur rempli de fruits et légumes surgelés à tout moment - ils sont tout aussi sains que leurs homologues plus frais et se conserveront pendant des mois de plus.

Ce ne sont pas seulement les agrumes et les baies qui vous donnent un coup de pouce en vitamine C. « Les choux de Bruxelles, le brocoli et les épinards sont également de solides sources de vitamine C », conseille Tyler Lee. Alors, apportons les salades et les plats à emporter qui contiennent tous les légumes rôtis.

Cette vibrante salade Mason Jar frappe toutes les bonnes notes. "Les légumes à feuilles vertes font de cette salade un excellent moyen de renforcer votre système immunitaire", explique Tyler Lee. "Il fournit 130 pour cent de votre apport quotidien recommandé en vitamine C." De plus, vous pouvez le préparer à l'avance. "Je prépare cette salade le week-end et conservez-le dans des bocaux Mason dans mon réfrigérateur, pour un déjeuner rapide les jours de pointe », explique Tyler Lee.

Si vous commandez votre salade dans un restaurant, demandez-leur d'échanger les grains contre des légumes verts plus feuillus comme un moyen facile de donner à votre repas un coup de pouce en vitamine C. Vous pouvez également faire des échanges faciles lorsque vous cuisinez à la maison. "Essayez d'ajouter des choux de Bruxelles ou du brocoli à vos sautés, ou d'ajouter des épinards à votre recette préférée de ziti ou de lasagne au four pour des moyens plus faciles de donner à vos repas réguliers un coup de pouce de vitamine C", dit-elle.


L'approche A-B-C pour enseigner aux enfants l'alimentation intuitive

Comment élever des enfants qui ont une relation saine à long terme avec la nourriture, sur la base des principes de l'alimentation intuitive. Il est important de se concentrer sur l'établissement d'une relation saine à long terme de votre enfant avec la nourriture. Parce que l'alimentation intuitive est un modèle complexe, je l'ai décomposé en trois étapes simples pour commencer.

Dans cet article, vous découvrirez :

Et l'approche A-B-C pour apprendre à vos enfants à être des mangeurs intuitifs :

Nourrir les enfants peut être difficile dans les meilleurs jours. Ajoutez une pandémie mondiale, des enfants à la maison 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, de nouvelles routines et un stress supplémentaire, et cela peut causer beaucoup d'anxiété et de frustration. Les luttes de pouvoir au moment des repas, les aliments difficiles, les collations toute la journée et la cuisine de courte durée sont tous une réalité pour la plupart des parents en ce moment (y compris moi, la diététiste professionnelle). Après tout, nous essayons tous de survivre en ce moment. Notre normalité n'est plus normale, et nos habitudes alimentaires ou nos habitudes alimentaires non plus. Et ça va. S'il y a une chose que j'ai apprise au cours des dernières semaines, c'est l'art de me pardonner et de faire de mon mieux.

On nous a confié la tâche d'équilibrer le travail, la parentalité, l'enseignement, la cuisine et, d'une manière ou d'une autre, rester sains d'esprit pendant tout cela. Nous ne pouvons pas nous attendre à atteindre la perfection ici, chers parents. Nous devons commencer par simplement garder nos enfants (et nous-mêmes) en bonne santé, nourris et en sécurité.

Quand il s'agit de nourrir vos enfants, il serait parfaitement logique que les repas et les collations n'aient pas l'air normaux en ce moment, car la vie n'est pas normale en ce moment. Cela peut signifier un horaire différent, des repas répétés, plus d'aliments surgelés ou en conserve que des aliments frais et plus de collations que d'habitude. C'est bon !

Oh, et s'il vous plaît, ne vous inquiétez pas de remplir vos enfants d'aliments ou de suppléments qui renforcent le système immunitaire en ce moment. Une alimentation normale et équilibrée avec une variété de fruits et légumes colorés (frais ou surgelés), des protéines, des grains entiers et des graisses saines suffira. En savoir plus à ce sujet ici.

Très honnêtement, je pense que ce dont tout le monde a besoin (y compris vos enfants) en ce moment, c'est MOINS de pression, MOINS de stress et des objectifs réalistes à atteindre.

Ne faites pas votre travail de faire manger vos enfants à vos enfants

Pendant une période aussi incertaine et stressante, il est normal de sentir que vous voulez contrôler tout ce que vous pouvez, y compris ce que vos enfants mangent et comment. Si vos enfants mangent bien, vous faites au moins UN de vos travaux correctement. Droite?!

Il est irréaliste de s'attendre à ce que vos enfants mangent tous les jours des repas et des collations parfaitement équilibrés et nutritifs (en quantités que vous jugez acceptables). Autant nous voulons contrôler cela, autant nous ne le pouvons pas à 100%. Mais ce que nous POUVONS contrôler (et ce qui est plus important de toute façon), construit des relations alimentaires saines et à long terme pour nos enfants. Une grande partie de cela enseigne à nos enfants comment être des mangeurs intuitifs.

Qu'est-ce que l'alimentation intuitive et comment s'applique-t-elle aux enfants ?

Intuitive Eating est une approche de santé corps-esprit fondée sur des preuves, composée de 10 principes et créée par deux diététistes, Evelyn Tribole et Elyse Resch. C'est une approche de l'alimentation sans poids et sans régime qui aide à créer une plus grande conscience corporelle et enseigne aux gens à vraiment écouter et honorer leurs signaux de faim physique. Ce qui est vraiment cool, c'est que nos enfants étaient des mangeurs intuitifs nés. Dès le premier jour, ils ont bu du lait uniquement en fonction de leur faim et de leur satiété. Ils communiquaient lorsqu'ils avaient faim (en s'agitant, en suçant, en s'enracinant, etc.) et lorsqu'ils étaient rassasiés (en décrochant, en tournant la tête, en s'arrêtant pour téter, etc.). La même chose était vraie quand ils ont commencé les aliments solides ! Pour la plupart, jusqu'à l'âge préscolaire, les enfants mangent presque à 100 % selon leurs signaux naturels de faim et de satiété.

Là où les eaux deviennent plus boueuses, c'est lorsqu'elles vieillissent un peu (environ quatre ans) et que leur influence alimentaire passe de purement interne à plus externe. Ils peuvent commencer à manger parce qu'il y a de la nourriture, que leur frère ou leur ami mange, parce qu'ils s'ennuient ou parce qu'ils voient quelque chose de délicieux à la télévision. Vous pouvez probablement voir comment ces influences externes continuent d'avoir un impact sur nos habitudes alimentaires à mesure que nous vieillissons : alimentation émotionnelle, pressions sociales pour manger, alimentation insensée, etc.

Déplacez votre attention d'une nutrition parfaite vers l'établissement d'une relation à long terme de votre enfant avec la nourriture :

Nous voulons tous que nos enfants aient une relation saine avec la nourriture. Nous voulons prévenir les troubles de l'alimentation, les régimes amaigrissants chroniques et les préoccupations alimentaires malsaines. Nous voulons que nos enfants apprennent à aimer une variété d'aliments et qu'ils fassent d'abord et avant tout confiance à leur corps pour leur dire quelle quantité manger. Nous voulons que nos enfants puissent pratiquer une alimentation douce au quotidien, mais aussi se livrer à des aliments pas si sains de temps en temps et en pleine conscience sans trop en faire trop.

S'il y a quelque chose sur lequel vous vous concentrez en ce moment en ce qui concerne l'alimentation avec vos enfants, essayez de construire leur relation saine à long terme avec la nourriture. Parce que l'alimentation intuitive est un modèle complexe et peut être un peu écrasant, je l'ai décomposé en trois étapes simples que vous pouvez suivre avec vos enfants pendant que vous êtes à la maison avec eux :

A : Acceptez que votre enfant mange plus (ou moins) que vous ne l'aviez prévu

Contrairement à la croyance populaire, c'est en fait NE PAS votre travail pour faire manger votre enfant. C'EST votre travail de fournir des repas et des collations nutritifs tous les jours, aux heures et aux endroits que vous choisissez. Mais quand il s'agit de savoir si et combien votre enfant mange ? Cela dépend à 100% d'eux. L'établissement précoce de ces rôles d'alimentation soulage tout le monde de la pression.

Comme mentionné ci-dessus, les enfants sont nés mangeurs intuitifs - ils finiront de manger quand ils seront rassasiés et (la plupart du temps) ils mangeront quand ils auront faim. Lorsqu'on leur donne une structure et un horaire de repas et de collations (dont je parle plus en détail ci-dessous) où la nourriture est offerte sans pression, les enfants mangeront la nourriture fournie (ou non) et apprendront à manger en quantités adéquates. pour leur corps. C'est ce qu'on appelle “autorégulation”. Si, en tant que parents, nous essayons toujours de contrôler si et combien nos enfants mangent (nous le faisons TOUS), nos enfants apprendront à NE PAS faire confiance à leur corps, mais plutôt à faire confiance aux signaux externes plus souvent.

Pour ce faire, nous devons vraiment créer un environnement sans pression lors des repas. Vous servez un repas équilibré avec au moins UN aliment que vous pensez que votre enfant acceptera (je suggère de servir des repas de style familial), puis il n'y a rien à faire. Concentrez-vous sur vous-même en mangeant consciemment et en gardant un ton positif. Si des problèmes surviennent (demandes spéciales, plaintes, se lever et descendre de table, etc.), rappelez gentiment à vos enfants les limites de l'heure des repas, mais sinon, ne faites pas pression, n'amadouez, soudoyer ou troc.

Je sais que parfois, lorsque nous nous sentons vaincus et inquiets (et même désespérés), nous nous tournons vers ces stratégies dans l'espoir que nos enfants mangeront (manger n'importe quoi!), mais malheureusement, cela perpétue davantage les tendances alimentaires difficiles, les batailles autour des repas et les habitudes alimentaires malsaines (et nous n'avons certainement pas besoin de ce stress supplémentaire pour le moment !).

B : Créez des liens avec votre enfant au moment des repas, au lieu de le forcer à manger

Les parents redoutent souvent les repas parce qu'ils prévoient une lutte du début à la fin. Nous sommes déjà assez anxieux ces jours-ci, mais anticiper un repas stressant avec des enfants peut créer encore plus d'anxiété, et nos enfants s'en nourrissent (excusez le jeu de mots !). Dans nos efforts pour contrôler la situation, nous pouvons utiliser des expressions comme

  • « C'est l'heure du dîner, viens à table et mange ! »
  • “Vous ne descendez pas de cette table tant que vous n'avez pas mangé quelque chose !”
  • « S'il vous plaît, essayez vos petits pois, ils sont bons pour vous ! »
  • “Veuillez juste manger–au moins une bouchée !”
  • "Vous ne pouvez pas avoir de dessert à moins d'avoir au moins 5 bouchées de votre repas" ou
  • « Non, vous ne pouvez pas avoir plus de pain, vous avez à peine touché à vos légumes ou à votre viande ! »

Bien qu'en tant que parents, nous ayons les meilleures intentions et que nous essayions simplement de faire notre travail, nous permettons souvent une alimentation difficile et créons des luttes de pouvoir inutiles en mettant l'accent sur la nourriture et faire manger son enfant.

L'heure des repas ne doit pas provoquer d'anxiété et de peur si vous pouvez maîtriser l'art de… reculer. Relâchez la pression (à la fois pour vous et votre enfant) pour rendre les repas plus paisibles. Cela peut être vraiment (hum… atrocement) difficile, surtout si vous sentez que votre enfant ne mange pas bien tous les jours. Au fil du temps, le fait de ne plus se concentrer sur la nourriture et de se concentrer davantage sur des moments positifs en famille permet à votre enfant de se sentir à l'aise et lui donne l'espace pour essayer de nouveaux aliments par lui-même et manger selon sa faim physique.

C : Fermez la cuisine après le repas

Après un repas ou une collation, il est important que vos enfants sachent que la cuisine est fermée. Il s'agit d'une limite saine pour les repas que j'encourage TOUS les parents à mettre en place. Ce que cela signifie, c'est :

  • Pas de collation juste après le dîner
  • Aucun autre repas servi après le refus du repas familial
  • Pas de pâturage sur la nourriture qui reste dans leur assiette du dîner
  • Pas de verres de lait parce qu'ils n'ont pas assez mangé

Si j'ai le pressentiment que mes enfants n'ont pas assez mangé, je leur rappelle que c'est une bonne idée de s'assurer que leur ventre a fini de manger car la cuisine sera fermée après le repas. Les demandes ou les demandes de collations en dehors de ces heures sont doucement refusées, avec un rappel qu'ils ont eu la chance de manger lors du dernier repas ou collation, et qu'ils ont choisi de ne pas le faire, mais il y aura une autre occasion dans quelques heures (ou le Le prochain matin).

Au début, s'il y a eu un peu de nourriture gratuite dans votre maison, il y aura probablement de la résistance (et des pleurnicheries et des pleurs), mais avec le temps, vos enfants apprendront à s'autoréguler et à manger suffisamment pour se sentir confortablement rassasié après les repas.

En bout de ligne ? Offrez-vous, ainsi qu'à vos enfants, une pause. Déplacez votre attention d'essayer d'amener vos enfants à manger certains aliments en certaines quantités, à entretenir leur relation à long terme avec la nourriture en utilisant la méthode ABC. Non seulement cela prendra la pression de tout le monde, mais cela aura également un impact plus positif sur vos enfants et leurs habitudes alimentaires à long terme.


Torsade aux baies tropicales

L'un des jus de stimulation immunitaire préférés de ma famille pour les enfants est un mélange de baies. Mes enfants engloutissent toujours avec plaisir des fraises et des myrtilles, qui sont pleines de vitamine C, alors ils sont heureux de boire un smoothie qui en est rempli. J'ajoute également des morceaux d'ananas pour une touche tropicale qui comprend encore plus de vitamine C et de bêta-carotène.

Pour commencer, rassemblez ces ingrédients :

  • 1 tasse de bleuets, surgelés
  • 1 tasse de fraises, surgelées
  • 1 tasse de morceaux d'ananas, surgelés
  • 1 tasse de lait de soja ou d'amande

Celui-ci est simple : mélangez tous les ingrédients dans un mélangeur jusqu'à consistance lisse.

Prendre le temps de préparer des boissons stimulant le système immunitaire pour les enfants n'est pas toujours pratique lorsque vous êtes pressé. Pour faciliter les choses, j'aime pré-hacher tous les ingrédients, en mettre assez pour une seule portion dans un sac ziptop (ou un contenant réutilisable) et congeler. Ensuite, je peux simplement le saisir et le mélanger pour un petit-déjeuner ou une collation rapide !

Que mettez-vous dans les smoothies de votre enfant ? Quels sont leurs ingrédients préférés, en particulier lorsqu'il s'agit d'aliments qui renforcent l'efficacité du système immunitaire (et qui ont bon goût) ? Faites-le nous savoir sur Twitter !

Source de l'image : Sher Warkentin

Cet article vous a été présenté par Tom’s of Maine. Les points de vue et opinions exprimés par l'auteur ne reflètent pas la position de Tom's of Maine.

Pourquoi c'est bon

Les jus stimulant le système immunitaire pour enfants sont d'excellents moyens de garder votre famille en bonne santé pendant la saison du rhume et de la grippe, sans avoir à recourir à des suppléments. Même les enfants qui sont réticents à manger sont généralement attirés par un délicieux smoothie ou un verre de jus, ce qui facilite l'apport des vitamines et des nutriments qui les aident à rester en bonne santé.